FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Peur retrospective de 1983

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Peur retrospective de 1983   Jeu 29 Avr 2010 - 10:51

Salut

J'ai regardé sur Arte une émission concernant un incident survenu en 1983 qui aurait pu devenir une énorme catastrophe, si l'instinct ou l'intelligence d'un homme n'avait pas bien fonctionné.

Il faut savoir (du moins c'est ce que l'émission laissait entendre, mais sur base tout de même des déclaration d'un agent double), que la mentalité du gouvernement soviétique à l'époque frisait la parano et croyait dur comme fer que l'occident s'apprêtait à envahir l'union soviétique (faut dire aussi que je me souviens que nous aussi on y croyait, mais dans l'autre sens). Demandant à tous les membres du KGB partout dans le monde de relever le moindre indice d'une préparation de guerre, relevant même le nombre de fenêtres éclairées du parlement de Londres, le nombre de voiture officielles se déplaçant en dehors des heures, ainsi au centre Soviétique on remplissait un grand tableau, indiquant chaque fois une information et le remplissage du tableau pouvant donner une indication de l'état d'avancement des préparatifs à la guerre de l'occident.


j'ai trouvé sur wiki, un résumé de cet incident.

Citation :
L'incident de septembre 1983 [modifier]

Dans la nuit du 25 au 26 septembre 1983, Stanislav Petrov est l'officier de garde sur la base d'alerte stratégique Serpoukhov-15, située dans le village de Kourilovo, dans la région de Kalouga[1] à une centaine de kilomètres au sud de Moscou, chargée de recueillir les informations des satellites soviétiques surveillant d'éventuels tirs de missiles nucléaires contre l'URSS. A minuit quinze, heure de Moscou, le système informatique d'alerte anti-missiles Krokus du SPRN (Sistemi Predouprezhdienia o Raketnom Napadienii, système d'alerte en cas d'attaque par missile)[2] indique un, puis quatre nouveau tirs de missiles balistiques intercontinentaux Minuteman III en provenance de la Malmstrom Air Force Base aux États-Unis détecté par le satellite de surveillance de type Oko Cosmos 1382.

Petrov ne dispose que de quelques instants pour synthétiser la situation. Devant le faible nombre de missiles détectés, il indique à ses supérieurs qu'il s'agit selon lui d'une fausse alerte et contribue ainsi à éviter une riposte soviétique qui aurait déclenché une guerre nucléaire généralisée[3].

Par la suite un diagnostic des systèmes soviétiques mettra en cause le logiciel embarqué par les satellites qui avait fait une interprétation erronée d'un réfléchissement des rayons du Soleil sur les nuages confondu avec le dégagement d'énergie au décollage de missiles[4]. Petrov soutient que les enquêteurs qui analysèrent la fausse alerte cherchèrent à faire de lui un bouc émissaire du dysfonctionnement du système ; cependant, il semble que le résultat sur sa carrière n'ait été au bout du compte ni positif ni négatif[5]. Peter Pry, ancien analyste à la CIA, précise que cette alerte est survenue dans un contexte extrêmement tendu dans les relations entre États-Unis et URSS, car Andropov était obsédé alors par la crainte d'une attaque surprise déclencée par l'Occident[5].

Pour des raisons de secrets militaire et politique, l'incident n'a été rendu public qu'en 1998.
Les suites [modifier]

Stanislav Petrov quittera son poste peu après l'incident suite au stress provoqué par cette alerte et l'enquête qui a suivi. Le 21 mai 2004, puis le 19 janvier 2006, il est distingué pour ses actions par l'Association of World Citizens.

Le Vieux qui se dit que les vrais grands héros sont méconnus.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Peur retrospective de 1983   Jeu 29 Avr 2010 - 11:03

Salut

Citation :
Petrov ne dispose que de quelques instants pour synthétiser la situation. Devant le faible nombre de missiles détectés, il indique à ses supérieurs qu'il s'agit selon lui d'une fausse alerte et contribue ainsi à éviter une riposte soviétique qui aurait déclenché une guerre nucléaire généralisée[3].

C'est très résumé et cela ne montre pas l'état d'esprit du pauvre gars qui était sur place, en fait Petrov pendant 20 minutes à du prendre des décisions qui l'on sacrément stressé car elles allaient à l'encontre de ce que l'on croyait en union Soviétique à l'époque. Hésitant d'une part à prendre au sérieux cette menace mais d'autre part, il pouvait s'agir d'un vrai envoi de missile américain sur son pays. Il a fiat le bon choix, mais pendant 20 minutes il n'en savait rien.

Le Vieux qui a du faire un choix dans sa vie avec comme enjeu sa vie ou sa mort et qui comprend le stress de Pétrov.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Peur retrospective de 1983   Jeu 29 Avr 2010 - 21:28

Le Vieux a écrit:
Salut

Le Vieux qui a du faire un choix dans sa vie avec comme enjeu sa vie ou sa mort et qui comprend le stress de Pétrov.
Et tu as fait le mauvais ? Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Peur retrospective de 1983   Jeu 29 Avr 2010 - 21:41

Anthracite a écrit:
Le Vieux a écrit:
Salut

Le Vieux qui a du faire un choix dans sa vie avec comme enjeu sa vie ou sa mort et qui comprend le stress de Pétrov.
Et tu as fait le mauvais ? Twisted Evil

Oui: il s'est marié Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel99



Nombre de messages : 1953
Age : 51
Localisation : Est Parisien
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Peur retrospective de 1983   Ven 30 Avr 2010 - 7:56

Après coup il est toujours facile de répondre avec sang froid, mais quand on surveille/s'attend à 800 Missiles minuteman et qu'on ne détecte que 4 lancements on peut raisonnablement s'attendre à un simple exercice ou a une erreur de lecture.

La disproportion des forces engagées comparé à celles disponible (et a la riposte qu'on prendrait sur la tronche) ne rend pas crédible une agression.

Mais bon, j'en discute après coup c'est donc très facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Peur retrospective de 1983   Ven 30 Avr 2010 - 10:54

Salut

Citation :
Mais bon, j'en discute après coup c'est donc très facile

Faut aussi se remettre dans le contexte du coin et du moment, il y a une véritable paranoïa qui s'est installée au Kremlin et certainement cela doit retomber sur tous les responsables à tous les niveaux. La pression est grande et l'on voit des indices de préparatifs de guerre un peu partout.

Dès la première alerte, il faut déjà prendre une décision, le responsable n'a que quelques secondes pour la prendre, et sa décision a été de désactiver l'alerte, il initialise l'ordi en fonction, puis vint une seconde, puis une troisième et enfin une quatrième était-ce la le prémisse d'une véritable alerte ou pas ? les usa allaient t'il envoyé un tir groupé peu de temps après, était-ce une ruse pour justement endormir les observateur ? j'imagine que tout pouvait être envisagé dans l'esprit de Pétrov
De plus l'Otan à cette époque faisait des manœuvres, or au kremlin, ils étaient persuadés que si un jour l'occident déclarait une guerre à l'URSS, ce sera sous le couvert de manœuvre (tout comme l'occident était persuadé que si l'URSS déclenchait une attaque ce serait la nuit de Noël ou tout au moins entre Noël et le nouvel an.
Toujours est-il que des gens comme Pétrov, sont des gens qui sont bien entrainé, on ne place surement pas des esprits fragiles a de tel postes de responsabilité.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Peur retrospective de 1983   Ven 30 Avr 2010 - 11:11

Salut

Citation :
Oui: il s'est marié Smile


[/debut faussement offusqué/meuuh non, bande gros malins, [/fin faussement offusqué]

En fait l'histoire est assez simple, je suis en Syrie, je rentre de chez "ma" future (en 75 ou 76 sais plus), je loge dans une tente plein bled dans la campagne environnante d'Alep. On m'avait signalé qu'il y avait des bandes pillards qui trainaient dans le coin.
J'avais cassé le câble d'accélérateur de mon r4, je roulais donc avec le ralentis mis à fond, ce qui faisait que je ne pouvait pas dépasser le 40 (ni rouler moins vite sauf au point mort).
Je m'engage sur les voies désertes dans une nuit aussi noire qu'elle pouvait l'être, vers mon campement, je vois des camions garés de part et d'autre de la route et un gars qui agite dans ma direction une lampe rouge pour me signaler que je dois m'arrêter (du moins je suppose que c'était pour cela)
était-ce des policier des pillard des militaires ? je n'en savais strictement rien.

Je me dis si je m'arrête, je devrais éteindre le moteur pour m'expliquer, car sans rouler le moteur gueule, et si je dois repartir en catastrophe, ce sera pas possible, d'autant qu'il m'était impossible d'accélérer pour fuir. J'ai pris la décision de traverser ce barrage (heureusement sans chicane) sans m'arrêter .
Je suis passé entre une dizaine de camion militaire sans ralentir (façon de parler puisque je roulais à 40 km/h, avec le gars qui continuait dans mon dos d'agiter sa petite lampe rouge, m'attendant à chaque instant entendre crépiter des armes automatique, il n'en fut rien, sans doute ont ils été très étonné de voir passer ma 4L à 40 comme si rien n'était. Le lendemain, j'ai été vite acheter un câble de vélo pour remplacer celui de l'accélérateur.

Le Vieux qui assez bizarrement n'avait pas trop stressé.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel99



Nombre de messages : 1953
Age : 51
Localisation : Est Parisien
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Peur retrospective de 1983   Ven 30 Avr 2010 - 11:31

Le lendemain, j'ai été vite acheter un câble de vélo pour remplacer celui de l'accélérateur.
Termine l'histoire bon sang !
C'est pendant que tu changeait le câble, incapable de fuir, que ta future t'a rattrapé ? Cool


Le Vieux qui assez bizarrement n'avait pas trop stressé.
Perso je stresse après coup... et ça me va très bien comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Peur retrospective de 1983   Ven 30 Avr 2010 - 19:09

Michel99 a écrit:
Le lendemain, j'ai été vite acheter un câble de vélo pour remplacer celui de l'accélérateur.
Termine l'histoire bon sang !
C'est pendant que tu changeait le câble, incapable de fuir, que ta future t'a rattrapé ? Cool


Le Vieux qui assez bizarrement n'avait pas trop stressé.
Perso je stresse après coup... et ça me va très bien comme ça.
Câble qui fut remplacé par d'autres liens peut-être encore plus sournoisement entravant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Peur retrospective de 1983   Ven 30 Avr 2010 - 21:59

Avoir peur avant c'est de la sagesse.
Avoir peur après c'est avoir eu de la chance.
Avoir peur pendant c'est du réalisme.


Proverbe turcménovolapuk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Peur retrospective de 1983   Ven 30 Avr 2010 - 22:15

Salut

Citation :
Avoir peur avant c'est de la sagesse.
Avoir peur après c'est avoir eu de la chance.
Avoir peur pendant c'est du réalisme.

Cela me parait assez juste, bien que je n'ai pas trop eu le temps d'avoir peur. Et avec le recul des années je me dis que j'ai eu beaucoup de chances (et senti protégé par Dieu et/ou mon ange gardien, cela aide a avoir moins peur). Ceci n'était qu'un épisode parmi d'autres , d'autres j'en ai eu, toutefois un peu moins aventureux mais pas beaucoup moins risqués.

Le Vieux content de les avoir passé mais ne tient pas à tenter le diable.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4656
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Peur retrospective de 1983   Sam 1 Mai 2010 - 1:37

Avoir peur pendant, c'est souvent du suicide. Surtout si on est paralysé par la peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Peur retrospective de 1983   Sam 1 Mai 2010 - 1:45

La peur, faut agir malgré elle. Mais celui qui n'a pas peur dans les circonstances qui font peur, il est pas fait pour le boulot.

Ne pas confondre avec la terreur, la panique etc, qui empêchent la réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Peur retrospective de 1983   Lun 3 Mai 2010 - 23:39

La chanson au succès planétaire sortie cette même année, 99 Lufballons, fait-elle référence à cet incident ? Ou s'agit-il d'une coïncidence ?

Pour les plus jeunes : http://www.youtube.com/watch?v=jQYQTFudrqc
Et pour les non-germanophones comme moi (mais elle est vachement plus mieux en VO), la version en englishe

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Peur retrospective de 1983   Mar 4 Mai 2010 - 19:41

Tiens c'est vrai que le scénario est fort proche, j'y avais pas pensé!
Mais je pense que c'est juste une chanson pacifiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peur retrospective de 1983   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peur retrospective de 1983
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» agoraphobie et peur d'affronter seul le monde?
» La peur de ma vie, premier blocage!
» Fibroscopie et coloscopie: j'ai peur!!
» Anorexie comportementale et peur de manger
» ça vous fait peur ça aussi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Autres-
Sauter vers: