FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 moteur révolutionnaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: moteur révolutionnaire   Sam 13 Fév 2010 - 18:41

Bonjour,
Trouver dans le Figaro di 14 Février:

"Il consiste à chauffer du gaz argon jusqu'à plusieurs millions de degrés Celsius. Confiné à l'intérieur d'un puissant champ magnétique pour éviter qu'il n'entre en contact avec les parois du moteur, le faisceau de plasma ainsi obtenu est accéléré puis éjecté à travers une bobine électromagnétique de diamètre variable permettant d'obtenir une poussée plus ou moins forte selon son degré d'ouverture.
Lorsqu'elle est à son maximum, la puissance déployée est telle qu'on peut envisager d'utiliser ce nouveau type de moteur pour transporter de grandes quantités de fret (nourriture, équipement, matériel scientifique) depuis l'orbite basse de la Terre vers de futures bases lunaires ou pour envoyer des équipages vers des destinations plus lointaines comme Mars."
http://www.lefigaro.fr/sciences-technologies/2010/02/13/01030-20100213ARTFIG00191-aller-sur-mars-en-moins-de-40-jours-.php[/url]

C'est une bonne nouvelle en ce qui concerne l'espace, il y en avait besoin

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Sam 13 Fév 2010 - 18:46

le lien ne marche pas directement Very Happy cliquer sur sciences et techniques flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: re..   Sam 13 Fév 2010 - 18:47

le lien ne marche pas directement Very Happy cliquer sur sciences et techniques flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7835
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Sam 13 Fév 2010 - 19:48

Avec toutes les merdes qu'on a sur la terre, je pense pas que l'espace soit une grand priorité en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2584
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Sam 13 Fév 2010 - 19:59

Steph a écrit:
Avec toutes les merdes qu'on a sur la terre, je pense pas que l'espace soit une grand priorité en ce moment.
ben voyons ... quelle manque de .... tout

Pas mal ce type de moteur ca me semble etre une extension des moteurs plasmique et ionique.

Merci Blonide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Sam 13 Fév 2010 - 20:25

J'espère que les calculs du moteur sont plus précis que ce que raconte le journaliste :
Citation :
d'aller sur la planète Mars en deux fois moins de temps ! Soit très exactement en 39 jours au lieu des six à huit mois requis
Ben oui, sinon que c'est une application qui nécessite un réacteur nucléaire, il y en a eu d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Sam 13 Fév 2010 - 22:36

Salut

Citation :
J'espère que les calculs du moteur sont plus précis que ce que raconte le journaliste :

Le journaliste faisait référence au voyage de Jules Verne du tour du monde en 80 jours.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Sam 13 Fév 2010 - 22:46

La distance entre terre et Mars est d'environ 50 millions de km, lorsque la terre est au plus près de Mars. et sans doute près de 400 millions de km au plus loin (2* distance terre soleil plus 50 millions de km + quelques km du à l'ellipse.) les 39 jours cela correspont à quel kilométrage ? c'est juste pour avoir une vague idée de la vitesse d'éloignement de la fusée de la terre ?

Si c'est 50 m on obtient une vitesse de 53.000 km/h, donc pas beaucoup de différence avec les moteurs déjà utilisés si c'est 400 m c'est 8 * plus donc 424.000 km/h et ça c'est pas mal je trouve.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Dim 14 Fév 2010 - 0:40

Le Vieux a écrit:
Salut

Citation :
J'espère que les calculs du moteur sont plus précis que ce que raconte le journaliste :

Le journaliste faisait référence au voyage de Jules Verne du tour du monde en 80 jours.

Le Vieux

Tu m'excuseras auprès du journaliste.

À part ça, un Israélien avait proposé un truc similaire il y a quelques années déjà et le principe du moteur à plasma n'est plus tout neuf.
La vitesse d'une fusée est proportionnelle au rapport des masses et à la vitesse d'éjection des particules, ici on met l'accent sur la vitesse d'éjection, ce qui réduit la consommation (de particules) mais demande plus de puissance (d'où la centrale nucléaire)

Je crois avoir abordé ce sujet dans cette rubrique, sans susciter trop d'intérêt.

Le top serait le moteur à photons (le max de vitesse d'éjection) obtenu très simplement par la mise en présence de matière et d'antimatière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Dim 14 Fév 2010 - 13:32

Salut

Citation :
À part ça, un Israélien avait proposé un truc similaire il y a quelques années déjà et le principe du moteur à plasma n'est plus tout neuf.

Il me semble avoir lu en effet un système similaire dans les année 60.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Dim 14 Fév 2010 - 16:01

Il n'empêche que voir décoller un truc avec une centrale nucléaire à bord m'inspire quelque inquiétude, surtout si le machin a de petites difficultés de guidage ou de sécurité...
D'autant plus qu'il faudra, probablement des boosters chimiques au départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Dim 14 Fév 2010 - 16:11

Salut

Citation :
Il n'empêche que voir décoller un truc avec une centrale nucléaire

N'y a t'il déjà pas plusieurs satellites équipés de combustible nucléaire ?
J'ai pas l'impression que l'on pourra faire décoller les engins spatiaux avec l'aide de ce moteur directement, ne serait-ce pas plutôt les faire décoller avec des propergol et ensuite monter ou envoyer un engin équipé de ce moteur depuis une orbite vers Mars ou autre.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Dim 14 Fév 2010 - 16:27

La vitesse maximale théorique, V, pouvant être atteinte par une fusée classique* (comburant et combustible embarqué) est donnée par la formule :

V = ve.Ln (m0/m1)

Avec ve la vitesse d'éjection.
Ln Logaritme népérien.
m0, la masse initiale.
m1, la masse finale.

Cette formule est relativement facile à trouver en partant du principe de la quantité de mouvement

Pour la puissance délivrée, voir le sujet "Faut pas pousser"

* Il y a peut-être possibilité de capter des ions qui se baladent dans l'espace et de les accélérer ce qui constituerait quelque chose d'analogue à un réacteur d'avion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Dim 14 Fév 2010 - 16:33

[quote][N'y a t'il déjà pas plusieurs satellites équipés de combustible nucléaire ? /quote]
Je crains que oui, mais de faible puissance heureusement.
Ce qui est moins drôle c'est que tout ça risque de finir dans l'atmosphère...

Sinon, oui il vaudrait mieux monter ces moteurs dans l'espace...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Dim 14 Fév 2010 - 17:06

Salut

L'avantage des carburant chimique, c'est qu'ils peuvent fournir une grande puissance en peu de temps, ils permettent ainsi d'obtenir la vitesse adéquate pour sortir du giron de la gravité terrestre.
Malheureusement, une grande partie de cette puissance est utilisée pour envoyer le carburant lui même. Un moteur ionique a énergie nucléaire n'aura pas à pousser une masse aussi grande, d'autant que la masse ne va guère varier au fur et à mesure de l'accélération qui pourra durer tout le temps ou du moins une grande partie du voyage, une autre partie sera sans doute réservée à la décélération, ce qui fournira une mini gravité dans l'engin, et ensuite il faudra décoller de Mars et tout recommencer.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Dim 14 Fév 2010 - 17:30

Le Vieux a écrit:
l'accélération qui pourra durer tout le temps ou du moins une grande partie du voyage,

Il me semble que la décélération doit être= a l'accélération ??? Si on ne veut
pas se planter sur la cible( Mars par ex)???
Et dans ce cas là, avec ce type de moteur,qu'elle serait sa puissance ???
probablement, ce serait très faible et que les cosmonautes ne seraient pas coller au plancher Very Happy ???
Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Dim 14 Fév 2010 - 17:40

blondie a écrit:
Le Vieux a écrit:
l'accélération qui pourra durer tout le temps ou du moins une grande partie du voyage,

Il me semble que la décélération doit être= a l'accélération Blondie flower
De préférence !
Aux vitesses relatives de Mars et de la Terre près !

L'idéal serait d'avoir entre 0,5 et 1 g en accélération et en décélération.
Mais pour savoir ce que ça consommerait, il faudrait calculer la trajectoire qui sera différente d'une courbe balistique.

Je compte sur toi pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Dim 14 Fév 2010 - 18:04

Sachant qu'un G est = à 9,81...Et que la trajectoire n'est pas en effet ,une courbe balistique,mais une droite légèrement tordue par les différentes forces gravitationnelles, variables suivant l'époque ou se fera le trajet, je ne veux pas ennuyer quiconque avec des extrapolations hasardeuses..
(Humour) Very Happy
Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Dim 14 Fév 2010 - 20:10

blondie a écrit:
Sachant qu'un G est = à 9,81...Et que la trajectoire n'est pas en effet ,une courbe balistique,mais une droite légèrement tordue par les différentes forces gravitationnelles, variables suivant l'époque ou se fera le trajet, je ne veux pas ennuyer quiconque avec des extrapolations hasardeuses..
(Humour) Very Happy
Blondie flower
Tu ne devais pas spécifier l'humour, je m'en doutais confusément, d'autant plus qu'il manque la masse de la fusée...
Et celle du module qui permettra de débarquer (et de rembarquer, un détail) sur Mars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7835
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Dim 14 Fév 2010 - 20:55

Anthracite a écrit:
blondie a écrit:
Sachant qu'un G est = à 9,81...Et que la trajectoire n'est pas en effet ,une courbe balistique,mais une droite légèrement tordue par les différentes forces gravitationnelles, variables suivant l'époque ou se fera le trajet, je ne veux pas ennuyer quiconque avec des extrapolations hasardeuses..
(Humour) Very Happy
Blondie flower
Tu ne devais pas spécifier l'humour, je m'en doutais confusément, d'autant plus qu'il manque la masse de la fusée...
Et celle du module qui permettra de débarquer (et de rembarquer, un détail) sur Mars.

Pour la masse c'est facile: tu prends e=mc²
Pfff faut tout t'expliquer à toi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Dim 14 Fév 2010 - 22:27

Steph a écrit:
Anthracite a écrit:
blondie a écrit:
Sachant qu'un G est = à 9,81...Et que la trajectoire n'est pas en effet ,une courbe balistique,mais une droite légèrement tordue par les différentes forces gravitationnelles, variables suivant l'époque ou se fera le trajet, je ne veux pas ennuyer quiconque avec des extrapolations hasardeuses..
(Humour) Very Happy
Blondie flower
Tu ne devais pas spécifier l'humour, je m'en doutais confusément, d'autant plus qu'il manque la masse de la fusée...
Et celle du module qui permettra de débarquer (et de rembarquer, un détail) sur Mars.

Pour la masse c'est facile: tu prends e=mc²
Pfff faut tout t'expliquer à toi Very Happy

Mais heureusement, tu es là.

Au fait : http://fr.wikipedia.org/wiki/VASIMR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7835
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Lun 15 Fév 2010 - 0:44

Anthracite a écrit:
Steph a écrit:


Pour la masse c'est facile: tu prends e=mc²
Pfff faut tout t'expliquer à toi Very Happy

Mais heureusement, tu es là.


Pas de quoi il suffisait de demander.
Tu sais extraire m ou je dois le faire pour toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   Lun 15 Fév 2010 - 20:30

Steph a écrit:
Anthracite a écrit:
Steph a écrit:


Pour la masse c'est facile: tu prends e=mc²
Pfff faut tout t'expliquer à toi Very Happy

Mais heureusement, tu es là.


Pas de quoi il suffisait de demander.
Tu sais extraire m ou je dois le faire pour toi?

Non, évidemment, mais j'ai lu vingt tonnes pour le vaisseau spatial.
Ce qui nous donne* , en gros, une accélération phénoménale de... 0,002 g
Soit un poids de 150 g pour une personne de 75 kg.
Avec une vitesse de pointe d'environ 35 km/s, ce qui n'est pas positivement délirant !

* Il est à noter que la masse est peu importante, sinon pas du tout, à connaître, la distance minimale Terre - Mars (en gros 60 000 000 de km) et les 40 jours suffisent.
Néanmoins, je doute qu'une trajectoire purement d'interception soit applicable avec cette "énorme" accélération.
En tout cas, voilà qui rassurera ceux qui craignaient les effets néfastes de telles accélérations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: moteur révolutionnaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
moteur révolutionnaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» moteur révolutionnaire
» un moteur DC (révolutionnaire) qui ne tourne pas
» Freinage moteur
» Capbreton (Landes): un léger bruit comme celui d'un petit moteur deux-temps
» Premier moteur-fusée brûlant du méthane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: