FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Magnétisme terrestre, inversion et diminution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Sam 2 Jan 2010 - 16:26

Citation :
La question qui se pose aujourd'hui est de savoir ce qu'implique une inversion de polarité du champ géomagnétique et que se passera-t-il le jour où le noyau de la Terre se refroidira ? A regarder les autres planètes ou satellites morts prématurément, Mars ou la Lune par exemple, notre futur ne semble pas très enviable; il n'est pas impossible en effet que la solidification du noyau nous prive non seulement de chaleur mais entraîne la disparition du champ magnétique global et avec lui la mort de notre planète
C'est un peu ce que je disais plus haut et en ce qui concerne la température ce que je craignais.
Et c'est un peu contradictoire avec la dernière citation...
Citation :
En effet, rien ne permet d'affirmer que la vie disparaîtrait si la Terre perdait son champ magnétique ou inversement que la vie n'a pu se développer que grâce à la protection offerte par la magnétosphère. Et de fait il y a environ 800000 ans il ne s'est rien produit de particulier dans le règne du vivant qui serait en relation avec l'inversion du champ magnétique. Le phénomène semble avoir été passé sous silence.
Ca aussi, je l'ai écrit, ce n'est pas pour me casser l'encensoir sur le crâne,
Ce n'est que du bon sens élémentaire.
Citation :
Enfin, si le noyau et le manteau terrestre venaient à se refroidir, il n'est pas évident que cela aurait des conséquences sur la température superficielle du globe. Nous avons vu à propos de la Terre qu'à partir de 20 à 30 m de profondeur selon la nature des sols, les variation annuelles sont insensibles et qu'ensuite la température augmente de 3° tous les 100 m. On peut supposer que même si le coeur de la Terre était froid, cela ne changerait pas fondamentalement les conditions de vie sur Terre qui sont beaucoup plus sensibles à d'autres facteurs, notamment météorologiques. Nous serions tout d'abord à l'abri des séismes et autres éruptions volcaniques. Chacun sait également qu'au fond des océans la température ne dépasse 4°C et les pôles sont gelés en permanence malgré les fortes chaleurs qui règnent au centre de la Terre. Enfin, il ne faut pas oublier que la principale source d'énergie sur Terre est la chaleur du Soleil.

Ca, par contre, et je suis moins d'accord, ça va exactement à l'opposé de ce que j'ai écrit dans un autre sujet.
Même (et surtout) au pôle la Terre exporte de sa chaleur centrale, si la presque totalité venait du soleil la surface de la Terre aurait une température proche de celle du noyau et serait invivable.
Ca, c'est de la thermodynamique assez élémentaire.

En fait, je reconnais que, en grattant bien, ce n'est pas si simple et que la question de savoir si la Terre , au total, importe plus de chaleur qu'elle n'en exporte n'est pas encore clairement tranchée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Sam 2 Jan 2010 - 16:36

Citation :
[Ce qui veut peut être vouloir dire aussi que notre noyau pourrait tourner sur lui même à l'intérieur de sa coquille, ce dont je doute tout de même.
D'autant plus qu'il y a un rapport très clair entre le sens de rotation de la Terre et celui de la "dynamo"
En fait (et ce n'est pas très évident dans l'article), il semble qu'il y ait multiplication anarchique de pôles pendant l'intervalle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Sam 2 Jan 2010 - 16:43

Salut

Citation :
il semble qu'il y ait multiplication anarchique de pôles pendant l'intervalle.

Est-ce à dire que l'on aurait remarqué qu'il exista des moment ou la terre aurait pu se retrouver non pas avec deux braves petits pôles, comme actuellement, mais bien avec plusieurs ?
L'aiguille de la boussole devrait s'affoler dans ces moments là.

Le Vieux bipolaire pas multipolaire.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Sam 2 Jan 2010 - 17:43

À mon avis, pendant la transition les indications de la boussole ne devaient pas être trop claires, mais, heureusement, personne ne l'avait inventée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Sam 2 Jan 2010 - 18:08

Anthracite a écrit:
En fait, je reconnais que, en grattant bien, ce n'est pas si simple et que la question de savoir si la Terre , au total, importe plus de chaleur qu'elle n'en exporte n'est pas encore clairement tranchée.
Tout dépend comment on voit l'apport du Soleil : rayonnement brut ou net.
Une partie du rayonnement solaire est plus ou moins directement réfléchi.
Donc, la Terre émet son rayonnement propre, plus la partie réfléchie des rayons du Soleil.
Comme la Terre a eu tendance à se refroidir (et à former la croûte terrestre), on peut dire qu'elle a exporté plus d'énergie qu'elle n'en a reçue.

Actuellement, l'équilibre thermique étant atteint (à peu de chose près) elle exporte exactement autant d'énergie qu'elle reçoit net, du Soleil.
Mais, comme l'isolation, due aux gaz à effets de serre augmente, l'équilibre se fait (se fera ?), un poil plus haut.
Comme cet équilibre se fait un poil plus haut la Terre perd macroscopiquement moins de chaleur centrale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Sam 2 Jan 2010 - 19:27

Moi je pense d'abord au pauvre petit scout perdu avec sa boussole au fond des bois. Ensuite, il me semble avoir entendu pendant mes études que certaines pierres magmatiques océaniques, qui se sont orientées avec le champs magnétique avant de se figer pour l'éternité+1 jour, montrent qu'à chaque changement de polarité, il y a eu de multiples changements rapides.
Ceci dit mes études datent un peu, il faudrait les mettre à jour Wink

Du haut de mes connaissances très modestes dans ce domaine, je comprends mal comment les masses en fusion du noyau pourraient soudainement arrêter de bouger. Que le champs change de direction d'accord, mais il ne devrait jamais disparaitre, si?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Sam 2 Jan 2010 - 20:10

Steph a écrit:
Du haut de mes connaissances très modestes dans ce domaine, je comprends mal comment les masses en fusion du noyau pourraient soudainement arrêter de bouger. Que le champs change de direction d'accord, mais il ne devrait jamais disparaitre, si?
Oui, mais au moment de la solidification ils restent figés, ad eternam...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Dim 3 Jan 2010 - 0:28

Anthracite a écrit:
Steph a écrit:
Du haut de mes connaissances très modestes dans ce domaine, je comprends mal comment les masses en fusion du noyau pourraient soudainement arrêter de bouger. Que le champs change de direction d'accord, mais il ne devrait jamais disparaitre, si?
Oui, mais au moment de la solidification ils restent figés, ad eternam...

C'est bien pour ca qu'ils indiquent fidèlement le nord tel qu'il était en l'an -153487, le 18 janvier à 15h30
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4579
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Dim 3 Jan 2010 - 12:56

Steph a écrit:
Anthracite a écrit:
Steph a écrit:
Du haut de mes connaissances très modestes dans ce domaine, je comprends mal comment les masses en fusion du noyau pourraient soudainement arrêter de bouger. Que le champs change de direction d'accord, mais il ne devrait jamais disparaitre, si?
Oui, mais au moment de la solidification ils restent figés, ad eternam...

C'est bien pour ca qu'ils indiquent fidèlement le nord tel qu'il était en l'an -153487, le 18 janvier à 15h30

Hahahaha !

Le piège du débutant !
Tu t'es fait piéger par le signe de la déviation: ce n'est pas 0.0000000012 mais -0.0000000012 et ça nous fait 11h32 au lieu de 15h30 !!

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Dim 3 Jan 2010 - 14:20

lgda a écrit:
Steph a écrit:
Anthracite a écrit:
Steph a écrit:
Du haut de mes connaissances très modestes dans ce domaine, je comprends mal comment les masses en fusion du noyau pourraient soudainement arrêter de bouger. Que le champs change de direction d'accord, mais il ne devrait jamais disparaitre, si?
Oui, mais au moment de la solidification ils restent figés, ad eternam...

C'est bien pour ca qu'ils indiquent fidèlement le nord tel qu'il était en l'an -153487, le 18 janvier à 15h30

Hahahaha !

Le piège du débutant !
Tu t'es fait piéger par le signe de la déviation: ce n'est pas 0.0000000012 mais -0.0000000012 et ça nous fait 11h32 au lieu de 15h30 !!

Ah la précision suisse, c'est impressionnant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Dim 3 Jan 2010 - 22:47

Steph a écrit:
lgda a écrit:
Steph a écrit:
Anthracite a écrit:
Steph a écrit:
Du haut de mes connaissances très modestes dans ce domaine, je comprends mal comment les masses en fusion du noyau pourraient soudainement arrêter de bouger. Que le champs change de direction d'accord, mais il ne devrait jamais disparaitre, si?
Oui, mais au moment de la solidification ils restent figés, ad eternam...

C'est bien pour ca qu'ils indiquent fidèlement le nord tel qu'il était en l'an -153487, le 18 janvier à 15h30

Hahahaha !

Le piège du débutant !
Tu t'es fait piéger par le signe de la déviation: ce n'est pas 0.0000000012 mais -0.0000000012 et ça nous fait 11h32 au lieu de 15h30 !!
Ah la précision suisse, c'est impressionnant!
J'avoue, à ma grande que je ne sais plus si c'était un mardi ou un mercredi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4579
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Dim 3 Jan 2010 - 23:27

C'était un vendredi et ça correspondait à l'Epiphanie orthodoxe (jour férié dans ce qui était la Bizance de l'époque)

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sonic

avatar

Nombre de messages : 1280
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Lun 4 Jan 2010 - 19:21

j'ai pas tout lu le topic, mais je reviens sur une chose :
si le champ magnétique s'inverse, il sera nul pendant un temps (des années...)
pendant ce temps, les hypothèses pessimistes que j'ai pu entendre dans un reportage (arte) étaient que les cancers tel celui de la peau allaient exploser.

mais la vie ne s'arrêtera pas, d'ailleurs aucune extinction de la vie n'a eu un rapport avec les inversions magnétiques qui sont déjà survenues sur terre.

pis zut quoi, c'est la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Lun 4 Jan 2010 - 20:25

sonic a écrit:
mais la vie ne s'arrêtera pas, d'ailleurs aucune extinction de la vie n'a eu un rapport avec les inversions magnétiques qui sont déjà survenues sur terre.

pis zut quoi, c'est la vie.
Ben non.
Et qui sait il y aura peut-être des mutations positives...
0
En veine d'optimisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Mar 5 Jan 2010 - 1:16

lgda a écrit:
C'était un vendredi et ça correspondait à l'Epiphanie orthodoxe (jour férié dans ce qui était la Bizance de l'époque)
Suis-je distrait, j'avais oublié la rectification de Grégoire XIII .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Mar 5 Jan 2010 - 1:28

Anthracite a écrit:
Je devrais un peu développer pour le soleil ?
Finalement, en gros, quand le Soleil bouilonne beaucoup, il y a des taches qui sont des zones de nettement moindre température.

Quand il se calme, ça remue moins et la surface devient homogène.
Donc, au début, il chauffe plus pendant quelques années. (plus de surface rayonnante)

Mais, au bout d'un certain temps d'activité restreinte, même la surface, qui se refroidit lentement, rayonne moins et le froid s'installe, comme celui qui a fait périr de faim et de froid les Vikings du Groenland et qui a également définitivement anéanti les forêts de cette zone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Mar 5 Jan 2010 - 19:02

Anthracite a écrit:
comme celui qui a fait périr de faim et de froid les Vikings du Groenland et qui a également définitivement anéanti les forêts de cette zone.
Oui,On m'a toujours dit que le soleil n'était pas gentil pour les Normands...
Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Mar 5 Jan 2010 - 22:07

blondie a écrit:
Anthracite a écrit:
comme celui qui a fait périr de faim et de froid les Vikings du Groenland et qui a également définitivement anéanti les forêts de cette zone.
Oui,On m'a toujours dit que le soleil n'était pas gentil pour les Normands...
Blondie flower
Et si la mode actuelle n'est pas la bonne, ils vont encore trinquer.
C'est tout de même un gros risque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Mar 19 Jan 2010 - 18:47

Anthracite a écrit:
Peut-être, bien que je ne voie pas bien comment il y aurait corrélation entre l'activité solaire et le champ magnétique terrestre...

Mais parce que quand l'activité solaire augmente, son activité magnétique et électrique également
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Mar 19 Jan 2010 - 18:53

Anthracite a écrit:
Mais, au bout d'un certain temps d'activité restreinte, même la surface, qui se refroidit lentement, rayonne moins et le froid s'installe, comme celui qui a fait périr de faim et de froid les Vikings du Groenland et qui a également définitivement anéanti les forêts de cette zone.

Vous vous mettez le doigt dans l'oeil avec vos forêts gröenladaises, que le Groöenland ait été vert du temps des Vikings, c'est un fait, il n'en reste pas moins les colons vikings du Gröenland n'avaient ni le bois de charpente ni celui pour faire des navires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Mar 19 Jan 2010 - 19:35

http://www.google.fr/search?hl=fr&source=hp&q=groenland+normands+&btnG=Recherche+Google&meta=&aq=f&oq=
En effet ,Il n'y avait pas de forêt,mais ils utilisaient du" bois flotté"pour la charpente des fermes et églises et probablement pour les bateaux Very Happy
Souvent j'ai vu sur les plages des troncs d'arbres venant de dieu sait où et une de mes veilles copine se chauffe avec des bouts de bois que la marée apporte..
C"est pas du"renouvelable" ça...

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Mar 19 Jan 2010 - 20:10

DonPanic a écrit:
Anthracite a écrit:
Mais, au bout d'un certain temps d'activité restreinte, même la surface, qui se refroidit lentement, rayonne moins et le froid s'installe, comme celui qui a fait périr de faim et de froid les Vikings du Groenland et qui a également définitivement anéanti les forêts de cette zone.

Vous vous mettez le doigt dans l'oeil avec vos forêts gröenladaises,
Dans ce cas, nous le retirons... Propre j'espère !
Mais il faut incriminer Wiki et ses sources qui osent prétendre de telles choses...
Citation :

L'hémisphère nord a connu un net refroidissement, entamé dans la seconde moitié du XIVe siècle — avec un minimum thermique au XVIIe siècle — qui a persisté jusqu'au début du XIXe siècle. Appelée « petite glaciation » ou « petit âge glaciaire », il s'agit d'une période centrée sur le « minimum de Maunder » (1645-1715 proprement dit), qui semble correspondre à une faible activité solaire (ses taches étaient d'ailleurs peu visibles). Elle fut marquée par une série d'hivers particulièrement rigoureux, accompagnés de disettes et de famines.
Le climat en Islande et au Groenland était relativement doux pendant les trois cent premières années qui suivirent la colonisation viking. Il s'est ensuite fortement refroidi, y interdisant l'agriculture et y faisant disparaître les forêts.
il y a eu le minimum de Spörer (1420-1530), le minimum de Wolf (1280-1340) et le minimum de Oort (1010-1050). La distance moyenne entre ces minimums est de 190 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Mar 19 Jan 2010 - 20:51

DonPanic a écrit:
Anthracite a écrit:
Peut-être, bien que je ne voie pas bien comment il y aurait corrélation entre l'activité solaire et le champ magnétique terrestre...

Mais parce que quand l'activité solaire augmente, son activité magnétique et électrique également
Oui, c'est certain et... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Mar 19 Jan 2010 - 22:11

blondie a écrit:
http://www.google.fr/search?hl=fr&source=hp&q=groenland+normands+&btnG=Recherche+Google&meta=&aq=f&oq=
En effet ,Il n'y avait pas de forêt,mais ils utilisaient du" bois flotté"pour la charpente des fermes et églises et probablement pour les bateaux Very Happy
Souvent j'ai vu sur les plages des troncs d'arbres venant de dieu sait où et une de mes veilles copine se chauffe avec des bouts de bois que la marée apporte..
C"est pas du"renouvelable" ça...

Blondie flower
Ben, je n'en suis pas trop sûr, par exemple la quille était faite d'une pièce (pour des raisons de solidité) et exigeait de très grands arbres.
Mais ce qui est possible c'est que le bois des forêts ait été en priorité utilisé pour se chauffer...
Mais je ne suis pas spécialisé en construction de drakkar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   Mar 19 Jan 2010 - 22:29

Anthracite a écrit:
DonPanic a écrit:
Anthracite a écrit:
Mais, au bout d'un certain temps d'activité restreinte, même la surface, qui se refroidit lentement, rayonne moins et le froid s'installe, comme celui qui a fait périr de faim et de froid les Vikings du Groenland et qui a également définitivement anéanti les forêts de cette zone.

Vous vous mettez le doigt dans l'oeil avec vos forêts gröenladaises,
Dans ce cas, nous le retirons... Propre j'espère !
Mais il faut incriminer Wiki et ses sources qui osent prétendre de telles choses...
Citation :

L'hémisphère nord a connu un net refroidissement, entamé dans la seconde moitié du XIVe siècle — avec un minimum thermique au XVIIe siècle — qui a persisté jusqu'au début du XIXe siècle. Appelée « petite glaciation » ou « petit âge glaciaire », il s'agit d'une période centrée sur le « minimum de Maunder » (1645-1715 proprement dit), qui semble correspondre à une faible activité solaire (ses taches étaient d'ailleurs peu visibles). Elle fut marquée par une série d'hivers particulièrement rigoureux, accompagnés de disettes et de famines.
Le climat en Islande et au Groenland était relativement doux pendant les trois cent premières années qui suivirent la colonisation viking. Il s'est ensuite fortement refroidi, y interdisant l'agriculture et y faisant disparaître les forêts.
il y a eu le minimum de Spörer (1420-1530), le minimum de Wolf (1280-1340) et le minimum de Oort (1010-1050). La distance moyenne entre ces minimums est de 190 ans

Mais on peut également lire ceci :
Citation :

L'étude des dépotoirs de l'établissement de l'ouest montre que les derniers habitants avaient épuisé leurs réserves de combustible et de nourriture, et qu'ils sont certainement morts de faim et de froid. Avec la disparition de l'établissement de l'ouest, les colons perdirent l'accès à leurs principales exportations de haute valeur.
A l'heure actuelle toutefois, aucune certitude ne peut être présentée et les réponses à apporter à cette question ne font pas l'unanimité. Il est donc nécessaire de présenter plusieurs points de vue différents dans ce chapitre.
Jared Diamond[9] considère que l'ensemble des cinq facteurs qu'il a recensés comme causes de l'effondrement des sociétés ont joué simultanément dans le cas du Groenland: dégradation anthropique de l'environnement, changement climatique, voisins hostiles, défection de partenaires commerciaux amicaux (chute des cours de l'ivoire et de la fourrure d'ours), réponses inadaptées aux autres facteurs:

  • La palynologie montre que les Norvégiens découvrirent un pays couvert de forêts de saules et de bouleaux qu'ils s'empressèrent de défricher pour créer des pâturages. L'analyse des sédiments montre que l'érosion s'accéléra brutalement dès leur arrivée, au point que même le sable présent sous la terre végétale fut entraîné dans les lacs.
  • La colonisation du Groenland avait commencé vers le début de l'« optimum climatique du Moyen Âge », mais le climat commença à se refroidir à partir du XIVe siècle, et en 1420 le petit âge glaciaire était bien installé.
  • Contrairement aux Inuits qui se chauffaient et s'éclairaient à l'aide de graisse animale, les Norvégiens continuèrent jusqu'à la fin à n'utiliser que le bois et la tourbe, aggravant ainsi leurs problèmes environnementaux. Ils n'ont jamais tenté non plus d'imiter les techniques de chasse des Inuits.

Bref, je reconnais que ce n’est pas trop clair...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Magnétisme terrestre, inversion et diminution   

Revenir en haut Aller en bas
 
Magnétisme terrestre, inversion et diminution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Magnétisme terrestre, inversion et diminution
» magnétisme terrestre
» Quels sont les effets du magnétisme sur les choses, nous, la terre et l’univers au complet ?
» Champ Magnétiques et Inversion des poles
» Des portails cachés dans le champs magnétique terrestre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: