FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La nature de métamatière et la manoeuvre de recul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6078
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Lun 4 Jan 2010 - 10:48

Citation :
C'est un message que nous envoient nos géniteurs humains extraterrestres

Ouh la la !

Le Vieux.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Lun 4 Jan 2010 - 20:34

Le Vieux a écrit:
Citation :
C'est un message que nous envoient nos géniteurs humains extraterrestres

Ouh la la !

Le Vieux.
Quoi, tu ne savais pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4556
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Lun 4 Jan 2010 - 21:03

Claude De Bortoli a écrit:
En bombardant le corps planétaire de météorites de bon calibre, ni trop grosses pour ne pas tuer toute la biodiversité installée, ni trop petite pour avoir l'effet escompté à savoir anéantir seulement l'espèce animale ou végétale qui cancérise la planète.
Ah, quand même, tu reviens à de meilleures dispositions !

Là, je suis 100% d'accord avec toi !

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Mar 5 Jan 2010 - 14:59

L'évolution humaine motorisée à l'aveugle par la Science, ses dérivés et ses lobbies a fait vieillir la Terre de plusieurs millénaires en quelques décennies. Elle s'est engagée sans s'en rendre compte dans une impasse nommée dérèglement climatique.

Le mur qui bouche l'impasse dérèglement climatique est infranchissable. L'évolution humaine fait pourtant forcer son moteur Science pour espérer le franchir. Rien à faire !! Plus la Science force, plus le dérèglement climatique se renforce.

La seule solution est un repli raisonnable. Un recul pour sortir de cette impasse funeste. Elle est funeste parce quelle bouche l'avenir du Terrien.

La délicate manoeuvre de recul doit se faire avec un guide Croyance fiable et évolué. Elle doit aussi se faire avec un moteur Science réglé au minimum afin éviter un emballement qui mettrait le lourd véhicule évolution humaine en travers de l'impasse. Il agoniserait là ne pouvant ni avancer ni reculer.

Une fois la manoeuvre de recul réussit, le guide Croyance fera tourner l'évolution humaine dans une nouvelle direction puis elle la remettra en marche avant dans un chemin durable et serein. Le moteur Science sera remis à plein régime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLo

avatar

Nombre de messages : 146
Age : 40
Localisation : Pontgouin (28)
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Mar 5 Jan 2010 - 20:31

Cette proposition ultra-optimiste est intéressante mais fortement utopique.

Tant que les humains seront des humains, et penseront comme des humains, pour qu'elle soit réalisable il faudra annihiler 99,9% de la population mondiale, et encore par n'importe lesquels.

Ne serait-ce qu'en ne s'arrêtant qu'à un seul point d'observation (parmi la multitude de points délicats que cette utopie soulève), on remarque vite qu'à moins d'un miracle (au sens littéral du terme, ie une intervention d'un ou plusieurs êtres totalement supérieurs) il sera par exemple impossible d'amener tous les humains à accepter une religion commune, même si on la déguise en rédemption totale pour tous. Les humains ne sont déjà pas fichu de s'entendre ni de s'accepter d'une religion à l'autre, parfois même au sein d'une religion commune, alors croire qu'ils vont tous accepter de changer pour un guide spirituel unique, auquel ils devront une confiance aveugle pour que l'utopie réussisse, c'est un type de foi auquel personnellement je ne me vois pas adhérer, fût-elle alléchante d'optimisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Mer 6 Jan 2010 - 9:49

Jusqu'à maintenant, le Terrien en avait une idée approximative avec la croyance en Dieu. Ca y est ! C'est fait ! il vient de le découvrir ! C'est un véritable univers fait sans matière aussi puissant que notre univers de matière. Il est peuplé d'êtres vivants faits de métamatière qui vivent dans une nature faite de métamatière. Il est régit par des lois immuables. Les deux univers vivent en symbiose. Ils s'échangent leur énergie.

L'énergie qui anime les êtres matériels est l'instinct.
L'énergie qui anime les êtres métamatériels est l'intelligence.

Les natures matérielles et métamatérielles vivent en symbiose. Elles s'échangent leur énergie.

la nature de matière transfère son instinct chez sa partenaire la nature de métamatière qui en a fondamentalement besoin.
La nature de métamatière transfère son intelligence chez sa partenaire la nature de matière qui en a fondamentalement besoin.

La nature de matière récupère l'intelligence en provenance de la nature de métamatière et la diffuse dans son environnement instinctif pour veiller au bon fonctionnement de sa biodiversité matérielle.
La nature de métamatière récupère l'instinct en provenance de la nature de matière et le diffuse dans son environnement intelligent pour veiller au bon fonctionnement de la biodiversité métamatérielle.

Les natures matérielles et métamatérielles utilisent des transmetteurs d'énergie pour leur symbiose. Ce sont l'espèce humaine pour le coté matériel et l'espèce esprit pour le coté métamatériel.

L'univers de matière est composé d'une structure de matière en perpétuel mouvement.

Il a aussi une personnalité : les biodiversités installées sur les planètes habitables. Sans ces biodiversités, l'univers de matière ne serait qu'une structure de matière sans vie. C'est sa personnalité que l'univers de matière cherche à garantir à tout prix. C'est pour cela qu'il vit en symbiose avec l'univers de métamatière lequel va veiller au bon fonctionnement des biodiersités installées sur les planètes habitables.

Comment va t-il faire ?

Il ne peut pas agir directement chez son partenaire matériel ; une barrière infranchissable les sépare. Il va employer un autre moyen. il va doter une espèce vivant dans l'univers de matière de son intelligence. C'est l'espèce humaine. Les humains vont faire le travail à sa place !! Ils vont veiller au bon fonctionnement de la biodiversité idéale chère à l'univers de matière sous le couvert de l'univers de métamatière. Ils devront rester en communication permanente avec l'instance détentrice et émettrice d'intelligence pour tous leurs comportements intelligents.

Tant que les humains respectent ce fonctionnement et restent en communication avec la nature de métamatière, tout va bien pour la nature de matière. Si au contraire il coupent unilatéralement la communication, leurs comportements intelligents deviennent anarchiques. Ils nuisent plus qu'ils n'harmonisent. C'est le pire des scénarii pour la nature de matière qui ne peut rein faire. Elle ne peut que subir. Elle, réputée invulnérable, devient vulnérable face à l'intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7846
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Mer 6 Jan 2010 - 11:53

Tant de certitudes sur des sujets aussi délicats, c'est impressionnant.
Mais nous on aime bien les sources, parce que sans sources tout le monde est prophète.

Alors: prophète ou visionnaire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLo

avatar

Nombre de messages : 146
Age : 40
Localisation : Pontgouin (28)
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Mer 6 Jan 2010 - 17:54

Même sans source, à la simple lueur de la logique cela ne tient pas.
Il est totalement incohérent que l'un des deux membres d'une communication n'ait pas conscience de cette communication. Sinon ce n'est pas une communication, c'est une influence ou une observation mais pour qu'il y ait communication, par définition les deux doivent être au courant.
Or, si je résume avec des mots de non-illuminé (quoique, en ce qui me concerne, je ne suis pas spécialement matérialiste, mais là n'est pas la question) le message est le suivant :
Il y a un autre univers guidé par l'intelligence, en communication avec notre univers guidé par la matière, et nous, qui sommes une émanation de cet univers d'intelligence dans cet univers de matière, si nous coupons la communication et que nous fichons en l'air notre biodiversité, alors tout est foutu, leur univers comme le nôtre.
Moi je veux bien, mais bon, quand deux univers sont en jeu, on ne se contente pas de communiquer avec trois pécores quand le reste de la population a de grandes chances de s'en foutre éperdument, sauf si l'on souhaite rater son coup.
Partant de là, s'ils sont vraiment intelligents, qu'ils illuminent l'humanité entière et on n'en parlera plus. Dans le cas contraire, qu'ils nous laissent bousiller le monde comme on l'entend et qu'ils la ferme. Soit on agit correctement, soit on n'agit pas.
J'ai un aphorisme pour ça, et il dit : Si c'est mal fait c'est pas fait.


Maintenant, juste histoire de relativiser un peu, la biodiversité de la Terre, rien qu'à l'échelle de la Terre, c'est une broutille. Si tout et tout le monde crève à sa surface, ça ne l'empêchera pas de tourner. Je dirais même plus, ça n'empêchera pas la vie de réapparaître 1 milliard d'années plus tard... Et qui sait ? Peut-être même de refaire exactement les mêmes erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Jeu 7 Jan 2010 - 9:48

Steph a écrit:
Tant de certitudes sur des sujets aussi délicats, c'est impressionnant.
Mais nous on aime bien les sources, parce que sans sources tout le monde est prophète.

Alors: prophète ou visionnaire?
J'ai puisé la découverte de la métamatière directement à la source de l'intelligence : la nature de métamatière, sans intermédiaire humain.

La nature de métamatière m'a fait la grâce de me donner un surplus d'intelligence pour que je découvre un pan supplémentaire de son environnement. A ma charge maintenant d'expliquer cette découverte à mes contemporains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Jeu 7 Jan 2010 - 9:57

Citation :
Il y a un autre univers guidé par l'intelligence, en communication avec notre univers guidé par la matière,
Deux univers adjacents et seulement deux. Pas un de plus :
- un univers fait matière, celui dans lequel nous vivons notre vie de tous les jours,
- un univers fait de métamatière, celui dans lequel nous nous voyons vivre dans nos rêves et dans lequel nous nous verrons vivre après la mort de notre corps de matière pour l'éternité.



Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils vivent en symbiose. Ils sont reliés par un seul et unique point. L'espèce humaine se situe sur ce point coté matériel.



Un autre univers fait de matière ?
Non ! L'univers de matière rassemble toute la matière découverte et à découvrir.



Un autre univers fait de métamatière ?
Non ! L'univers de métamatière rassemble toute la métamatière découverte et à découvrir.



Un univers fait d'un mélange de matière et de métamatière ?
Impossible ! La matière et la métamatière ne se mélangent pas.


Citation :
et nous, qui sommes une émanation de cet univers d'intelligence dans cet univers de matière, si nous coupons la communication et que nous fichons en l'air notre biodiversité, alors tout est foutu, leur univers comme le nôtre.
Yes !! Pas mal !! Very Happy

Citation :
Moi je veux bien, mais bon, quand deux univers sont en jeu, on ne se contente pas de communiquer avec trois pécores quand le reste de la population a de grandes chances de s'en foutre éperdument, sauf si l'on souhaite rater son coup.
Pas mal non plus !!

Bon ! voyons si tu est toujours aussi brillant !! Progressons !

Heureusement pour les univers matériel et métamatériel, le Terrien n'est pas à lui seul l'ensemble des humains. D'autres fratries humaines, sur d'autres planètes habitables, constituent avec le Terrien : l'Humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Jeu 7 Jan 2010 - 20:19

Claude De Bortoli a écrit:
La nature de métamatière m'a fait la grâce de me donner un surplus d'intelligence pour que je découvre un pan supplémentaire de son environnement. A ma charge maintenant d'expliquer cette découverte à mes contemporains.
Tu me files l'adresse où on fait ce genre de dons, je suis preneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Ven 8 Jan 2010 - 10:07

Le propre d'un humain est de vivre.

Pour vivre, il faut naître.

Pour naître, nous devons passer par l'étape gestation.

Avant la naissance, ce n'est pas encore un humain. C'est un foétus. Après la mort, ce n'est plus un humain. C'est un cadavre.

Si l'étape gestation est interrompue, si la naissance n'a pas lieu, il n'y a pas d'humain. Il n'y a pas mort d'humain. Il n'y a pas naissance d'un esprit.

Le foétus d'humain n'a pas encore l'appellation humain. Pour avoir cette appellation, il doit passer par l'étape naissance.

Le foétus fait parti du corps de la mère au même titre qu'un membre ou un organe. Elle en dispose à sa guise en fonction de ses envies et de ses dispositions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7846
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Ven 8 Jan 2010 - 16:37

Anthracite a écrit:
Claude De Bortoli a écrit:
La nature de métamatière m'a fait la grâce de me donner un surplus d'intelligence pour que je découvre un pan supplémentaire de son environnement. A ma charge maintenant d'expliquer cette découverte à mes contemporains.
Tu me files l'adresse où on fait ce genre de dons, je suis preneur.

Anthrax Very Happy

N'ayant pas recu ce don ô combien enviable, je me garderai de tout commentaire superflu. Mais je n'en pense pas moins geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Ven 8 Jan 2010 - 22:09

Steph a écrit:
Anthracite a écrit:
Claude De Bortoli a écrit:
La nature de métamatière m'a fait la grâce de me donner un surplus d'intelligence pour que je découvre un pan supplémentaire de son environnement. A ma charge maintenant d'expliquer cette découverte à mes contemporains.
Tu me files l'adresse où on fait ce genre de dons, je suis preneur.

Anthrax Very Happy

N'ayant pas recu ce don ô combien enviable, je me garderai de tout commentaire superflu. Mais je n'en pense pas moins geek
Note qu'en voyant où ça mène, je ne puis te donner tort...
0
Qui se passera de l'adresse évoquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Dim 10 Jan 2010 - 11:13

Actuellement, l'évolution humaine est dominée par la Science et sa déontologie : la matérialité. Il n'en a pas toujours été ainsi. Avant, au temps de l'Inquisition, elle était dominée par la Croyance. Les croyants de l'époque ont marginalisé le génie en Science qu'était Gallilé.

Pour avancer durablement et sereinement, l'évolution humaine a besoin d'un moteur et d'un gouvernail crédibles l'un par rapport à l'autre.

Le moteur, c'est la Science.
Le gouvernail, c'est la Croyance.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du moteur Science elle marginalise le guide Croyance et sa hiérarchie. Elle avance certes mais au hasard et finit dans une impasse : le dérèglement climatique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du guide Croyance, elle marginalise le moteur Science et sa hiérarchie ; Galilée en a fait les frais. L'évolution humaine n'avance pas. C'est dangereux pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer. C'est le marasme de l'Inquisition.

La Science est un moteur. Elle a vocation a faire avancer. Elle n'a pas vocation à voir loin. Elle n'a pas les moyens et les outils matériels pour voir loin, éternellement loin. Elle est soumise au preuves matérielles et à la performance de ses outils matériels. Elle voit à peine plus loin que le bout de son nez : le téléscope hubble !!

La Croyance elle n'est pas tributaire des preuves matérielles ni de la performance des outils matériels. Ses preuves sont intelligentes. Son outil est métamatériel : l'intelligence. La performance de l'intelligence permet de sonder sans problème le fin fond de notre univers de matière. Elle peut aussi sortir de notre univers de matière et c'est de cette position quelle a visionner l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nature de métamatière et la manoeuvre de recul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La nature de métamatière et la manoeuvre de recul
» La nature de métamatière et la manoeuvre de recul
» La nature de métamatière et la séparation des parents
» La nature de métamatière et le Terrien nouveau-né
» La nature de métamatière et la séparation des parents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Autres-
Sauter vers: