FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 chasseurs de déserteurs?

Aller en bas 
AuteurMessage
Steph



Nombre de messages : 7995
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: chasseurs de déserteurs?   Jeu 11 Fév 2010 - 9:17

Salut!

Pendant la seconde guerre mondiale, existait-il des troupes spéciales chargées de retrouver les déserteurs? Je parle essentiellement des troupes francaises mais la question m'intéresse pour toutes les armées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
lgda



Nombre de messages : 4634
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: chasseurs de déserteurs?   Jeu 11 Fév 2010 - 9:55

Ca dépend de quel(s) déserteur(s) tu parles...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4787
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: chasseurs de déserteurs?   Jeu 11 Fév 2010 - 16:58

La gendarmerie était "l'arme" spécialisée dans la recherche des déserteurs. En fait, durant la période de l'entre-deux-guerres, il y a eu un ressentiment très fort contre les gendarmes du fait de leur action pendant la PGM. On les qualifiaient d'embusqués chasseurs de pauvres-types dont ils n'arrivaient pas à comprendre l'état d'esprit.

Lors de la campagne de 39-40, ils retrouvèrent le même rôle. Pour la Libération, c'était un peu différent. Si certaines unités eurent très vite une reconnaissance de leur faible participation à Vichy, voire de leur participation à la Résistance. D'autres eurent du mal à prouver qu'ils n'avaient fait que suivre les ordres sans zèle excessif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7995
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: chasseurs de déserteurs?   Jeu 11 Fév 2010 - 19:50

Justement à ce propos, on peut quand même douter de l'efficacité de la gendarmerie pour retrouver les fugitifs non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
narduccio



Nombre de messages : 4787
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: chasseurs de déserteurs?   Jeu 11 Fév 2010 - 20:05

Steph a écrit:
Justement à ce propos, on peut quand même douter de l'efficacité de la gendarmerie pour retrouver les fugitifs non?

Dans la France rurale de l'époque, la gendarmerie était l'outil adapté. Un bon gendarme, ou plutôt une bonne brigade de gendarmerie qui patrouillait toujours sur le même territoire et était très proche des habitants connaissait tout le monde et tous les lieux. Ils savaient donc qui était susceptible de se cacher où. Et comme la plupart des déserteurs revenaient souvent vers leurs familles ou au moins leurs régions, les gendarmes ont retrouvés pas mal de déserteurs. Ou convaincus leurs proches que la meilleure des solutions était de se rendre.

Cacher un fugitif n'est pas une chose aisée. J'ai dans un recueil de témoignages, celui d'un député alsacien qui lorsqu'il avait 16-17 ans a été caché par sa mère chez une vieille voisine (en fait dans le grenier) pour ne pas être enrôlé par les Allemands en 43-44. Il pensait que personne n'était au courant, il a appris par la suite que pratiquement tout le quartier se doutait de quelque chose. Par chance, c'étaient des braves gens et personne ne l'a dénoncé, autrement c'était la waffen-SS pour lui et la déportation pour sa mère. L'un des plus gros problèmes est de nourrir un fugitif quand la nourriture est rationnée. D'après ce qu'il raconte, c'est à cause de cela que tout le monde était au courant. Sa mère faisait des achats pour 2 (avec quelques complicités), faisait à manger pour deux et ensuite allait rendre visite à sa voisine qui lui montait à manger. Bien entendu, les autres locataires des 2 amisons n'étaient pas dupe du manège et les voisins des maisons adjacentes s'étaient aussi rendu compte de la réalité des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7995
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: chasseurs de déserteurs?   Jeu 11 Fév 2010 - 20:59

Merci beaucoup pour tes explications.

Si je pars de là, un soldat qui déserte mais ne rentre pas chez lui a finalement peu de chances d'être reconnu comme tel?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: chasseurs de déserteurs?   Jeu 11 Fév 2010 - 23:54

Steph a écrit:

Si je pars de là, un soldat qui déserte mais ne rentre pas chez lui a finalement peu de chances d'être reconnu comme tel?!
Sauf qu'il doit bien aller quelque part, et les étrangers dans une France rurale, ça se repère vite.
De même, il doit vivre donc travailler. Là encore ça n'aide pas à la discrétion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4787
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: chasseurs de déserteurs?   Ven 12 Fév 2010 - 0:07

Pour 14-18, certains restèrent cachés jusqu'à l'amnistie qui eut lieu dans es années 20. D'autres émigrèrent aux USA, au Canada ou en Amérique du Sud. Mais, il fallait réussir à embarquer incognito dans des ports surveillés de près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: chasseurs de déserteurs?   

Revenir en haut Aller en bas
 
chasseurs de déserteurs?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» chasseurs de déserteurs?
» LES CHASSEURS A CHEVAL
» Tenue Chasseurs à pied Second Empire
» Le 20e Chasseurs à cheval 1805-1814
» Sondage TRES IMPORTANT avant ce 3 Novembre : ARTE débat chasseurs- environnement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Histoire et Culture-
Sauter vers: