FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 + = - ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: + = - ?   Jeu 29 Oct 2009 - 18:19

Salut

Jouons un peu à l' écrivain de SF mais sérieusement.

Qu' est-ce qu'il pourrait y avoir au delà de notre univers ? là ou même la gravité n'y aura pas encore mis le bout du petit orteil, rien ou quelque(s) chose(s) ?

On en est réduit à des hypothèses qui se base en fait sur rien de concret d'observable, mais je pense que l'on peut émettre tout de même quelques idées pas trop farfelues.

1.-Si,rien, néant, nada donc ni dimension, ni temps, donc pas d'énergie, on n'y trouverait que comme dans les auberges espagnoles, que ce que l'on y apporte, un univers en expansion y creusera. son petit trou (encore que le mot trou est erroné, car pour faire un trou il faut bien qqc pour l'y mettre) en créant ses dimensions et en apportant son énergie et donc son temps.

-si qqc ce peut être quoi ?

- le temps est présent, mais temps ne veut-il pas dire modification/transformation bref mouvement et donc énergie ?. Certes on a réussi (du moins on le croit) à retirer de l'énergie du vide, mais notre vide à nous est déjà plein des composants de notre univers, le vide au delà de notre univers n'a sans doute pas ces composants, peut être y en a t'il d'autres, ou sont-il encore présent dans notre univers et ce depuis sa naissance.

-de l'énergie sans temps, c'est possible, mais dès lors cette énergie ne serait dans ce cas que potentielle, tout comme un barrage plein d'eau sans aucune sortie ouverte, n'attendant que la bonne âme pour ouvrir la vanne libératrice, mais présent ou non, cela ne change rien dans ce cas.

-un lieu avec dimension(s) mais sans temps , ce qui reviendrait au même que s'il n'en avait pas, car si l'on y était catapulté instantanément, soit que l'on y apporterait nous même les dimensions de notre univers, et l'on se retrouverait dans un lieu sans aucune gravité, sans lumière, sans aucun rayonnement, dès qu'il y ait dimension ou non n'y changerait rien, il ne pourrait même pas choisir une direction que lorsque un élément extérieur viennent l'y retrouver Notre univers dans ce cas serait soi même et l'engin dans lequel nous serions. Si cet espace est dimensionnel, il pourra toujours errer au hasard jusqu'au moment ou un univers et le sien se contacteront , s'il n'est pas dimensionnel dans ce cas aucune direction qu'il prendre ne sera bonne, car il n'y a pas de direction, mais seulement création d'univers à l'échelle du vaisseau dans lequel il se trouvera.

Comment pourrait on prouver que telle ou telle théorie soit exacte ? à mon avis aucun moyen, puisque aucune information d'un tel lieu ne peut arriver jusqu'à nous, il reste encore un vraiment très faible espoir, c'est que l'info nous parvienne d'un éventuel autre univers qui serait également en expansion.

A moins que notre perception de l'univers est totalement erronée et il est des choses qui nous sont encore inconnues.

Il me faudra encore peaufiner tout cela

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLo

avatar

Nombre de messages : 146
Age : 40
Localisation : Pontgouin (28)
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: + = - ?   Jeu 29 Oct 2009 - 19:20

La science-fiction a prouvé de nombreuses fois qu'elle pouvait être un outil utile à la science... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: + = - ?   Jeu 29 Oct 2009 - 20:17

Le Vieux a écrit:
Il me faudra encore peaufiner tout cela

Et bien n'hésite pas!!!
Bonjour
J'aime : lorsque la physique prends des airs de métaphysique Very Happy

En peaufinant,( puisqu'en fin de compte nous en sommes tous réduit a des hypothèses dans ce domaine) voici donc la vision de Madame Irma,pardon de blondie... Dis moi ce que tu en pense...
L'Infini... dans lequel erre des énergies ou quelque chose, qui pour notre grand plaisir crée notre Univers( et peut être une infinité d'autres,chacun avec ses propres caractéristiques)
Cet infini m'est inaccessible, mais je le préfère à l'idée d'un univers créant son propre espace Very Happy
Voilà voilà,comment ont dit de grosses bêtise!!!
Blondie

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: + = - ?   Jeu 29 Oct 2009 - 20:36

blondie a écrit:
Le Vieux a écrit:
Il me faudra encore peaufiner tout cela

Et bien n'hésite pas!!!
Bonjour
J'aime : lorsque la physique prends des airs de métaphysique Very Happy

En peaufinant,( puisqu'en fin de compte nous en sommes tous réduit a des hypothèses dans ce domaine) voici donc la vision de Madame Irma,pardon de blondie... Dis moi ce que tu en pense...
L'Infini... dans lequel erre des énergies ou quelque chose, qui pour notre grand plaisir crée notre Univers( et peut être une infinité d'autres,chacun avec ses propres caractéristiques)
Cet infini m'est inaccessible, mais je le préfère à l'idée d'un univers créant son propre espace Very Happy
Voilà voilà,comment ont dit de grosses bêtise!!!
Blondie

flower
Le jour, hors math, où tu trouveras quelque chose d'infini, fais-le-moi savoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: + = - ?   Jeu 29 Oct 2009 - 21:01

MisterLo a écrit:

Si l'on aborde le sujet de manière simpliste, le résultat est le suivant :
Si l'univers est fini, qu'y a-t-il au-delà de ses limites ? Et s'il y a quelque-chose de fini, alors la question se repose... Infiniment.

Deux réponses :
1) Au-delà des limites il n'y a rien !
Ni gravitation, ni temps, ni photons ni matière, ni ficelles ni autres saloperies hantant ce qu'on appelle le vide, le néant quoi.
Ou, quelque chose qui n'existe pas.
Note que c'est, actuellement et au vu des théories existantes, impossible à prouver.
Il faudrait pouvoir dépasser la vitesse de la lumière pour arriver aux frontières de notre univers.

2) Tout aussi simple, après il y a autre chose, comme le remarque Inédit.
Mais là, encore, peu de chance de le découvrir à l'objection précédente s'ajoute le fait que les lois physiques seraient, par définition, autres.

Comme pour les trois mousquetaires qui étaient quatre, j'ajouterai
3) Que si on considère infini comme... infini, je ne vois rien de ce genre dans l'univers, inatteignable, oui comme exemple, la vitesse maximum autorisée est C, mais ce n'est pas l'infini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4630
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: + = - ?   Jeu 29 Oct 2009 - 22:16

Anthracite a écrit:
Le jour, hors math, où tu trouveras quelque chose d'infini, fais-le-moi savoir !

La bêtise humaine ? Euhh non, il parait que c'est simplement incommensurable. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: + = - ?   Ven 30 Oct 2009 - 10:37

Salut

Citation :
Il faudrait pouvoir dépasser la vitesse de la lumière pour arriver aux frontières de notre univers.

Il n'est pas dit qu'un jour nous ne sachions pas ce qu'il y a la bas, nous ne savons pas pour l'instant dans quel milieu nous évoluons. On le saura peut être le jour ou nous pourrons procéder par élimination, mais pour y arriver il faudra connaitre ce qu'est exactement tout ce qui concerne notre univers, la gravité, les ondes, pourquoi elles peuvent se propager et pourquoi vitesse et temps sont liés et sans doute bien d'autres choses. A partir de ce moment lorsque l'on aura éliminé tous les composants de notre Univers, l'on pourra voir ce qu'il y a au delà de nos frontières sans y aller.
C'est simple comme bonjour ! Laughing


Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: + = - ?   Ven 30 Oct 2009 - 11:04

Salut

petite précision sur ce:
Citation :
Il n'est pas dit qu'un jour nous ne sachions pas ce qu'il y a la bas

"Sans y aller pour autant" bien entendu, mais vous l'aviez compris.

Par ailleurs je pense que si la gravitation n'est rien qu'une onde, il me semble dès lors difficile qu'elle puisse évoluer dans le "rien", mais je pencherai pour l'instant que la gravitation à l'instar du photon, est à la fois onde et particule ce qui permettrait d'évoluer dans le "rien" et ainsi de transmettre des informations gravitationnelles.

De plus si "le rien" n'est pas rien, il est probablement un support neutre puisqu'il permet l'évolution de matière et antimatière.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLo

avatar

Nombre de messages : 146
Age : 40
Localisation : Pontgouin (28)
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: + = - ?   Ven 30 Oct 2009 - 14:22

Anthracite...

La question pourrait se poser plus naïvement : si l'univers est limité, imaginons une forme de vie qui nous ressemble et a eu l'incroyable chance de "naître" juste à côté d'une de ces limites.
Si cette forme de vie voyageait jusqu'à cette limite, que trouverait-elle ?
Tu parles du néant, et, si j'ai bien compris, si nos voyageurs dépassaient la limite, ils emporteraient avec eux leur propre morceau d'univers. A bien y regarder, déjà, il me semblerait plus logique qu'ils ne puissent jamais dépasser la limite, puisqu'en essayant ils l'étendraient dans la direction de leur voyage, tel un doigt appuyant sur la face intérieur d'un ballon de baudruche géant. Mais, dans un cas comme dans l'autre, et pour peu qu'en essayant ils ne perdent pas la possibilité de se déplacer, la distance qu'ils pourraient parcourir serait alors virtuellement infinie, et donc on aurait réglé le problème de "ce qu'il y a derrière", mais pas de l'infini.
Une autre possibilité serait que nos voyageurs soient bloqués par une surface inaltérable et impénétrable, ou, pire, par une sorte de brouillard de plus en plus dense et de plus en plus impénétrable, représentant la fin de notre univers, cette fameuse limite en expansion constante.

Je ne dis pas que ces concepts me semblent erronés ou farfelus, ils ne me semblent pas moins raisonnables que d'autres, je dis seulement qu'il me semble plus... Comment dire... Plus élégant et même plus simple d'imaginer des dimensions bouclées sur elle-mêmes, ne serait-ce qu'en éradiquant totalement le concept de "néant de contour" et en enfermant l'infinité dans un univers fini. Nous sommes sur Terre, et virtuellement il serait possible de parcourir un nombre infini de kilomètres dans la même direction sans être arrêté par la moindre limite, sous réserve bien sûr d'en avoir les moyens physiques et jusqu'à ce que la Terre se fasse bouffer par le Soleil. De même je trouve qu'un univers bouclé sur lui-même permettrait virtuellement de le parcourir infiniment, jusqu'à ce que l'entropie ou n'importe quoi d'autre en fasse cesser l'existence.

Quant à la vitesse de la lumière... Je crois l'avoir déjà dit il y a longtemps, mais... Un jour un type est arrivé et a dit "La Terre est le centre de l'univers". Puis, un autre a débarqué quelques temps plus tard pour dire "Non, c'est le Soleil le centre de l'univers", ensuite un gars a débarqué et a dit "Sa théorie est erronée, en fait c'est un cas particulier d'une règle plus grande, qui s'appelle la gravitation", puis un autre encore a débarqué pour dire "La gravitation n'est que le résultat d'un truc plus grand, en fait le temps et l'espace sont liés et peuvent être déformés"
(je sais je prends des libertés avec ma démo, mais c'est juste pour bien mettre en relief ce que je veux dire)
Bref, pour le moment on part du principe que la vitesse de la lumière est la plus grande vitesse possible. Peut-être qu'un jour un gars va débarquer et dire "oui, la vitesse de la lumière ne peut être dépassée, mais ça n'est vrai que dans le cas particulier que constitue notre physique, en fait si l'on change cette valeur-là comme ceci et que l'on pousse cette virgule-ci comme cela, la vitesse de la lumière n'est plus le maximum" ou n'importe quoi d'autre dans le genre.

Je ne sais pas si je m'exprime assez clairement, mais c'est une constante de chaque génération que de croire être proche de la connaissance totale ("on ne sait pas tout, mais on y est presque"), alors que si ça se trouve on n'est même pas au millième de ce qu'il y a à découvrir.

Tout ce que je sais, c'est que par exemple j'étais totalement scié le jour où j'ai lu que le temps avait une unité minimum fixe, une durée en deçà de laquelle on ne peut plus descendre : la durée exacte d'un tic-tac de l'horloge cosmique, le truc de dingue !
Qui nous dit que demain, ou après-demain, un scientifique de génie, un nouvel Einstein, ne va pas débarquer et dire "Les gars, ça y est, j'ai compris. Vous n'allez pas me croire, mais j'ai trouvé comment téléporter de la matière en quantité macroscopique, et je peux même démontrer comment le faire !".

Arf, je suis conscient d'entraîner le débat dans un hors-sujet de plus en plus profond. J'espère que t'as une bonne échelle. Neutral Laughing

"Il ne reste plus rien à découvrir en physique maintenant. Tout ce qu’il nous reste sont des mesures de plus en plus précises."
Lord Kelvin, British Association for the Advancement of Science, 1900

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLo

avatar

Nombre de messages : 146
Age : 40
Localisation : Pontgouin (28)
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: + = - ?   Ven 30 Oct 2009 - 14:27

Juste parce que le message du Vieux vient de me rappeler un truc...

Quel est vraiment le paradoxe onde/particule de la lumière ?
Je veux dire : qu'y a t il de paradoxal à y voir une onde de particules, tout bêtement ?
Si j'applique une vibration, je sais pas... A la sortie d'un jet de Kärcher sous la flotte, par exemple, n'aurais-je pas une onde de particules (ici, des molécules d'eau) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: + = - ?   Ven 30 Oct 2009 - 16:52

Salut

Citation :
Quel est vraiment le paradoxe onde/particule de la lumière ?

Je ne pense pas que le paradoxe se situe à ce niveau, mais plutôt au niveau de sa mesure, lorsque l'on identifie la présence du photon on ne voit pas l'onde et réciproquement. C'est quelque chose que je n'ai d'ailleurs jamais bien compris.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: + = - ?   Ven 30 Oct 2009 - 18:11

Anthracite a écrit:
Le jour, hors math, où tu trouveras quelque chose d'infini, fais-le-moi savoir !

Dans notre univers rien d'infini, certainement, c'est nécessaire....
Puisque notre Univers est Dans l'Infini...
Cette géniale théorie, partagée par la non moins géniale Blondie, n'est pas plus farfelue qu'une autre...
Je n'ai pas le temps d'en faire la démonstration mathématique pour l'instant, ayant un sauté de sanglier à préparer Very Happy

Blondie,Prix Nobel 2030 flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: + = - ?   Ven 30 Oct 2009 - 20:17

blondie a écrit:
Anthracite a écrit:
Le jour, hors math, où tu trouveras quelque chose d'infini, fais-le-moi savoir !

Je n'ai pas le temps d'en faire la démonstration mathématique pour l'instant, ayant un sauté de sanglier à préparer Very Happy

Blondie,Prix Nobel 2030 flower
Ta vie intime et privée ne regarde que toi.
rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: + = - ?   Ven 30 Oct 2009 - 20:53

Le Vieux a écrit:
Salut

Citation :
Quel est vraiment le paradoxe onde/particule de la lumière ?

Je ne pense pas que le paradoxe se situe à ce niveau, mais plutôt au niveau de sa mesure, lorsque l'on identifie la présence du photon on ne voit pas l'onde et réciproquement. C'est quelque chose que je n'ai d'ailleurs jamais bien compris.

Le Vieux
En fait, dans certains cas elle se comporte comme une onde et dans d'autres cas comme une particule.

Pour justifier cette dualité, il faut remonter à l'éther, inventé pour justifier qu'une onde puisse se propager dans le vide.
En effet, toutes les ondes connues avaient, à l'époque, comme particularité de se propager à travers un milieu qui vivrait selon sa fréquence.
Le vide, considéré alors comme l'absence, ne permettait pas à notre Soleil d'éclairer la Terre.

Cette hypothèse, l'éther, résolvait bien ce problème.
Malheureusement, certaines expériences, semblaient démentir cette hypothèse, les caractéristiques supposées de l'éther,masse faible, dureté qui n'empêchait pas la matière de ce déplacer se sont vues mises en défaut par des expériences simples.
Finalement, la dernière tentative cohérente de pallier les lacunes a été celle de l'éther partiellement entraîné par la terre.

Il y avait longtemps que les idées de Newton, déplacement de particules, avaient également été prises en défaut.

Vint le génial Grand Albert...
Qui a tranché, tout en considérant, lui aussi que le vide était vide et consultant ses prédécesseur, il a émis cette idée chèvre-choutiste que la lumière était bien une onde qui se servait, comme support, d'une particule associée.
D'où l'idée de dualité.
Alors, cette invention est peut-être vraie ou fausse, on s'en balance, puisqu'elle explique tout...

Bien, c'est très schématique et j'ai beaucoup résumé, mais il reste la possibilité de demander des précisions sur les points obscurs de la lumière...

Sinon, je vais essayer de faire un petit topo (qui prend forme) sur le photon.
Et... et surtout de répondre aux innombrables questions pertinentes que vous avez tous posées auquelles, faute de temps, je n'ai pas répondu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: + = - ?   Ven 30 Oct 2009 - 22:46

Salut

Citation :
Malheureusement, certaines expériences, semblaient démentir cette hypothèse, les caractéristiques supposées de l'éther,masse faible, dureté qui n'empêchait pas la matière de ce déplacer se sont vues mises en défaut par des expériences simples

Ah oui, l'expérience de Michelson entre autres, faudra que je revoie un peu en détail cette expérience, que j'ai trouvé géniale par sa simplicité.

Pourtant je me pose quelques question, je me demande ceci : si elle avait réussi, elle n'aurait pas nécessairement prouvé l'existence de l'éther et par là même je me demande pourquoi aussi pourquoi elle n'a pas réussi, en cause la présence de la gravité, car l'on sait maintenant avec certitude que la gravité dévie la lumière et serait en quelques sorte son éther.

Ne connaitrais-tu pas d'autres expériences simples qui serait à portée de compréhension de l'analphabète scientifique que je suis ?

Le Vieux éther romane-wallon

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: + = - ?   Sam 31 Oct 2009 - 0:33

Cette expérience d'interférométrie visait à mesurer le déplacement absolu de la Terre par rapport à l'éther supposé fixe.
Elle aurait donc démontré l'existence de l'éther.
Si l'éther avait été entièrement entraîné par la Terre, on n'aurait rien vu.
Dans le cas de l'éther partiellement entraîné on aurait pu, ou pas, avoir un résultat.
Ce qui a été le cas (ne rien voir du tout) puisque si on appelle éther la gravitation, le résultat nul montre que l'expérience manquait de précision.

On peut lui reprocher d'avoir été faite dans l'air et dans un champ de gravitation relativement intense.
Mais à l'époque, on ne pouvait pas atteindre un point de Lagrange pour y faire la manip.
Puis Saint-Albert est venu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: + = - ?   Sam 31 Oct 2009 - 15:53

Salut

Citation :
Ce qui a été le cas (ne rien voir du tout) puisque si on appelle éther la gravitation, le résultat nul montre que l'expérience manquait de précision.

Nous sommes donc bien d'accord sur ce point.

Il me vient des questions.
-Pourquoi le photon se présente t'il aussi comme un onde ? s'il est particule, ne devrait-il pas se présenter simplement comme une balle de fusil ou n'importe quel objet projeté ?

- une onde électro magnétique est-il également comme le photon onde et particule ?

- Sans gravité pas d'ondes ?

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: + = - ?   Sam 31 Oct 2009 - 16:38

Le Vieux a écrit:
Salut

Il me vient des questions.
-Pourquoi le photon se présente t'il aussi comme un onde ? s'il est particule, ne devrait-il pas se présenter simplement comme une balle de fusil ou n'importe quel objet projeté ?
Oui, ça, c'était Newton, ça explique tout, simplement... mais pas la couleur.
Citation :
- une onde électro magnétique est-il également comme le photon onde et particule ?
Oui, elle est véhiculée par le photon.
Citation :
- Sans gravité pas d'ondes ?
Ah ! la colle !
En principe non, mais je n'en sais rien, la lumière fut... mais après la gravité.(Quelques milliers à quelques millions d'années).
Pénurie de photons à l'époque ?
On peut supposer qu'il fallait un semblant matière et peut-être de l'anti matière pour les créer.
D'autre part, la gravité freine le photon, est-ce à dire que sans, il battrait tous les records de vitesse ?
Ou, lui faut-il autre chose ?
Cette question est cruciale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: + = - ?   Sam 31 Oct 2009 - 16:42

Salut

Citation :
Oui, elle est véhiculée par le photon.

Ou son contraire ?

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: + = - ?   Sam 31 Oct 2009 - 18:11

Le Vieux a écrit:
Salut

Citation :
Oui, elle est véhiculée par le photon.

Ou son contraire ?

Le Vieux
Actuellement, le vecteur d'une onde EM est le photon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: + = - ?   Sam 31 Oct 2009 - 18:15

MisterLo a écrit:
Anthracite...
La question pourrait se poser plus naïvement : si l'univers est limité, imaginons une forme de vie qui nous ressemble et a eu l'incroyable chance de "naître" juste à côté d'une de ces limites.
Ce qui est tout relatif, il faut tout de même attendre un petit milliard d’années pour que les galaxies se créent et probablement autant pour créer la race qui nous ressemble !
Ce qui met cette proximité à deux milliards d’années-lumière.
Citation :
Si cette forme de vie voyageait jusqu'à cette limite, que trouverait-elle ?
Tu parles du néant, et, si j'ai bien compris, si nos voyageurs dépassaient la limite, ils emporteraient avec eux leur propre morceau d'univers.
C’est une possibilité très intéressante à laquelle j’ai vaguement songé, mais qui se heurte aux difficultés que tu soulignes.
Citation :
A bien y regarder, déjà, il me semblerait plus logique qu'ils ne puissent jamais dépasser la limite, puisqu'en essayant ils l'étendraient dans la direction de leur voyage, tel un doigt appuyant sur la face intérieur d'un ballon de baudruche géant. Mais, dans un cas comme dans l'autre, et pour peu qu'en essayant ils ne perdent pas la possibilité de se déplacer, la distance qu'ils pourraient parcourir serait alors virtuellement infinie, et donc on aurait réglé le problème de "ce qu'il y a derrière", mais pas de l'infini.
Enfin, pour moi, ils ne pourront pas l’atteindre puis que, non seulement ils devraient dépasser C, mais encore ils devraient passer une zone tampon où les lois de notre physique ne seraient pas encore applicables.
Citation :
Je ne dis pas que ces concepts me semblent erronés ou farfelus, ils ne me semblent pas moins raisonnables que d'autres, je dis seulement qu'il me semble plus... Comment dire... Plus élégant et même plus simple d'imaginer des dimensions bouclées sur elle-mêmes,
En fait, je n’essaye pas l’élégance, mais la simplicité des hypothèses d’une part et comme la théorie des cordes stagne un peu…
Citation :
Quant à la vitesse de la lumière... Je crois l'avoir déjà dit il y a longtemps, mais... Un jour un type est arrivé et a dit "La Terre est le centre de l'univers". Puis, un autre a débarqué quelques temps plus tard pour dire "Non, c'est le Soleil le centre de l'univers", ensuite un gars a débarqué et a dit "Sa théorie est erronée, en fait c'est un cas particulier d'une règle plus grande, qui s'appelle la gravitation", puis un autre encore a débarqué pour dire "La gravitation n'est que le résultat d'un truc plus grand, en fait le temps et l'espace sont liés et peuvent être déformés"… Bref, pour le moment on part du principe que la vitesse de la lumière est la plus grande vitesse possible. Peut-être qu'un jour un gars va débarquer et dire "oui, la vitesse de la lumière ne peut être dépassée, mais ça n'est vrai que dans le cas particulier que constitue notre physique, en fait si l'on change cette valeur-là comme ceci et que l'on pousse cette virgule-ci comme cela, la vitesse de la lumière n'est plus le maximum" ou n'importe quoi d'autre dans le genre.

De ton avis, mais actuellement, je tente de faire avec les moyens disponibles.
Citation :
Je ne sais pas si je m'exprime assez clairement, mais c'est une constante de chaque génération que de croire être proche de la connaissance totale ("on ne sait pas tout, mais on y est presque"), alors que si ça se trouve on n'est même pas au millième de ce qu'il y a à découvrir.
Je suis encore plus de ton avis !
Citation :
Tout ce que je sais, c'est que par exemple j'étais totalement scié le jour où j'ai lu que le temps avait une unité minimum fixe, une durée en deçà de laquelle on ne peut plus descendre : la durée exacte d'un tic-tac de l'horloge cosmique, le truc de dingue !
Mais non, mais non !
Ça a au moins le mérite d’expliquer que le présent existe et que tout n’est pas sécable à l’infini.
Les maths faussent un peu notre vision, mais les philosophes de l’Antiquité ont trouvé l’atome par manque de culture mathématique.
Citation :
Qui nous dit que demain, ou après-demain, un scientifique de génie, un nouvel Einstein, ne va pas débarquer et dire "Les gars, ça y est, j'ai compris. Vous n'allez pas me croire, mais j'ai trouvé comment téléporter de la matière en quantité macroscopique, et je peux même démontrer comment le faire !".
Le principe est connu, mais ça ne dépasse C et demande beaucoup (trop) d’informations à transmettre et énormément d’énergie.
Ça posera également des questions d’éthique lors du transfert d’un humain, mais nous avons tout le temps d’y réfléchir…
Citation :
"Il ne reste plus rien à découvrir en physique maintenant. Tout ce qu’il nous reste sont des mesures de plus en plus précises."
Lord Kelvin, British Association for the Advancement of Science, 1900
Very Happy
Hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6072
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: + = - ?   Dim 1 Nov 2009 - 18:44

Salut

Citation :
Actuellement, le vecteur d'une onde EM est le photon.

Quel monde étrange et bien loin de ce qui nous entoure. Pourtant, je me refuse à le croire insensé. Tout à une cause et un effet explicable, le tout c'est de trouver.

Ainsi, si l'on voit une vague sur la mer qui est aussi l'effet d'une onde, avec un bouchon dessus, l'on s'aperçoit que celui-ci n'avance pas (ou très peu) et se contente d'être balloté verticalement. Or avec une onde EM la particule qui l'accompagne ou la crée elle avance à la même vitesse.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel99



Nombre de messages : 1953
Age : 51
Localisation : Est Parisien
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: + = - ?   Dim 1 Nov 2009 - 19:23

si l'univers est limité, imaginons une forme de vie qui nous ressemble et a eu l'incroyable chance de "naître" juste à côté d'une de ces limites.
Imaginons avec les informations à notre disposition.

La "limite" devrait être une soupe de particules élémentaires, voire sous-élémentaires, et la création d'un système solaire comme le notre réclame des particules structurées dans une quantité qui réclame plusieurs essais (Naissances et morts d'autres soleils) et donc quelques milliards d'années (Notre soleil est fort jeune comparé à l'univers).

La limite n'étant pas fixe elle s'étendrait au fur et à mesure du temps qui passe et cette race verrait donc un univers vieux du temps qu'elle aurait mis à naitre. Dans notre exemple un univers de... ben, globalement 5 Milliards d'années... comme nous.
Diantre !
Nous sommes donc cette race née "à la limite" au terme d'une gestation de 5 Milliards d'années. Cool


Michel99, qui philosophe là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: + = - ?   Dim 1 Nov 2009 - 20:20

Michel99 a écrit:
La limite n'étant pas fixe elle s'étendrait au fur et à mesure du temps qui passe et cette race verrait donc un univers vieux du temps qu'elle aurait mis à naitre. Dans notre exemple un univers de... ben, globalement 5 Milliards d'années... comme nous.
Diantre !
Nous sommes donc cette race née "à la limite" au terme d'une gestation de 5 Milliards d'années. Cool


Michel99, qui philosophe là.
Ouais !
Quelle chance nous avons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: + = - ?   Dim 1 Nov 2009 - 20:26

Le Vieux a écrit:
Salut

Citation :
Actuellement, le vecteur d'une onde EM est le photon.

Quel monde étrange et bien loin de ce qui nous entoure. Pourtant, je me refuse à le croire insensé. Tout à une cause et un effet explicable, le tout c'est de trouver.

Ainsi, si l'on voit une vague sur la mer qui est aussi l'effet d'une onde, avec un bouchon dessus, l'on s'aperçoit que celui-ci n'avance pas (ou très peu) et se contente d'être balloté verticalement. Or avec une onde EM la particule qui l'accompagne ou la crée elle avance à la même vitesse.

Le Vieux
Plus je réfléchi au sujet du photon plus je tombe sur des impossibilités.
Quelqu'un sait-il si on a déjà créé une molécule simple d'antimatière, de l'hydrogène, et connaît-on le bilan énergétique de la rencontre antihydrogène/hydrogène.
Parce que là, il y a un os.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: + = - ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
+ = - ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: