FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les piles rechargeables NiZn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Les piles rechargeables NiZn   Mar 15 Déc 2009 - 22:39

J'ai entendu dire qu'elles n'avaient que des avantages, dont la non-toxicité, le recyclage total et aisé et le moindre cout de production.
Quelqu'un les a-t-il essayées? Commencent-elles à être répandues en France?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 15 Déc 2009 - 23:23

Steph a écrit:
J'ai entendu dire qu'elles n'avaient que des avantages, dont la non-toxicité, le recyclage total et aisé et le moindre cout de production.
Quelqu'un les a-t-il essayées? Commencent-elles à être répandues en France?
Ces batteries (c'est très vieux) n'avaient QUE des qualités à tout point de vue sauf, hélas, un nombre très limité de recharges possible.
Mais si on en reparle, c'est sans doute qu'on a trouvé un remède à ce seul défaut. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mer 16 Déc 2009 - 21:06

http://fr.wikipedia.org/wiki/Accumulateur_nickel-zinc
Bon, il faut voir dans quelle mesure le défaut a été amélioré.

Sinon, ça me rappelle une énigme historique du début du siècle précédent à ce sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mer 16 Déc 2009 - 22:29

Voilà, j'ai retrouvé un autre miracle, la pile de Méritens qui a eu plusieurs versions, dont une fort proche de l'accumulateur cité ici, avec des résultats miraculeux.
Mais rien qu'appeler pile une batterie en dit assez long et de toute façon, aussi spectaculaires qu'aient été les résultats, cette découverte est tombée aux oubliettes.
"L'électricité à la portée de tout le monde"* de Georges Claude, Dunod 1911.

*De nos jours, on dirait "pour les nuls"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Ven 18 Déc 2009 - 0:25

Un dernier détail, Edison était dans le coup, d'après l'auteur précédemment cité qui ironisait, Edison passait le plus clair de son temps à chercher une batterie comportant une électrode en zinc associée à un autre métal et épuisait toutes les combinaisons possibles.

Plus sérieusement, c'est dans les déformations de l'électrode en zinc qui finissaient par provoquer un dangereux court-circuit qu'il faut voir que ce type d'accumulateur électrique a sombré si longtemps dans l'oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 22 Déc 2009 - 14:06

Salut

Je me demandais quel serait la limite théorique en capacité.

Est on toujours dépendant du nombre d'électron que peut recevoir et fournir un atome, ou est-il possible en théorie d'avoir que des électrons libres ? une pâte d'électron en quelque sorte.

Vous me mettrez un 100g d'électrons svp.

Le Vieux qui se dit que c'est la question d'un vrai ignorant.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 22 Déc 2009 - 14:52

Le Vieux a écrit:
Salut

Je me demandais quel serait la limite théorique en capacité.

Est on toujours dépendant du nombre d'électron que peut recevoir et fournir un atome, ou est-il possible en théorie d'avoir que des électrons libres ? une pâte d'électron en quelque sorte.

Vous me mettrez un 100g d'électrons svp.

Le Vieux qui se dit que c'est la question d'un vrai ignorant.
C'est un peu ce qu'on fait dans un condensateur, mais on est tout de même aidé par l'autre armature qui est occupée, fatalement, par des ions positifs.
Le seul ennui, mais il est de taille, c'est que la tension augmente parallèlement avec la charge.
Mais on arrive, avec certains types de condensateurs à un nombre intéressant de Wh par kilo.

Cela étant dit et pour répondre précisément à ta question, le blème est que les électrons se repoussent et que ta pâtée sera difficile à réaliser...

En ce qui concerne les capacités théoriques, ça dépend du système de stockage, piles, batterie, condensateur ou inductance.
Je vais jeter un oeil, si tu le souhaites, sur les diverses limitations et il serait amusant (et peut être surprenant) de comparer ce qu'on prévoyait a un siècle d'intervalle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 22 Déc 2009 - 15:01

Salut

Citation :
le blème est que les électrons se repoussent

Ah oui, c'est vrai j'avais oublié ce "minuscule" détail qui fout tout en l'air.
Note, si je me souviens de ce que tu avais dis au sujet des protons. Ils tiennent ensemble bien qu'ils se repoussent. Il existe fatalement un élément plus costaux qui les tiens ensemble mais pas les électrons.


Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2594
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 22 Déc 2009 - 15:41

Il me smeble que c'est la force electrofaible qui maintient les protons, mais ca ne marche pas avec les electrons.
Par contre on peut voir avec les condensats de Bose Einstein, ca devrait tenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 22 Déc 2009 - 15:57

buck a écrit:
mais ca ne marche pas avec les electrons.
Par contre on peut voir avec les condensats de Bose Einstein, ca devrait tenir
Je n'y avais point songé !
Reste à voir le bilan énergétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 22 Déc 2009 - 16:06

buck a écrit:
Il me smeble que c'est la force electrofaible qui maintient les protons, mais ca ne marche pas avec les electrons.
Ce ne serait pas l'interaction forte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2594
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 22 Déc 2009 - 16:13

Anthracite a écrit:
buck a écrit:
mais ca ne marche pas avec les electrons.
Par contre on peut voir avec les condensats de Bose Einstein, ca devrait tenir
Je n'y avais point songé !
Reste à voir le bilan énergétique.
bilan? negatif et de loin , cu la temperature ou on doit etre pour avoir le condensat

L'interaction forte: c'est les quarks
la faible c'est le noyau
electromagnetisme tout ce qui est charge
grav ce qui a une masse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 22 Déc 2009 - 17:21

C'est bien ce que je supposais pour le rendement.
Pour les interactions, j'ai dû confondre le bon emploi du gluon. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 22 Déc 2009 - 18:51

Salut

Buck a écrit:
bilan? negatif et de loin

Qu'est-ce que tu appelles appelle loin ? .

Car en fait si l'on doit produire 2 voir même 5 kw pour obtenir 1 seul kw de réserve, c'est vrai que c'est très négatif, mais si l'on peut charger une pile de quelques dcm³ qui pourrait par exemple fournir sans être rechargée 100 kw/h pendant 12 heures, c'est à dire pour une voiture une autonomie de 2000 km et plus, cela restera vraiment intéressant. Il faudra juste trouver une possibilité dans ce cas une production électrique renouvelable tel que le nucléaire ou le photovoltaïque dans des régions très ensoleillée.


Le Vieux.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 22 Déc 2009 - 20:41

Le Vieux a écrit:
Salut

Buck a écrit:
bilan? negatif et de loin

Qu'est-ce que tu appelles appelle loin ? .

Car en fait si l'on doit produire 2 voir même 5 kw pour obtenir 1 seul kw de réserve, c'est vrai que c'est très négatif, mais si l'on peut charger une pile de quelques dcm³ qui pourrait par exemple fournir sans être rechargée 100 kw/h pendant 12 heures, c'est à dire pour une voiture une autonomie de 2000 km et plus, cela restera vraiment intéressant. Il faudra juste trouver une possibilité dans ce cas une production électrique renouvelable tel que le nucléaire ou le photovoltaïque dans des régions très ensoleillée.


Le Vieux.
N'oublie pas que tu dois également remplir un bocal d'ions positifs*,pour que les électrons sachent où aller.
À mon avis, il devra y avoir entre les deux bocaux une tension démentielle qui risque fort de transformer ta voiture électrique en chaise du même nom. Suspect

Les meilleures batteries actuelles, zinc-argent (Edison avait bien vu !) donnent 300 Wh/ par kg
C'est minable par rapport au diesel ou à l'essence...
40 fois moins par kilo si j'ai bien retenu.
D'autant plus que notre production d'électricité est tout à fait insuffisante.

*Quoique avec une bonne mise à la terre les électrons pourraient sans doute s'y écouler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 22 Déc 2009 - 21:37

Salut

Citation :
A mon avis, il devra y avoir entre les deux bocaux une tension démentielle qui risque fort de transformer ta voiture électrique en chaise du même nom

Ben si on l'on est dans une cage type faraday, le danger sera pour ceux de l'extérieur Twisted Evil
Il y a donc trois problèmes à résoudre avec les ultra capacité.
- l'acquisition de l'énergie,
- sa conservation
- son utilisation

Et nous n'avons pas une solution à aucune des trois, si j'ai bien compris.
Dans un système type condensateur, il faudrait déjà un diélectrique qui ne claque pas et même avec un diélectrique parfait je ne suis pas certain que l'on puisse emmagasiner beaucoup.
Reste peut être un espoir avec les supra conducteurs à température ambiante ou du moins haute température (p/r au zéros absolu) tel que la température de l'air liquide.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2594
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 22 Déc 2009 - 21:39

je dirais les capa de type fractale, avec les nano techniques, il semblerait que ca soit interressant (vieille source du CEA LETI)
tres haute charge emmagasinee, bon maintien car dessin tres fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 22 Déc 2009 - 22:08

buck a écrit:
je dirais les capa de type fractale, avec les nano techniques, il semblerait que ca soit interressant (vieille source du CEA LETI)
tres haute charge emmagasinee, bon maintien car dessin tres fin
Je crois qu'on est obligé de trouver quelque chose, alors pourquoi pas ?
Et c'est peut-être plus sûr que les supraconducteurs où il y aurait une limite théorique à l'augmentation de l'intensité.
Mais, on pourrait avoir enterré trop vite l'hydrogène, dans la mesure où il pourrait être produit « à la demande ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 22 Déc 2009 - 22:30

buck a écrit:
L'interaction forte: c'est les quarks
la faible c'est le noyau
Tu m'excuseras de persévérer diaboliquement Twisted Evil peut-être dans l'erreur, mais ce serait bien l'interaction forte qui serait responsable de la cohésion des noyaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mar 22 Déc 2009 - 23:23

Le Vieux a écrit:
Salut

Dans un système type condensateur, il faudrait déjà un diélectrique qui ne claque pas et même avec un diélectrique parfait je ne suis pas certain que l'on puisse emmagasiner beaucoup.
Le Vieux
C'est le paradoxe du diélectrique, il doit être à la fois plus fin et mieux résister au claquage.
Ça dépend également de sa nature. Il y a bien mieux que le vide ou l'air, même sec.
Donc, qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4579
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mer 23 Déc 2009 - 0:50

Anthracite a écrit:
Les meilleures batteries actuelles, zinc-argent (Edison avait bien vu !) donnent 300 Wh/ par kg

Je me rappelle avoir entendu une explication comme quoi le meilleur couple était lithium-fluor car cela crée la plus grande différence de potentiel (7 volts)
Mais il semble que ce soit des bombes en puissance...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2594
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mer 23 Déc 2009 - 12:37

Anthracite a écrit:
buck a écrit:
L'interaction forte: c'est les quarks
la faible c'est le noyau
Tu m'excuseras de persévérer diaboliquement Twisted Evil peut-être dans l'erreur, mais ce serait bien l'interaction forte qui serait responsable de la cohésion des noyaux.
insiste insiste Wink
au temps pour moi Razz

L'interaction forte est une force qui agit sur les quarks et par extension sur les hadrons. Les leptons y sont totalement insensibles.

L'interaction forte permet la cohésion des noyaux atomiques en liant les protons et les neutrons entre eux au sein de ce noyau. Si cette interaction n'existait pas, les noyaux ne pourraient pas être stables et seraient dissociés sous l'effet de la répulsion électrostatique des protons entre eux.

L'interaction forte est aussi responsable des réactions nucléaires, source d'énergie des étoiles et donc du Soleil.

L'histoire des interactions fortes commence en 1911 avec la découverte du noyau atomique par Rutherford. En effet, il fallut trouver une nouvelle force pour expliquer que les noyaux atomiques ne se disloquent pas sous l'effet électrique répulsif des protons entre eux. Néanmoins, il fallut attendre 1967-70 et le développement du modèle des quarks pour que la théorie de l'interaction forte soit élaborée, c'est à dire la chromodynamique quantique ou QCD.

Mais, comment fonctionne QCD ?


Qu'est-ce que l'interaction faible ?

L'interaction faible est une force qui agit sur toutes les particules. En particulier, c'est la seule force à laquelle sont sensibles les neutrinos.

L'interaction faible est responsable de la radio-activité beta qui permet les réactions nucléaires qui sont la source d'énergie du Soleil. La radio-activité naturelle est probablement aussi une source d'énergie importante pour maintenir le magma en fusion sous la croûte terrestre.

L'histoire de l'interaction faible commence bien sûr en 1896 avec la découverte de la radio-activité par Becquerel. Il faut ensuite attendre 1933 pour que E. Fermi élabore le premier modèle des interactions faibles en incorporant l'existence non encore démontrée du neutrino. Puis, en 1961, S. L. Glashow tente d'unifier l'interaction faible et l'électromagnétisme en une seule interaction électrofaible. Cette unification prédit l'existence d'une interaction faible par courant neutre qui est découverte en 1973. Elle prédit aussi l'existence de vecteurs de cette interaction, les W+, W- et Z0, qui sont à leur tour découverts en 1983.

Mais, comment agissent les W et le Z0 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mer 23 Déc 2009 - 13:49

buck a écrit:
Mais, comment agissent les W et le Z0 ?
Bonne question !
À laquelle tu répondras, j'espère.
Vu que mes connaissance en ce domaine sont très heu... générales. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mer 23 Déc 2009 - 13:57

lgda a écrit:
Anthracite a écrit:
Les meilleures batteries actuelles, zinc-argent (Edison avait bien vu !) donnent 300 Wh/ par kg

Je me rappelle avoir entendu une explication comme quoi le meilleur couple était lithium-fluor car cela crée la plus grande différence de potentiel (7 volts)
Mais il semble que ce soit des bombes en puissance...

Je n'ai trouvé que peu de détails là-dessus.
On compte également beaucoup sur les nanocondensateurs évoqués par Buck qui auront au moins l'avantage d'une charge rapide, parce que le problème de recharge de batterie en est vraiment un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2594
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   Mer 23 Déc 2009 - 14:38

Anthracite a écrit:
buck a écrit:
Mais, comment agissent les W et le Z0 ?
Bonne question !
À laquelle tu répondras, j'espère.
Vu que mes connaissance en ce domaine sont très heu... générales. Wink
euh les miennes aussi
c'est un copie colle d'un site
faudrait que je mette le lien ca serait bien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les piles rechargeables NiZn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les piles rechargeables NiZn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les piles rechargeables NiZn
» Piles alcalines et recharge
» Achat groupé de piles lithium 3.6 volts 1/2 AA.
» piles à combustible
» Les députés votent les droits rechargeables (les Echos)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: