FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La nature de métamatière et la manoeuvre de recul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Lun 28 Déc 2009 - 12:30

Bonjour,

Le dérèglement climatique est le summum de la matérialité. L'apothéose d'une évolution humaine dominée par la Science, ses dérivés et ses lobbies.

Le Terrien ne se sortira pas de cette impasse avec encore plus de Science, encore plus de matérialité ; il est déjà au summum de la matérialité. Il en sortira avec autre chose que de la matérialité. Avec de la métamatérialité.

Pour avancer durablement et sereinement, l'évolution humaine a besoin d'un moteur et d'un gouvernail.

Le moteur, c'est la Science.
Le gouvernail, c'est la Croyance.

La Science est mécanique mais intrinsèquement myope.
La Croyance est clairvoyante mais intrinsèquement paralytique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du moteur Science, elle marginalise le guide Croyance. Elle avance au hasard et finit dans une impasse : le dérèglement climatique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du guide Croyance, elle marginalise le moteur Science. L'évolution humaine n'avance pas. C'est mauvais pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer. C'est le marasme de l'Inquisition.

La Science est un moteur. Elle a pour rôle de faire avancer le véhicule évolution humaine. Elle n'a pas vocation à voir loin. Elle n'en a pas les moyens et les outils matériels. Elle est soumise aux preuves matérielles et à la performance de ses outils matériels.

La Croyance est un gouvernail. Elle n'a pas un rôle de motricité comme la Science. Elle a un rôle de guide. Elle n'est pas tributaire des preuves matérielles ni de la performance des outils matériels. Ses preuves sont intelligentes. Son outil est métamatériel : l'intelligence. La performance de l'intelligence permet de sonder le fin fond de notre univers de matière. Elle peut aussi en sortir. De cette position stratégique, elle visionne l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.

La Croyance est capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle la Science , ses dérivés et ses lobbies l'ont mené. La Science en est incapable. Il faudrait quelle se saborde. Impossible pour elle !!

Faire forcer le mur dérèglement climatique par le moteur Science ne sert à rien. Plus la Science force, plus le mur se renforce !!

Le dérèglement climatique est infranchissable !

La seule issue pour l'évolution du Terrien est une manoeuvre de recul. Un repli raisonnable.

C'est une manoeuvre délicate. Le passage est étroit. La visibilité est réduite du fait du recul. Le guide Croyance doit être sur et fort. Le moteur Science en petite vitesse et à ses ordres.

Une fois la manoeuvre de recul réussit, la Croyance fera tourner l'évolution du Terrien. Puis elle la remettra en marche avant dans un chemin durable et serein. Le moteur Science sera remis à plein régime .

Le Terrien savait que se servir seulement du guide Croyance mène au summum de la métamatérialité : le marasme de l'inquisition.
Il ne savait pas que se servir seulement du moteur Science mène au summum de la matérialité : le dérèglement climatique.

Maintenant il le sait !! Il doit réagir ! Il doit reculer autant que nécessaire. C'est sa seule issue. La Croyance est capable de diriger une telle manoeuvre.

L'issue passe par une évolution humaine conduite par la Croyance et non pas par une évolution humaine guidée par la Science. La Science ne peut pas guider. Elle peut seulement faire avancer. L'échec de la conférence de Copenhague en est la preuve !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4567
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Lun 28 Déc 2009 - 14:00

Un seul mot s'impose: Santé !!

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
jibus



Nombre de messages : 2607
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Lun 28 Déc 2009 - 18:15

lgda a écrit:
Un seul mot s'impose: Santé !!

a la tienne!!!

'jib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Lun 28 Déc 2009 - 20:24

Et vogue la galère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Jeu 31 Déc 2009 - 10:16

L'évolution humaine motorisée à l'aveugle par la Science, ses dérivés et ses lobbies a fait vieillir la Terre de plusieurs millénaires en quelques décennies. Elle s'est engagée sans s'en rendre compte dans une impasse nommée dérèglement climatique.

Le mur qui bouche l'impasse dérèglement climatique est infranchissable. L'évolution humaine fait pourtant forcer son moteur Science pour espérer le franchir. Rien à faire !! Plus la Science force, plus le dérèglement climatique se renforce.

La seule solution est un repli raisonnable. Un recul pour sortir de cette impasse funeste. Elle est funeste parce quelle bouche l'avenir du Terrien.

La délicate manoeuvre de recul doit se faire avec un guide Croyance fiable et évolué. Elle doit aussi se faire avec un moteur Science réglé au minimum afin éviter un emballement qui mettrait le lourd véhicule évolution humaine en travers de l'impasse. Il agoniserait là ne pouvant ni avancer ni reculer.

Une fois la manoeuvre de recul réussit, le guide Croyance fera tourner l'évolution humaine dans une nouvelle direction puis elle la remettra en marche avant dans un chemin durable et serein. Le moteur Science sera remis à plein régime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Jeu 31 Déc 2009 - 17:41

Claude De Bortoli a écrit:
Bonjour,

Le dérèglement climatique est le summum de la matérialité. L'apothéose d'une évolution humaine dominée par la Science, ses dérivés et ses lobbies.

Bof, la science grecque a très peu contribuée à la pollution, mais il est vrai qu'ils avaient une armée de Dieux et Déesse à leur disposition, ceci expliquant cela sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Ven 1 Jan 2010 - 13:13

Deux univers adjacents vivent en symbiose.
Un univers fait de matière avec comme énergie, l'instinct.
Un univers fait de métamatière avec comme énergie, l'intelligence.

Les univers vivent en symbiose. Ils ont un besoin de l'énergie du partenaire.
L'univers de matière a un besoin vital d'intelligence métamatérielle.
L'univers de métamatière a un besoin vital d'instinct matériel.

Leur symbiose fonctionne grâce à un flux d'énergie. Des particules de métamatière migrent d'un univers à l'autre.
Des particules de métamatière chargées d'instinct, en provenance de l'univers de matière, migrent dans l'univers de métamatière.
Des particules de métamatière chargées d'intelligence, en provenance de l'univers de métamatière, migrent dans l'univers de matière.

Cette migration de particules métamatérielles est opérée par des transmetteurs d'énergie :
L'espèce humaine est transmettrice d'énergie pour le coté univers de matière.
L'espèce esprit est transmettrice d'énergie pour le coté univers de métamatière.

Les humains sont exceptionnels dans l'univers de matière. Ils sont hautement instinctifs parce qu'ils vivent dans un monde dominé exclusivement par l'instinct. Ils ont aussi l'intelligence. Leur intelligence est évolutive. Ils ont besoin d'évoluer en intelligence. Cette carence en intelligence est une pompe aspirante à particules de métamatière chargées d'intelligence provenant de la nature de métamatière.

Les esprits sont exceptionnels dans l'univers de métamatière. Ils sont hautement intelligents parce qu'ils vivent dans un monde dominé exclusivement par l'intelligence. Ils ont aussi l'instinct. Leur instinct est évolutif. ils ont besoin d'évoluer en instinct. Cette carence en instinct est une pompe aspirante à particules de métamatière chargées d'instinct provenant de la nature de matière.

La symbiose des humains et des esprits est le passage des flux de particules nécessaire à la super symbiose des univers matériel et métamatériel.

Les humains sont producteurs de particules de métamatière chargées d'instinct et récepteur de particules de mtamatière chargées d'intelligence. Grâce à ces particules chargées d'intelligence, ils vont évoluer en comportements intelligents et améliorer son environnement matériel.

En aspirant les particules de métamatière chargées d'intelligence, les humains évoluent en comportements intelligents et diffuse l'intelligence dans leur environnement matériel.
En aspirant les particules de métamatière chargées d'instinct, les esprits évoluent en comportements instinctifs et diffuse l'instinct dans leur environnement métamatériel.

L'espèce humaine et l'espèce esprit sont très impliquées dans la mécanique des flux de particules de métamatière qui migrent d'un univers à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Ven 1 Jan 2010 - 13:24

Salut

Citation :
Plus la Science force, plus le dérèglement climatique se renforce.

Tu as tort, la science c'est la connaissance, et si il y a dérèglement climatique, ce n'est pas à cause de la science mais du manque de connaissance donc manque de science.

Plus de science dit plus de conscience, et si malgré cette conscience que notre manière de vivre oblitère l'avenir de la terre, ce ne sera pas à cause de la science mais de notre égoïsme, notre volonté à ne pas vouloir changer nos habitudes.

Quant à l'univers parallèle, je ne m'étendrai pas dessus, j'ai déjà assez affaire avec celui-ci.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Ven 1 Jan 2010 - 14:01

J'avoue, bien humblement ne pas connaître les particules de métamatière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Ven 1 Jan 2010 - 14:11

Ai consulté Wiki où l'on me conseille métamère.
Sans autres commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Ven 1 Jan 2010 - 14:31

Salut

Citation :
J'avoue, bien humblement ne pas connaître les particules de métamatière...

A mon avis , c'est en quelques sorte la matière des anges. Cette sorte de matière serait alimentée ou accessible par nos croyances.

Un site ou tu pourras retrouver le camarade de Bortoli : http://univers-sans-matiere.over-blog.com/

qui "? explique ?" ce qu'il entend par là.


Je suppose qu'il existe une relation avec la métaphysique.
définition wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9taphysique

Citation :
La métaphysique est une branche de la philosophie qui étudie les principes de la réalité au-delà de toute science particulière. Elle a aussi pour objet d'expliquer la nature ultime de l'être, du monde, de l'univers et de notre interaction avec cet univers.

Je ne suis pas très versé en cette "matière"


Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Ven 1 Jan 2010 - 16:39

Le Vieux a écrit:
Salut

Je ne suis pas très versé en cette "matière"


Le Vieux
Moi non plus, mais c'est, peut-être, le support de l'âme.
Je ne sais plus qui avait proposé le tachyon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Sam 2 Jan 2010 - 9:57

Le Vieux a écrit:
Quant à l'univers parallèle, je ne m'étendrai pas dessus, j'ai déjà assez affaire avec celui-ci.
Pas parallèles ! Adjacents !

L'idée est de faire sortir le Terrien en marche arrière de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle il s'est fourvoyé, de le faire tourner et de le remettee en marche avant et le guider dans un chemin plus durable et plus serein. De lui redonner un avenir dont il a cruellement besoin pour vivre.

Pour l'heure son avenir est bouché par le mur infranchissable qui ferme hermétiquement l'impasse dérèglement climatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4567
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Sam 2 Jan 2010 - 11:27

Claude De Bortoli a écrit:
L'idée est de faire sortir le Terrien en marche arrière de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle il s'est fourvoyé, de le faire tourner et de le remettee en marche avant et le guider dans un chemin plus durable et plus serein.
A quel prix ??

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
inedit

avatar

Nombre de messages : 238
Localisation : Près de Lille
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Sam 2 Jan 2010 - 12:27

Citation :
Pour l'heure son avenir est bouché par le mur infranchissable qui ferme hermétiquement l'impasse dérèglement climatique.

C'est quoi ce charabia !
Évidemment, avec un discours comme ça à Copenhague !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Sam 2 Jan 2010 - 12:34

Salut

Citation :
Évidemment, avec un discours comme ça à Copenhague !

Oui, le mur de son discours est assez hermétique?

en traduisant, sa phrase il pourrait dire plus clairement
"notre horizon restera bouché tant que l'on a pas réglé le problème du réchauffement climatique".

Le Vieux traducteur non assermenté, mais n'a pas été invité à Copenhague.....haaa les petites Danoises aux cheveux d'or.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Sam 2 Jan 2010 - 12:36

Salut

Citation :
Pas parallèles ! Adjacents !

Parallèle, adjacent, imbriqué.... qu'elle importance ? tant que l'on ne sait pas ou il se situe et qu'il ne peut être visité que par la croyance.


Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Sam 2 Jan 2010 - 13:45

lgda a écrit:
Claude De Bortoli a écrit:
L'idée est de faire sortir le Terrien en marche arrière de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle il s'est fourvoyé, de le faire tourner et de le remettee en marche avant et le guider dans un chemin plus durable et plus serein.
A quel prix ??
À déjà cent, si j'ai bien tout capté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Sam 2 Jan 2010 - 13:49

Le Vieux a écrit:
Salut

Citation :
Évidemment, avec un discours comme ça à Copenhague !

Le Vieux traducteur non assermenté, mais n'a pas été invité à Copenhague.....haaa les petites Danoises aux cheveux d'or.
Hélà et ta petite biche aux yeux de velours ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Dim 3 Jan 2010 - 13:06

lgda a écrit:
A quel prix ??
Peu importe le prix ! Il en va de notre vie !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Dim 3 Jan 2010 - 13:06

inedit a écrit:
C'est quoi ce charabia !
Évidemment, avec un discours comme ça à Copenhague !
La Croyance est extrêmement clairvoyante mais intrinsèquement paralytique.

La Science est extrêmement mécanique mais intrinsèquement myope.

Elles sont programmées pour faire avancer ensemble l'évolution humaine dans un chemin durable et serein. Encore faut-il quelle se serve des deux et n'en marginalise pas une.

Quand l'évolution humaine marginalise la Croyance et se sert seulement de la Science, elle avance au hasard et finit inévitablement dans une impasse : le dérèglement climatique.

Quand elle marginalise la Science et se sert seulement de la Croyance, elle n'avance pas. Elle stagne. C'est le marasme de l'inquisition.

Le Grand Frère est dans l'erreur. Il a mené l'évolution du Terrien dans l'impasse dérèglement climatique. Pour lui, l'issue est de faire forcer le moteur Science afin de franchir le mur qui bouche l'impasse. Mais le mur est infranchissable. Plus la Science force, plus le dérèglement climatique se renforce.

Le Grand Frère et le Petit frère se sont réunis pour discuter. Le Petit Frère souffre de cette position et ne peut s'adapter. Le Grand Frère lui s'adapte. Son environnement est plus clément. Il campe sur ses positions.

Suite à l'échec de la conférence de Copenhague, le Petit Frère se défend avec Al-Qaïda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Dim 3 Jan 2010 - 13:08

Le Vieux a écrit:
Parallèle, adjacent, imbriqué.... qu'elle importance ? tant que l'on ne sait pas ou il se situe et qu'il ne peut être visité que par la croyance.
La Science est un moteur, pas un guide. Elle a vocation à faire avancer, pas à voir loin et à guider. Elle n'a pas les outils matériels pour visionner d'autres fratries humaines sur d'autres planètes habitables. C'est du ressort de la Croyance de voir loin et de guider. Pas de limites matérielle à la performance de son outil intelligence.

La découverte de la métamatière m'a propulsé en intelligence à l'extérieur de notre univers de matière.

Je peux visionner en intelligence le fin fond de notre environnement universel. Vous, depuis la Terre, votre champ de vision est trop restreint.

La Science lance bien son téléscope Hubble le plus loin quelle peut, mais c'est pas encore assez loin !! Elle n'a pas encore la technologie et les outils matériels pour voyager plus loin dans l'espace intersidéral au contact d'autres fratries humaines de l'univers de matière. Alors, faute de moyens et bridée par ses preuves matérielles, elle est condamnée à en conclure, la mort dans l'âme, que le Terrien est seul dans l'univers de matière. Elle se hasarde bien à raconter du bout des lèvres que des "intelligences" pourraient exister en dehors de notre système solaire mais, par manque de preuve matérielle dont elle est si friande, elle n'est pas crédible. Ca reste de la science fiction.

La Croyance, elle, n'est pas soumise aux preuves matérielles ni à la performance d'outils matériels. Ses preuves sont intelligentes. Son seul outil est métamatériel. C'est l'intelligence. Elle est néanmoins soumise à l'efficacité de son outil intelligence.

La Croyance du Terrien vient de recevoir de la part de la nature de métamatière un outil intelligence très performant qui permet au Terrien de se positionner à l'extérieur de l'univers de matière. C'est de cette position qu'il a vu et compris la symbiose des univers matériel et métamatériel. Il a compris le rôle des humains dans cette symbiose. il a compris le rôle des terrien dans l'environnement terrestre.

L'espèce humaine doit être éternelle. Impératif sinon l'univers de matière perd sa personnalité et se dégrade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4567
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Dim 3 Jan 2010 - 13:11

Claude De Bortoli a écrit:
Suite à l'échec de la conférence de Copenhague, le Petit Frère se défend avec Al-Qaïda.
J'ignorais l'implication d'Al Qaida dans le refroidissement climatique...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Dim 3 Jan 2010 - 22:51

Claude De Bortoli a écrit:
lgda a écrit:
A quel prix ??
Peu importe le prix ! Il en va de notre vie !!
Même d'une ère glacière ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Lun 4 Jan 2010 - 10:03

L'extinction brutale des dinosaures est la clef pour comprendre notre rôle et le rôle de l'espèce humaine dans l'univers de matière. C'est un message que nous envoient nos géniteurs humains extraterrestres. A nous d'avoir la maturité d'intelligence pour le décoder !!

La domination des dinosaures cancérisait la nature terrestre.

Pour quelle raison ?

L\'univers de matière est formé d\'une structure en perpétuelle mouvement. Galaxies, Planètes, étoiles, etc., toutes bougent, toutes tournent, toutes évoluent.

Les bidiversités installées sur les planètes habitables doivent pouvoir s\'adapter à l\'évolution de leur planète habitable. Rien ne doit entraver la possibilité d\'évolution des biodiversités.

L\'univers de matière n\'a pas mis de limite supérieure à l\'adaptation des espèces animales et végétales qui composent les biodiversités installées sur les planètes habitables.

Sans limite supérieure, les espèces animales et végétales sont en compétition pour une suradaptation pour la domination de la planète habitable. La suradaptation d\'une espèce se caractérise par le gigantisme de ses éléments.

Une espèce animale ou végétales arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la planète habitable pour de millions d\'années. Aucune autre espèce ne peut la supplanter. Leur évolution est tenue en respect par l\'espèce dominante. Celle ci laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour sa survie. Au temps de la domination des dinosaures, les mammifères par exemple étaient maintenu au stade primitif.

La domination par l'instinct d'une planète habitable n'est pas une domination idéale pour l'univers de matière. L'espèce dominante laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour sa survie. Les autres espèces n'ont aucune chance de se développer.

Une domination par l'intelligence humaine est idéale pour l'univers de matière encore faut-il que l'intelligence humaine ne soit pas dévoyée par les instincts humains.

L'extinction d'une espèce dominante sur une planète habitable se fait :
soit par l'instinct : c'est une extinction de masse ; une grosse météorite anéanti tout le monde et on recommence !!!
Soit par l'intelligence, c'est une extinction chirurgicale. On choisi des météorites de bon calibre ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie, ni trop petites pour avoir l'effet escompté à savoir anéantir seulement la domination animale ou végétale en place afin que les autres espèces, en particulier les mammifères, puissent se développer. L'extinction chirurgicale est faite par l'intelligence humaine.

Une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale n'est pas idéale pour l'univers de matière Une biodiversité idéale pour lui est une biodiversité dominée par l'intelligence humaine. Les humains de par leur taille, leur anatomie mammifère et leur intelligence sont l'essence même d'une biodiversité idéale. Il suffit donc que l'intelligence humaine favorise l'installation de biodiversités humaine sur des planètes à biodiversité animale ou végétale pour "combler de bonheur" l'univers de matière !!

Le fonctionnement au quotidien de la nature de matière n'a pas besoin des humains. Elle fonctionne très bien toute seule.

C'est le développement des espèces animales et végétales qui composent l'environnement des planètes habitables que l'intelligence humaine doit surveiller afin d'empêcher la cancérisation de celles-ci par une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation.

Comment combattre la cancérisation d'une planète habitable par une espèce animale ou végétale suradaptée laquelle étouffe littéralement les autres espèces et entraine à terme la mort de la biodiversité idéale chère à l'univers de matière ?

En bombardant le corps planétaire de météorites de bon calibre, ni trop grosses pour ne pas tuer toute la biodiversité installée, ni trop petite pour avoir l'effet escompté à savoir anéantir seulement l'espèce animale ou végétale qui cancérise la planète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nature de métamatière et la manoeuvre de recul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La nature de métamatière et la manoeuvre de recul
» La nature de métamatière et la manoeuvre de recul
» La nature de métamatière et la séparation des parents
» La nature de métamatière et le Terrien nouveau-né
» La nature de métamatière et la séparation des parents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Autres-
Sauter vers: