FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Lun 12 Oct 2009 - 21:30

Ben oui y a plus d’sous c’est la crise…
Question idiote ; où sont passés les sous ?
Il y en avait-il encore juste avant la crise ?
Ou bien déjà plus, bien avant ?
Ou, encore, quelqu’un les a empochés ?
Ou, enfin, notre monnaie ne repose plus sur rien de valable. Encore, que dans ce cas, le nombre de billets est resté stable. Personne n’en a brûlé.
Le nombre d’emplois itou, juste avant la crise, ainsi que le nombre d’heures de travail…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4523
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Lun 12 Oct 2009 - 22:40

Anthracite a écrit:
Ben oui y a plus d’sous c’est la crise…
Question idiote ; où sont passés les sous ?

Une partie des sous s'est simplement évaporée.

Admettons que tu es un américain qui possède une maison.Si tu a fait estimé ta maison vers 2006, avant la crise, admettons qu'elle valait 100 000 dollars. Donc, si tu l'avais vendue à ce moment-là, tu aurait pu en obtenir cette somme. Tu l'a peut-être hypothéquée pour obtenir un prêt pour l'achat d'une nouvelle voiture ou pour les études de tes enfants.

AU plus fort de la crise, si tu avais été expulsé, cette maison se serait vendue 15 000 dollars. Ce fut le cas en bien des régions. Si on estime ainsi le valeur de divers pays, on voit que ces "sous" qui en étaient tout en n'en étant pas ont simplement disparus. Les objets ont changé de valeur à cause de l'état du marché : trop d'offre par rapport aux acheteurs potentiels.
C'est aussi vrai pour des actions, divers biens mobiliers ou immobiliers.
En fait, tant qu'on n'a pas réalisé la vente, on n'a qu'une estimation du prix. Ta maison, si tu n'es pas obligé de la vendre vaudra peut-être 150 000 dollars dans 5 ans. Ou ne vaudra plus rien.

Mais, il faut voir que ce raisonnement s'est retrouvé à tous niveaux. Prenons une société qui est disponible en actions sur le marché boursier. Prenons comme hypothèse que la valeur d'une action était de 100€ avant le début de la crise. Que représente cette somme ? C'est un mix entre la valeur des actifs de la société et de l'espérance de rentabilité de cette entreprise. En fait, chaque personne qui achète une de ces actions pense qu'elle va pouvoir en tirer un certain dividende, ou qu'elle va pouvoir revendre cette action plus-tard avec une certaine plus-value.
En fonction du secteur ou évolue cette société, on s'est retrouvé dans plusieurs cas :
- le marché s'est totalement écoulé et la société s'est retrouvée en manque de liquidité. Devant l'impossibilité de pouvoir faire entrer de l'argent frais, soit en émettant de nouvelles actions, soit en recourant au crédit ces sociétés ont fait faillite. La valeur de la part est tombée à zéro. Si tu en avais dans ton portefeuille d'actions, tu peux inscrire la somme qui était représentée par ces actions dans la colonne profit et pertes. Là, on sent qu'il y a 2 manières de compter. La première, on considère la valeur ou on les a acheté et on n'a perdu que la différence entre cette valeur d'achat et la valeur actuelle. La seconde, on considère la valeur "au plus haut" et tu a perdu la valeur entre cette valeur et la valeur actuelle. Or, c'est le cas pour bien des Sicav ou des portefeuilles d'actions. Il y a des personnes qui ont investi de l'argent au moment de ce plus haut et ceux-là ont perdu la différence entre ce plus haut et la valeur zéro.
Cet argent aussi a tout simplement disparu.
- Le marché s'est écroulé, mais on sait que c'est un marché porteur qui redémarrera suite à la crise. Ben, tant que la société a des liquidités, il faut qu'elle fasse le dos rond en évitant la faillite. Mais, ces sociétés-là sont devenues des valeurs refuges. Elles valent moins qu'elles n'ont valu au plus haut, mais aussi, moins qu'elles ne vaudront dans quelques mois ou années. La perte est moindre que dans le cas précédent et elle sont toujours présentes dans la colonne capitaux, mais la somme reportées est plus faible que ce qu'elle fut avant le début de la crise.

Il y a donc des valeurs qui ont effectivement disparues et d'autres dont la disparition n'est que virtuelle.
Mais revenons à notre société qui a fait faillite. En fait, des administrateurs judiciaires ont été nommés. Ceux-ci ont eu divers choix; il faut rembourser au plus vite les créanciers, mais aussi maximiser la valeur de la société, ils sont souvent payés au pourcentage. Ils ont eu 2 choix : vendre rapidement à prix très bas, attendre un moment ou le marché était moins saturé pour maximiser la rentabilité. Et il y a des sociétés qui ont fait des affaires : rachat d'usines, d'outils, voire de concurrents à très bas prix. Ces sociétés attendent plus ou moins patiemment la fin de la crise. Lorsque ce sera le cas, on verra des "sous" apparaitre presque par miracle, ce sera la différence entre la valeur d'achat actuelle : proche de zéro et la valeur réelle, voire la valeur à laquelle des gens seront prêts à acheter ces objets ou valeurs dans 5 ou 10 ans. Mais, il faut attendre que l'on refasse des liquidités pour que les acheteurs futurs soient solvables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie



Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Lun 12 Oct 2009 - 22:47

Citation :
Question idiote ; où sont passés les sous ?

Ils étaient virtuels...

Citation :
Le nombre d’emplois itou, juste avant la crise, ainsi que le nombre d’heures de travail…

Ils sont partis de chez les exploiteurs capitalistes européens pour se réfugier dans le paradis prolétarien chinois..
.Nos ouvriers ont des droit mais pas de travail,
Leurs ouvriers ont du travail mais pas de droits
Ca fait avancer le schmilblic???
Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4523
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Lun 12 Oct 2009 - 22:58

blondie a écrit:
Citation :
Le nombre d’emplois itou, juste avant la crise, ainsi que le nombre d’heures de travail…

Ils sont partis de chez les exploiteurs capitalistes européens pour se réfugier dans le paradis prolétarien chinois..
.Nos ouvriers ont des droit mais pas de travail,
Leurs ouvriers ont du travail mais pas de droits
Ca fait avancer le schmilblic???
Blondie flower

C'est très loin d'être vrai. Il y a eu très peu de délocalisations pendant la crise. Ben oui, personne en cherche à investir quand le marché va mal. Or, il faut bien investir pour délocaliser et construire de nouvelles usines.

Mais, il est vrai qu'on a vu un écroulement de la balance des paiements dès que l'économie est allé mieux. La raison en est simple : dès que les consommateurs français ont commencé à avoir de nouveaux de l'argent, ils ont acheté des produits "ludiques" (par opposition des produits de première nécessité). Or, tout le monde dait bien que très peu de consoles vidéos, de lecteurs DVD ou MP, de télés, ... sont produites chez nous. C'est aussi le cas pour une partie de l'habillement de marque. Cette bataille-là a été perdue il y a plus de 20 ans et il ne s'agit pas de délocalisations entre la France et l'Asie.

Je sais qu'en ce moment quelques partis cherchent à surfer sur cette vague, mais il s'agit de populisme qui vit en déformant largement la vérité. Mais, ça correspond bien a ce que pense une partie de l'opinion publique, alors ça marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Lun 12 Oct 2009 - 23:16

blondie a écrit:
Citation :
Question idiote ; où sont passés les sous ?

Ils étaient virtuels...

Ca fait avancer le schmilblic???
Blondie flower
Oui, et en fait pas encore gagnés.(les sous.)
E après ils ne pouvaient plus l'être.
Avec ce qui a été dit plus haut, ça représente une bonne partie de la réponse.
C'est une des facettes négatives du crédit.
Il y en a également des positives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Lun 12 Oct 2009 - 23:26

Citation :
. La raison en est simple : dès que les consommateurs français ont commencé à avoir de nouveaux de l'argent, ils ont acheté des produits "ludiques"
Là, il y a vraiment aussi de l'idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4523
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 0:03

Anthracite a écrit:
Citation :
. La raison en est simple : dès que les consommateurs français ont commencé à avoir de nouveaux de l'argent, ils ont acheté des produits "ludiques"
Là, il y a vraiment aussi de l'idée.

C'est quelque chose connu depuis au moins 20 ans. En temps de crise, par exemple en 93, on achète local et des produits de première nécessité, donc la balance des payements bondit en positif.
Dès que la reprise pointe, on achète des biens de consommation plus chers, mais presque tous en importation et la balance des payements s'écroule dans le négatif.
Suivi dans un 3ème temps par l'achat de véhicules étrangers surtout de marques plus "prestigieuses" japonaises ou allemandes et là aussi, la balance des payements se retrouve dans le rouge.
Puis l'immobilier repart et la balance se redresse.

C'est connu, mais personne n'a trouvé de solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7684
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 8:25

Si tu avais regardé les liens postés à l'époque, tu saurais que la majorité de l'argent qui circule est virtuel. Les banques créent tous les jours un tas d'argent à partir de rien. Aux USA, si je me souviens bien, l'argent "monnaie" correspond à peine à 10% de l'argent circulant. Et ne parlons de l'équivalent or.
Mais il parait qu'il faut vénérer le système, car il permet de construire de beaux grands ponts et accessoirment des villas en Sardaigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 11:04

Steph a écrit:
Si tu avais regardé les liens postés à l'époque, tu saurais que la majorité de l'argent qui circule est virtuel. Les banques créent tous les jours un tas d'argent à partir de rien. Aux USA, si je me souviens bien, l'argent "monnaie" correspond à peine à 10% de l'argent circulant. Et ne parlons de l'équivalent or.
Mais il parait qu'il faut vénérer le système, car il permet de construire de beaux grands ponts et accessoirment des villas en Sardaigne.
Confère la vidéo "l'argent dette" visible sur vimeo, qui avait été postée ici par Yoda et qui explique bien qu'on dépense de l'argent qui n'existe pas. C'est pratique, remarque Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5874
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 15:36

Salut

J'ajouterais une réflexion personnelle avec le peu que j'ai compris à ce qui a été dit au sujet de l'argent virtuel, au sujet de l'argent des prêts. L'argent virtuel dans le cas d'un prêt représente du travail virtuel. Je m'explique.
Lorsque l'on demande un prêt pour construire, la banque ne possède pas cet argent, puisqu'il n'existe pas encore, le travail n'étant pas encore effectué et en principe le bon et vrai argent tactile représente du travail. Donc la banque nous donne son aval sous forme d'un papier avec lequel nous pourrons commencer les travaux. De son coté la banque que ne possède pas encore cet argent demande soit à une autre banque de lui prêter de l'argent, soit à la banque centrale du pays, à ce niveau j'ignore ce qui se passe, je suppose que l'on a nullement besoin de faire tourner la planche à billet d'autant que maintenant tout est informatisé, si le client de la banque paie l'entrepreneur en faisant un transfert de compte à compte, ce n'est qu'un jeux d'écriture comptable entre banque ou au sein de la même banque dans le cas ou client et entrepreneur ont même banque, et de même l'entrepreneur paie ses ouvrier également de compte à compte, aucun argent réel n'a encore été utilisé, sauf que dans ce cas, l'argent virtuel représente tout de même un travail à partir du moment ou il est effectué et donc un capital sur lequel on pourra spéculer et augmenter la masse monétaire par un certain coefficient virtuel et non virtuel.
D'après ce que j'ai entendu, en effet l'argent réel aux USA ne représenterait en effet que 10% de l'argent supposé et un des problèmes serait la trop grande disproportion entre argent réel et argent virtuel. Il est normal et même nécessaire pour une économie florissante d'avoir ce type de gestion, De même il est nécessaire également qu'un état ait contracté des dettes, c'est ce qui fait marcher l'économie. le tout c'est de ne pas dépasser certaines limites et c'est ce qui s'est passé, la machine s'est emballée avec les effet que l'on connait. Bon, il faudrait l'avis d'un spécialiste, ce n'est que ma compréhension.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4523
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 16:07

Ce n'est pas tout à fait vrai, mais ce n'est pas tout à fait faux.

En fait, une partie de cet argent virtuel qui s'est envolé existait bien. Par exemple, la maison à 100 000 dollars dont j'ai parlé, bien que non finie de payer avait une certaine valeur : le prix des matériaux, du terrain et du travail de ceux qui l'avait construite. Plus une certaine plus-value. Aujourd'hui sa valeur peut être inférieur à son coût de construction. Donc, une telle maison sera meilleur marché à l'achat que de construire une nouvelle maison.

Mais là, on est à la valeur du marché : dans certaines régions, il y a trop de maisons à vendre et pas assez d'acheteurs. Or, il y a des vendeurs qui ne peuvent pas attendre donc qui sont prêts à vendre à perte. Au niveau de l'acheteur, il possédait une maison qu'il avait fait bâtir à 70 000 dollars. Avec le crédit, il avait payé 90 000 dollars. Et il espérait faire une plus-value de 10 000 dollar. Maintenant, il espère vendre à un prix supérieur à l'argent qu'il doit encore à la banque, autrement celle-ci saisira son bien. Mais, dans certaines régions, ces maisons ne valent plus que 15 000 dollars. Il aura donc perdu virtuellement 85 000 dollars, mais il aura aussi perdu réellement soit 55 000 dollars, soit 75 000 dollars.
Mais, dans bien des cas, les banques se retrouvent avec le même problème. Elles ont saisi des millions de maisons, des machines-outils, des usines entières, des voitures, des équipements électroniques, .... pour non-remboursement de prêts. Elles ont besoin de liquidités, mais elles ne peuvent pas tout vendre parce qu'autrement elles perdraient trop d'argent.
Puisque tant qu'elles n'ont pas vendu, elles peuvent prétendre que ces biens ont une certaine valeur. Mais, si elles vendent, ces biens auront la valeur du marché et elles perdront de l'argent qu'elles avaient effectivement donné puisque cet argent à servi à acheter des matériaux, à payer des services et à payer de la main d'œuvre. Ces biens ont été partiellement payés par de l'argent bien réel. Or, si on met quelques mois pour construire une maison, on met de 15 à 20 ans pour rembourser le prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5874
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 16:28

Salut

Tout à fait d'accord avec toi Nardu, moi je parlais surtout de travail en attente d'exécution et représenté seulement par une promesse de prêt , plus une banque a de prêts et plus elle est virtuellement riche et plus sans doute elle prend de risques. Car en fait pour la banque, si j'ai bien compris, si elle accepte de preter x millions d'euro ou si une personne dépose chez elle le même x millions d'euro, c'est presque du pareil au même pour elle, sauf que dans un cas c'est de l'argent virtuel qui un jour sera effectif et l'autre de l'argent effectif.

Ce que j'ai appris, c'est que dans le monde des banques rien n'est très compréhensible aisément tellement qu'il y a des imbrications d' éléments divers.

Un peu comme chez les actionnaires banques, un exemple simple.

A possède des parts dans B et B possède des parts dans C, mais C possède des parts dans A, alors dans ce cas, vers qui les ouvriers et employés doivent se tourner pour savoir qui dirige A ?

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLo



Nombre de messages : 146
Age : 39
Localisation : Pontgouin (28)
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 17:19

Le truc, c'est que si, selon le document "l'argent dette" évoqué plus haut, l'argent perd de sa valeur régulièrement, ça n'explique pas la perte d'argent de la crise.

Comme je ne vois pas comment expliquer cela, je prend un exemple :

Un moment "n" avant la crise, j'achète pour 20 000 € d'actions de l'entreprise "Bidule".
La crise survient et l'action diminue de moitié.
Ce que je possède ne vaut plus que 10 000 €.

On pourrait penser que 10 000 € se sont évaporés, mais c'est là que je ne suis pas d'accord, parce que les 20 000 € de départ, je les ai bien payés, quelqu'un les a pris en échange des actions que j'ai acheté. Donc même si mes actions ont perdu la moitié de leur valeur, ça ne veut pas dire que cette demi-valeur est perdue.
D'ailleurs, si je revendais mes actions à celui qui me les avait vendu au départ, il aurait bien 20 000 € en tout : les 10 000 € qui lui restent après m'avoir racheté mes actions, et les 10 000 € que valent les actions aujourd'hui.

On pourrait me dire que lui-même aura perdu une partie de ses 20 000 € en ayant acheté lui aussi des actions qui auront baissé de valeur, mais ça ne fait que repousser l'énigme sur le dos du dernier vendeur.

Au final, il y a forcément un gagnant dans cette histoire, et ce, même si l'argent perd continuellement de sa valeur-or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5874
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 17:31

Salut

Citation :
parce que les 20 000 € de départ, je les ai bien payés,

A mon avis il y a deux cas qui peuvent se présenter.

1) soit au départ tu as payé des actions qui ne valaient pas ton achat, tu as été un gogo bien grugé ou alors tu as cru pouvoir faire de la spéculation, et dans ce cas c'est bien fait pour toi.
2)soit que tes actions valent toujours autant en réalité, car l'entreprise est toujours saine, mais plus personne ne peut te les racheter au prix que tu les a payés, s si tu as les moyens tu les garde jusqu'au moment ou tu peux les revendre à un prix réel de sa valeur, si tu n'as pas les moyens d'autres en profiterons.


Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7684
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 18:00

En fait Le Vieux et Nardu, vous n'avez pas vraiment touché le fond du problème. Le problème n'est pas que le prêt octroyé pour construire une maison soit virtuel ou seulement en partie représenté par le travail effectué et les matériaux utilisés. En fait cet argent, comme tout le reste, sera de l'argent circulant sur le marché: il aura été gagné en travaillant et servira à consommer, comme quand on achète une saucisse.

Le vrai problème, c'est que sur ce prêt sera surfacturé un intérêt, et c'est cet intérêt-là qui représente vraiment de l'argent virtuel. Pire: le système monétaire américain (et les autres le copient hein, y a pas de mystère), est basé sur le fait que tout argent prêté par une banque aura auparavant été emprunté par la banque à la réserve fédérale américaine...avec un taux d'intérêt!! Donc encore de l'argent virtuel. Et pour rembourser cet argent, on va devoir quoi faire, puisqu'il n'existe pas? hein, je vous le donne en mille? Et bien emprunter de nouveau, avec de nouveaux intérêts donc de l'argent virtuel!!!

N.B: la réserve fédérale américaine n'a de fédéral que le nom, c'est en fait un organisme privé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLo



Nombre de messages : 146
Age : 39
Localisation : Pontgouin (28)
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 18:04

Désolé, bien tenté, mais cela ne règle pas le problème tel que je l'ai énoncé Wink

La partie importante dans la phrase que tu cites n'est pas
Citation :
les 20 000 € de départ, je les ai bien payés,
mais bien la suite :
Citation :
quelqu'un les a pris en échange des actions que j'ai acheté

Que mes actions aient de la valeur ou pas, que quelqu'un veuille me les acheter ou non, ça ne change strictement rien au fait que mes 20 000 € de départ, quelqu'un d'autre les a empoché, et donc les possède encore même si mes actions tombaient à 20 cents.
Je veux dire : l'argent n'a disparu que de mon compte en banque, mais les 20 000 € existent bien quelque-part, ailleurs... En théorie, et au plus simple, sur le compte en banque de celui qui m'a vendu les actions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 18:24

Le Vieux a écrit:
Car en fait pour la banque, si j'ai bien compris, si elle accepte de preter x millions d'euro ou si une personne dépose chez elle le même x millions d'euro, c'est presque du pareil au même pour elle
Pas exactement : l'argent déposé par un épargnant est prêtable... plusieurs fois ! Ce qui fait que la banque touche plusieurs fois les intérêt. Sur "l'argent dette", ils disent que les banques françaises ont droit de prêter 7 fois l'argent qu'elles ont en dépôt : pour 1 000 euros déposés, une banque pourra prêter 7 000 euros, donc recevoir les intérêts de 7 000 euros.

Le souci c'est quand l'économie s'écroule, que les gens n'ont pas la confiance des banques et retirent leurs liquidités : les banques n'ont plus la trésorerie nécessaire pour "assurer" les prêts qu'elles ont fait. Et quand les prêts sont pourris parce que l'immobilier s'est effondré, c'est la cata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5874
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 20:35

Salut

Citation :
ue mes actions aient de la valeur ou pas, que quelqu'un veuille me les acheter ou non, ça ne change strictement rien au fait que mes 20 000 € de départ, quelqu'un d'autre les a empoché

Reli Nardu avec l'exemple des maisons, car que se soit une maison ou des actions, le principe reste le même. L'action représente une partie de l'entreprise, que se soit un bloc de béton ou une machine outil c'est pareil.

En fait ta question est une question que je me suis aussi posé "est-ce que le flop financier à été vraiment perdu pour tout le monde ? " et "comment de l'argent peut disparaitre sans laisser de trace ? " et la réponse je la pressent plus que je ne la comprend.

Le Vieux

Les choses n'ont de valeur que celle que veut bien leur donner.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 21:14

Steph a écrit:
Si tu avais regardé les liens postés à l'époque, tu saurais que la majorité de l'argent qui circule est virtuel. Les banques créent tous les jours un tas d'argent à partir de rien. Aux USA, si je me souviens bien, l'argent "monnaie" correspond à peine à 10% de l'argent circulant. Et ne parlons de l'équivalent or.
Mais il parait qu'il faut vénérer le système, car il permet de construire de beaux grands ponts et accessoirment des villas en Sardaigne.
Qouoique j'eusse dit en Sicile, mais nous n'allons pas nous étriper pour quelques km...
À part ça je comprends ce qui t'irrite dans tout ça et je finirai, peut-être, à te donner entièrement raison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 21:21

Le Vieux a écrit:
Salut

J'ajouterais une réflexion personnelle avec le peu que j'ai compris à ce qui a été dit au sujet de l'argent virtuel, au sujet de l'argent des prêts. L'argent virtuel dans le cas d'un prêt représente du travail virtuel. Je m'explique.
Lorsque l'on demande un prêt pour construire, la banque ne possède pas cet argent, puisqu'il n'existe pas encore, le travail n'étant pas encore effectué et en principe le bon et vrai argent tactile représente du travail.
Le Vieux
Bien que le principe argent-travail ne soit plus tout à fait d'actualité, je suis de ton avis, même si d'autres ont inventé d'autres liens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 21:26

MisterLo a écrit:
Désolé, bien tenté, mais cela ne règle pas le problème tel que je l'ai énoncé Wink

La partie importante dans la phrase que tu cites n'est pas
Citation :
les 20 000 € de départ, je les ai bien payés,
mais bien la suite :
Citation :
quelqu'un les a pris en échange des actions que j'ai acheté

Que mes actions aient de la valeur ou pas, que quelqu'un veuille me les acheter ou non, ça ne change strictement rien au fait que mes 20 000 € de départ, quelqu'un d'autre les a empoché, et donc les possède encore même si mes actions tombaient à 20 cents.
Je veux dire : l'argent n'a disparu que de mon compte en banque, mais les 20 000 € existent bien quelque-part, ailleurs... En théorie, et au plus simple, sur le compte en banque de celui qui m'a vendu les actions.
Oui, c'est une question à se poser !
Mais, il y a déjà eu des éléments de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 22:19

Nieur a écrit:
Le Vieux a écrit:
Car en fait pour la banque, si j'ai bien compris, si elle accepte de preter x millions d'euro ou si une personne dépose chez elle le même x millions d'euro, c'est presque du pareil au même pour elle
Pas exactement : l'argent déposé par un épargnant est prêtable... plusieurs fois ! Ce qui fait que la banque touche plusieurs fois les intérêt. Sur "l'argent dette", ils disent que les banques françaises ont droit de prêter 7 fois l'argent qu'elles ont en dépôt : pour 1 000 euros déposés, une banque pourra prêter 7 000 euros, donc recevoir les intérêts de 7 000 euros.

Le souci c'est quand l'économie s'écroule, que les gens n'ont pas la confiance des banques et retirent leurs liquidités : les banques n'ont plus la trésorerie nécessaire pour "assurer" les prêts qu'elles ont fait. Et quand les prêts sont pourris parce que l'immobilier s'est effondré, c'est la cata.
C'est une bonne question qui mériterait d'être plus développée !

Ne croyez pas que je joue aux arbitres savants, j'ai déjà appris, en vous lisant, plus de choses que je pouvais espérer, que ce soit en clarification ou en explications détaillées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda



Nombre de messages : 2079
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 23:06

Nieur a écrit:
Confère la vidéo "l'argent dette" visible sur vimeo, qui avait été postée ici par Yoda et qui explique bien qu'on dépense de l'argent qui n'existe pas. C'est pratique, remarque Smile
C'était pas par moi, mais par Nardu ou Steph. Je crois que je l'avais redonnée sur un autre sujet.

MisterLo
Si à la place de donner 20000 euros pour tes actions, tu les avaient prises à crédit, par exemple en 4 paiements. Le jour où la crise arrive, tu n'as payé qu'un quart. Là, tu te retrouves au chomage et tu n'as plus d'argent, ton créancier reprend tes actions. Elles ont une valeur de 10000, tu as donné 5000, il y a bien eu 5000 euros de perdus dans l'histoire.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
inedit



Nombre de messages : 222
Localisation : Près de Lille
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mar 13 Oct 2009 - 23:17

Le banquier reprendra tes actions pourries ET te demandera encore des sous ... 10000 euros encore car tes actions ne valent plus que 10000 et tu as emprunté 20000 ( + les intêrets !! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4523
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Mer 14 Oct 2009 - 0:04

inedit a écrit:
Le banquier reprendra tes actions pourries ET te demandera encore des sous ... 10000 euros encore car tes actions ne valent plus que 10000 et tu as emprunté 20000 ( + les intêrets !! )

Ouais, mais comme tu es insolvable et que tu te place sous la protection des lois pour les sur-endettés, ton banquier n'aura rien et s'il t'a prêté plus que tu ne pouvais rembourser, il risque des problèmes; donc, il préfère abandonner les poursuites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !   Aujourd'hui à 14:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Je me pose des questions. Donc, je vous en pose !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» 12 questions à vous poser avant de vous endormir
» Des questions à vous poser sur notre métier de Tinette 57
» J'aurais une question à vous poser
» Bintù, une musulmane demande au Pape : " Vous en tant qu'ambassadeur de Jésus que conseilleriez-vous pour notre pays la Côte d'Yvoire ?
» Je me pose des questions sur....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: