FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le chemin de la spiritualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Michel99



Nombre de messages : 1953
Age : 51
Localisation : Est Parisien
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Jeu 11 Fév 2010 - 20:08

Un exemple: si et dans un moment de faiblesse ...
Donc ceux qui ne le font pas :
Athées :
- Principes qui leurs sont propres.
- Crainte de la justice des hommes.
Croyants :
- Principes qui leurs sont propres.
- Crainte de la justice des hommes.
- Crainte de la justice divine.
- Désir de se faire bien voir pour accéder au Paradis.

Je l'ai dit : L'athée qui ne pèche pas a plus de valeur car besoins de moins de motivation.
Si la répartition se fait à valeur égale sur les principes de retenus, un Athée a 2x plus de principes qu'un croyant (et 2x plus peur de la justice des hommes aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Jeu 11 Fév 2010 - 20:28

Le Vieux a écrit:
Salut

Citation :
plus de ta crainte de châtiment et de ta cupidité pour le paradis

Pourquoi craindre le châtiment d'un Dieu juste et bon ?
Le Vieux
Ben oui...
Sauf si ce n'est pas un Dieu juste et bon !
Ce qui semble le cas, comme pour celui des témoins puisqu'il ne reconnait pas le droit à être admiré sous d'autres étiquettes...
Syntax error ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Jeu 11 Fév 2010 - 20:34

Michel99 a écrit:
... En tout cas cette remarque signifie, pour moi, qu'à tes yeux, entre deux personnes "bonnes" on a plus de chance de tomber sur quelqu'un de vraiment bien lorsqu'il est non croyant.
Au moins, lui, n'aura pas la crainte d'un hypothétique châtiment ni d'un éventuel bénéfice pour être bon. Ce sera sa nature.
Ça, c'est tout à fait exact !
Le non-croyant a infiniment plus de mérite que celui qui lit son livre de recettes plus ou moins pertinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Jeu 11 Fév 2010 - 20:38

sonic a écrit:
qui a déjà vu le paradis ? parce que tout le monde connais, mais je ne connais personne qui puisse me dire à quoi ça ressemble. personne n'en est jamais revenu je crois...
Ben non...
C'est également un point qui m'inquiète fort...
En fait, et sans vouloir préjuger, tout est possible, ça a toutes les caractéristiques d'une grosse escroquerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Jeu 11 Fév 2010 - 20:54

Anthracite a écrit:
sonic a écrit:
qui a déjà vu le paradis ? parce que tout le monde connais, mais je ne connais personne qui puisse me dire à quoi ça ressemble. personne n'en est jamais revenu je crois...
Ben non...
C'est également un point qui m'inquiète fort...
En fait, et sans vouloir préjuger, tout est possible, ça a toutes les caractéristiques d'une grosse escroquerie.

Oui, et en plus je crois bien que c'est trop tard pour porter plainte! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Jeu 11 Fév 2010 - 21:04

Steph a écrit:
Anthracite a écrit:
sonic a écrit:
qui a déjà vu le paradis ? parce que tout le monde connais, mais je ne connais personne qui puisse me dire à quoi ça ressemble. personne n'en est jamais revenu je crois...
Ben non...
C'est également un point qui m'inquiète fort...
En fait, et sans vouloir préjuger, tout est possible, ça a toutes les caractéristiques d'une grosse escroquerie.

Oui, et en plus je crois bien que c'est trop tard pour porter plainte! Razz
Vouaips !
Doit y avoir prescription !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Dim 14 Fév 2010 - 12:29

Salut

Citation :
Un exemple: si et dans un moment de faiblesse tu es avec une fille de 16 ou 17 ans elle te drague et t`invite a lui faire l`amour ta bonté et ton respect des principes ne seront pas sufusantes a freiner l`énorme désire qui monte en toi et qui te pousse a lui sauter dessus , en tout cas la crainte des répercussions judiciaire t`aidera sans doute a te rattraper et a respecter tes principes.

Si l'amour existe entre les deux êtres cela ne devrait pas poser en principe de problème particulier. Mais tu mets le doigt sur un problème des sociétés. Mais est-ce que la réponse religieuse est suffisante pour limiter les dégâts et quels sont les cas concernés ?
L'exemple que tu donnes n'est pas suffisamment étayée ni pour accepter ni pour réprouver l'action.

Je dirais que si cela se passe entre deux êtres libres , consentant de toutes attaches n'impliquant aucun tiers, il n'y a pas de mal. Car la question au fond est la différence entre ce qui est bien et ce qui est mal.
Je t'accorde que la religion en parle en long et en large, mais je sais par expérience que c'est très mal expliqué, mal compris, et l'on passe à coté de choses essentielles.

L'acte sexuel n'est pas le mal en lui même, je pense que tu seras d'accord avec cela, sinon, tu devras dire à tous les parents que c'est mal d'avoir eut des enfants. (bien que parfois je me demande....)
Le mal ou le bien c'est quoi ? Ce sont les conséquences qui peuvent découler d'une action, conséquences dont la gravité dépendra de la culture dans laquelle baignera les protagonistes.
Ainsi, dans certaines cultures, l'acte sexuel est considéré de la même valeur de celle de prendre un repas, tout aussi naturelle, sans arrière pensée. Et je dirais que dans ce cas, il n'y a vraiment aucun mal. (ainsi je reprouve les religieux qui ont voulu changer dans ces sociétés le mode vie, ils ont apporter le mal là ou il n'y en avait pas)

Par contre, et je vis le problème au travers de mes collègues, ou des personnes mariées ont des relations sexuelle extra conjugale, et il en résulte beaucoup de douleur lorsque cela se sait, parmi les familles et là le mal est bien présent puisqu'il y a des vraies douleurs.
Je remarque que les relations extra conjugale finissent rarement bien ou personne n'est touché, et d'autant plus grave lorsqu'il y a des enfants. Les blessures finissent par se refermer, certes, mais il restera toujours des cicatrices.

Oui, la religion peut aider à limiter les dégât, en modelant en orientant la société, elle a un rôle à jouer, mais je ne pense pas que l'idée de la punition divine soit vraiment efficace.
Par contre dire aux personnes attention, les conséquences de vos actes vous rendra tous malheureux et entrainera les familles dans des douleurs morales chez ceux que vous aimez, là ce sera plus efficace.
Quant à ceux qui se fichent de faire du mal, il se ficheront tout autant de la punition divine.


Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Dim 14 Fév 2010 - 13:37

Le Vieux a écrit:
Salut

Citation :
Un exemple: si et dans un moment de faiblesse tu es avec une fille de 16 ou 17 ans elle te drague et t`invite a lui faire l`amour ta bonté et ton respect des principes ne seront pas sufusantes a freiner l`énorme désire qui monte en toi et qui te pousse a lui sauter dessus , en tout cas la crainte des répercussions judiciaire t`aidera sans doute a te rattraper et a respecter tes principes.

Si l'amour existe entre les deux êtres cela ne devrait pas poser en principe de problème particulier. Mais tu mets le doigt sur un problème des sociétés. Le Vieux
C'est pourquoi l'âge légal de la maturité sexuelle ne cesse de changer.
Mais c'est comme les panneaux de limitation de vitesse, ce sera le plus souvent trop ou trop peu.
En fait, on se débat entre l'âge physique et mental, mais si on sait que ce dernier ne cesse de s'améliorer avec les années (jusqu'à un certain point !) on aurait tout de même intérêt à donner la préférence au premier.
Mais là, tout le monde va crier à l'injustice et hurler à l'inégalité.
Comme si les personnes naissaient égales...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Dim 14 Fév 2010 - 14:09

Salut

Citation :

C'est pourquoi l'âge légal de la maturité sexuelle ne cesse de changer.

La réponse devrait être assez simple me semble t'il. C'est quand la croissance est terminée, surtout chez la femme qui a plus de risques de santé.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Dim 14 Fév 2010 - 14:14

Salut

Citation :
C'est quand la croissance est terminée,

De plus, cela permettrait aux jeunes d'avoir fait pleinement leur jeunesse et d'avoir plus de maturité pour éventuellement fonder une famille.

Mais il est vrai que l'acte sexuel s'éloigne de plus de l'idée de la procréation dans nos sociétés occidentales.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
blondie



Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Dim 14 Fév 2010 - 17:47

Pourquoi évoquer les questions d'ordre sexuelles lorsque l"on parle du paradis???Qui comme chacun sait, n'est qu'une rue bordée de pâtisseries Very Happy
(Et quelques petits anges)
Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Dim 14 Fév 2010 - 17:54

blondie a écrit:
Pourquoi évoquer les questions d'ordre sexuelles lorsque l"on parle du paradis???Qui comme chacun sait, n'est qu'une rue bordée de pâtisseries Very Happy
(Et quelques petits anges)
Blondie flower
Et d'âmes qui, pour la plupart, ont oublié le mode d'emploi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sonic



Nombre de messages : 1280
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Lun 15 Fév 2010 - 11:03

juste un petit mot sur la maturité sexuelle :
dans nos sociétés modernes, la maturité sexuelle est jugée selon je ne sais quel(s) critère(s) moral(moraux), et fixé à un âge bien précis.
dans les tribus qui survivent à l'écart de notre modernité et de nos croyances, la maturité sexuelle correspond d'avantage avec l'arrivée chez la femme (ou plutôt jeune fille ou encore jeune femme) des symptômes faisant d'elle une maman potentielle.
je ne sais pas qui a raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Lun 15 Fév 2010 - 11:30

Salut

Citation :
ou plutôt jeune fille ou encore jeune femme) des symptômes faisant d'elle une maman potentielle.
je ne sais pas qui a raison.

La meilleure raison est selon moi la santé de la mère, or les première srègles arrivent bien avant la fin de la croissance.
Or la croissance pose un problème entre autre d'ossature, je ne suis pas médecin, mais on me corrigera si je me goure.

Lors de la croissance notamment les os du corps ont besoin de calcium pour grandir et l' embryon futur bébé en a besoin également, il me semble avoir entendu dire qu'il pompait assez bien les ressources en calcium et d'autres éléments nécessaires à la croissance de la mère.

D'ou mon idée qu'il faut que la croissance de la mère soit terminée pour avoir avoir un enfant. aucun autre critère n'est aussi important que la santé.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Lun 15 Fév 2010 - 20:35

Citation :
Or la croissance pose un problème entre autre d'ossature, je ne suis pas médecin, mais on me corrigera si je me goure.
Mais nous avons Biohazard qui est de retour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Lun 15 Fév 2010 - 22:06

Le Vieux a écrit:


D'ou mon idée qu'il faut que la croissance de la mère soit terminée pour avoir avoir un enfant. aucun autre critère n'est aussi important que la santé.

Le Vieux

Outre le "pompage" de calcium et le reste en période de croissance, il faut aussi, tout simplement, que le bassin soit assez large pour laisser passer un bébé. Tu vas dire qu'il reste la césarienne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Lun 15 Fév 2010 - 22:28

Steph a écrit:
Le Vieux a écrit:


D'ou mon idée qu'il faut que la croissance de la mère soit terminée pour avoir avoir un enfant. aucun autre critère n'est aussi important que la santé.

Le Vieux

Outre le "pompage" de calcium et le reste en période de croissance, il faut aussi, tout simplement, que le bassin soit assez large pour laisser passer un bébé. Tu vas dire qu'il reste la césarienne...
Après, on peut toujours envisager, pour les suivants, la pose d'une fermeture éclair...
Sérieusement, je me demande comment ça se passait (ou se passe encore) pour certaines tribus primitives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Mar 16 Fév 2010 - 12:23

Salut

Citation :
Sérieusement, je me demande comment ça se passait (ou se passe encore) pour certaines tribus primitives.

A mon avis, ils ont d'autres contingences que de se préoccuper de la santé de la femme, du moins dans certaines limites. La survie du groupe est plus importante que la vie de l'un de ses éléments, ils suivent les lois que lui impose la nature.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
blondie



Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Mar 16 Fév 2010 - 13:31

Citation :
La survie du groupe est plus importante que la vie de l'un de ses éléments, ils suivent les lois que lui impose la nature.



Sniff!!! flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Mar 16 Fév 2010 - 19:28

Anthracite a écrit:
Steph a écrit:
Le Vieux a écrit:


D'ou mon idée qu'il faut que la croissance de la mère soit terminée pour avoir avoir un enfant. aucun autre critère n'est aussi important que la santé.

Le Vieux

Outre le "pompage" de calcium et le reste en période de croissance, il faut aussi, tout simplement, que le bassin soit assez large pour laisser passer un bébé. Tu vas dire qu'il reste la césarienne...
Après, on peut toujours envisager, pour les suivants, la pose d'une fermeture éclair...
Sérieusement, je me demande comment ça se passait (ou se passe encore) pour certaines tribus primitives.

Ben même dans nos bonnes vieilles tribus...euh contrées, le taux de survie de la maman à la naissance n'était pas très rassurant hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie



Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Mar 16 Fév 2010 - 20:30

Citation :
Ben même dans nos bonnes vieilles tribus...euh contrées, le taux de survie de la maman à la naissance n'était pas très rassurant hein.
Ben oui Steph,dans la généalogie de ma tribue, les femmes pondaient une douzaine de gamins pour trés peut de survivants, et mouraient rapidement, ce qui permettait a l'homme de ce remarier et de recommencer No
Ceci étant valable dans toutes les tribus il me semble...
Blondie
flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Mar 16 Fév 2010 - 20:54

blondie a écrit:
Citation :
Ben même dans nos bonnes vieilles tribus...euh contrées, le taux de survie de la maman à la naissance n'était pas très rassurant hein.
Ben oui Steph,dans la généalogie de ma tribue, les femmes pondaient une douzaine de gamins pour trés peut de survivants, et mouraient rapidement, ce qui permettait a l'homme de ce remarier et de recommencer No
Ceci étant valable dans toutes les tribus il me semble...
Blondie
flower
Ben s'il n'y avait que des gamins pondus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Jeu 18 Fév 2010 - 20:31

blondie a écrit:
Ben oui Steph,dans la généalogie de ma tribue, les femmes pondaient une douzaine de gamins pour trés peut de survivants, et mouraient rapidement, ce qui permettait a l'homme de ce remarier et de recommencer No
flower
J'ai tout de même quelques doutes...
Ici, on parle de femmes réglées, mais trop jeunes que pour enfanter...
Donc elles ne pouvaient pondre une kyrielle d'enfants puisque tout s'arrêtait au premier.
De plus, si au bout d'une douzaine d'enfants, les autres mourraient, il devait y avoir une sacrée pénurie de femmes et l'homme devait avoir des difficultés à se remarier.

Comme quoi tout n'était pas si rose en ces temps là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Ven 19 Fév 2010 - 12:33

Sonic a écrit:
je me permets d'insérer mon opinion.

Tu fais bien, c'est toujours agréable de te lire.

Sonic a écrit:
tout d'abord, je parle de religion : je ne crois pas en l'existence de dieu tel qu'on peut en parler dans n'importe quelle forme de religion. je crois bien sur en des phénomènes qui nous dépassent, mais certainement pas en une divinité, qui mériterait d'être vénérée ou simplement écoutée.
je refuse complètement l'idée que des êtres humains puissent parler au nom d'une divinité porteuse de la bonne parole, de la bonne attitude, du bon mode de vie...

Pour le mode de vie. Tu sais les règles religieuses, certaines sont empreintes du bon sens, même si parfois nous en avons perdu le sens.


Sonic a écrit:
maintenant la spiritualité, je l'associe également à une sorte de travail sur soi-même,

Oui, tu as tout à fais raison, et j'en reviens aux règles religieuses, et ce quelque soit la religion en question, toutes visent à peu près le même but. C'est la maitrise de la pensée sur le corps.
Ainsi, le ramadan, le carême, visent plusieurs buts.
- apprendre à maitriser sa faim, a faire connaitre les difficultés qu'ont certaines personnes dans le monde, bref apprendre à avoir de la compassion. Tout cela se sont des techniques



Sonic a écrit:
apprendre à se connaitre, s'écouter. c'est notre libre arbitre qui nous permet de faire nos choix, et savoir analyser ce qui en découle, c'est ça qui nous fait progresser. mais personne ne progresse de la même manière, avec les mêmes intentions, parce que notre environnement entre en compte dans nos choix. je veux dire par exemple, qu'il est possible de tolérer une certaine forme de violence dans nos choix, parce que notre vécu a un poids dans notre jugement. attention je ne dis pas que la violence est bien, loin de là, je dis juste que je peux la comprendre.

Oui, bien se connaitre est important. Beaucoup de gens se disent non raciste, je pense l'être moi même, non raciste, mais dans certaines circonstances, je me suis aperçu que je pouvais l'être un petit peu. L'important pour moi c'est pas tant le fait d'être raciste puisque j'estime que nous le sommes tous à différent niveau, mais bien de le combattre. Encore une fois, c'est le chemin que l'on parcourt qui est important et comment on le parcourt. Car si un jour on arrive au bout et que l' on est resté avec toute notre haine, notre jalousie, sans avoir rien fait, cela ne valait pas la peine d'avoir vécus

Oui, la violence mériterait un sujet à lui seul car il y a possibilité de nuancer. Oui, parfois, la violence peut être justifiable. J'estime qu'il faut répondre au mal par le bien, mais il existe des cas ou c'est impossible.
Si la violence est à mon encontre, je pense que je devrais répondre par aucune violence, estimant qu'il vaut mieux être tué plutôt que tuer, mais par contre si la violence est à l'encontre d'un tiers, dans ce cas, il est fort possible après avoir épuisé toutes les autres possibilités, je réponde à la violence par la violence. Mais je sais aussi, qu'une fois mis en condition, nous n'agissons pas toujours comme on le voudrait et qu'il y a souvent loin de la parole à l'attitude,voir à l'acte.
Tout comme l'intolérance, il faut savoir être intolérant à l'intolérance mais c'est la seule que l'on doit se permettre.


Sonic a écrit:
maintenant tout ça pourquoi ?
et bien pour pas grand chose sur un plan purement personnel, pour notre propre satisfaction, pouvoir se dire qu'on a fait en sorte d'être une bonne personne dans notre brève petite vie. ça ne m'apportera rien une fois sous terre ou carbonisé...
mais ça peut évidement apporter des "ondes" positives dans notre entourage. transmettre de l'amour plutôt que de la haine, c'est déjà suffisant à mes yeux. quant aux souvenirs que je pourrais laisser, alors ça franchement, on peut me faire une statue ou m'oublier, c'est pareil.

Je n'ai rien à ajouter à ce dernier point; je suis tout à fais d'accord. Pourvoir se regarder dans une glace sans avoir honte, c'est déjà pas mal comme but pour remplir une vie.


Sonic a écrit:
voilà, je ne suis pas sur d'avoir bien parlé de spiritualité, en tout cas je pense avoir dit comment je pensais à tout ça.

Tout cela c'est bien de spiritualité.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Sam 20 Fév 2010 - 22:43

Le Vieux a écrit:

Pour le mode de vie. Tu sais les règles religieuses, certaines sont empreintes du bon sens, même si parfois nous en avons perdu le sens.
Le Vieux
Évidemment, les créateurs de ces règles tenaient à garder le plus longtemps possibles leurs ouailles, même au prix d'un retard de l'arrivée au but suprême : le paradis.
Citation :
je refuse complètement l'idée que des êtres humains puissent parler au nom d'une divinité porteuse de la bonne parole, de la bonne attitude, du bon mode de vie...
Tout à fait d'accord avec Sonic, d'autant plus que ceux qui nous imposent un mode d'emploi sont les premiers, quand une question les embarrasse, à affirmer que les voies du Seigneur sont impénétrables !

On peut légitimement se poser la question : de qui se fout-on ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chemin de la spiritualité   Aujourd'hui à 11:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chemin de la spiritualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le chemin de la spiritualité
» Le chemin de la spiritualité...
» Vivre le Christ au quotidien - Spiritualité ignatienne
» Le Dictionnaire de Spiritualité Oeuvre monumentale
» Livres sur les Bandits de grand chemin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: