FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 pauvre enseignement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Steph



Nombre de messages : 7684
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 10:22

Salut et bienvenue Passero,

Pour savoir si un sujet intéresse le forum, il suffit de le poster et d'attendre les réactions!
Tu n'as rien à perdre et tout à gagner (elle est pas belle la vie?)

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passerosegrive



Nombre de messages : 93
Age : 57
Localisation : CAMPAGNE PICARDE
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 10:44

Merci beaucoup "STEPH"!!

Oui, oui, je vois comment vous "fonctionnez" maintenant...c'était un peu flou au départ, on est un peu noyé sur le site..."mamy new technology" a un peu de mal quelquefois...! Very Happy

"Tout à y gagner", bien sûr!! Je vois que je suis dans la "cour des grands ici!"...modestement, j'essaierai de trouver une petite place!..La connaissance et l'ouverture d'esprit sont les plus beaux cadeaux que l'on puisse apporter aux autres....

A bientôt, donc! flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5874
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 11:26

Salut

Citation :
Je vois que je suis dans la "cour des grands ici!".

Cela me rappelle qu'au début ou je suis venu sur le forum qui était l'officiel de Science et Vie à l'époque, j'ai eu exactement la même réflexion à mon sujet.

Le Vieux qui fait maintenant partie des vieux meubles.



_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7684
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 11:45

Le Vieux a écrit:
Salut

Citation :
Je vois que je suis dans la "cour des grands ici!".

Cela me rappelle qu'au début ou je suis venu sur le forum qui était l'officiel de Science et Vie à l'époque, j'ai eu exactement la même réflexion à mon sujet.

Le Vieux qui fait maintenant partie des vieux meubles.

Ce sont ceux qui ont le plus de valeur (notamment sentimentale)!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passerosegrive



Nombre de messages : 93
Age : 57
Localisation : CAMPAGNE PICARDE
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 11:54


Merci de me rassurer ...J'avance à pas de loups..."Des grives...aux loups"....

Arrêtez!!!!! de vous faire du mal..."Le Vieux"....allez! on lance un débat:
Qu'est-ce que la vieillesse?
Comment se sent-on vieux?

Je ne vais pas vous redire qu'à 61 ans un Homme (j'aime bien mettre un H majuscule quand je les vois grands!) est dans sa plus belle force intellectuelle et physique, s'il est toujours en bonne santé bien sûr!!Demandez à tous les médecins....la vieillesse commence à 80 passés maintenant...!

A moins que pour vous "vieillesse "rime avec "sagesse"...et que ce soit un moyen de l'affirmer sur ce forum!:-)

Au fait...la grive...comment était-elle???à point j'espère!....pas trop vieille!, pas trop avariée!:-)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5874
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 12:05

Salut

Citation :
Comment se sent-on vieux?

Mal partout sauf dans la tête qui va mieux que lorsque j'étais jeune, mieux dans ma peau, plus zen pour reprendre une expression consacrée.

Citation :
la vieillesse commence à 80 passés

J'en parlerai au Père qui vient de fêter ses 97 ans, je pense qu'il me dira que la vieillesse commence déjà à la naissance, pour lui qui hier, il avait encore 15 ans

Citation :
Au fait...la grive...comment était-elle???à point j'espère!....pas trop vieille!, pas trop avariée!:-)..

Non, elle est encore assez fraiche apparemment, elle a prit une bonne place dans l'assiette.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passerosegrive



Nombre de messages : 93
Age : 57
Localisation : CAMPAGNE PICARDE
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 12:18

Je trouve aussi que notre tête va de mieux en mieux avec l'âge...et ça il faut le dire autour de nous!!!Qu'est-ce qu'on est bien...on sait où l'on va...avec pas mal de philosophie...

Sagesse...expérience...les deux!

Pour ma part (de grive)...un certain "carpe diem" s'installe...qui passe auprès de mon entourage pour de l'égoïsme....!!!!
Moi qui ai passé ma vie à donner sans trop recevoir!!non mais!!!Bof!!!ça coule....
Je continue dans ma lancée....je vis en regardant mes fleurs pousser....une grive chanter!je vais protéger l'espèce des "vieux" prédateurs:-)d'ailleurs...:-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7684
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 12:36

On peut résumer en une phase: "si jeunesse savait, si vieillesse pouvait"
Pour un sportif, la vieillesse commence à 40 ans.
Toujours très fort physiquement, mais besoin de plus de temps pour récupérer, et puis finis les sports explosifs sinon c'est la blessure assurée. Le coeur a toujours 20 ans (c'est mon médecin qui le dit!) mais les muscles ne sont plus aussi souples.


Dernière édition par Steph le Lun 11 Juin 2012 - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5874
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 12:59

Salut

PASSEROSEGRIVE a écrit:
Je continue dans ma lancée....je vis en regardant mes fleurs pousser....une grive chanter!je vais protéger l'espèce des "vieux" prédateurs:-)d'ailleurs...:-)

Pas de soucis, les oiseaux je les préfère les voir voler d'arbre en arbre ou haut dans le ciel que dans une assiette.

Le Vieux pas prédateur pour un sou (ni pour deux, ni pour trois, ni pour beaucoup plus)

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passerosegrive



Nombre de messages : 93
Age : 57
Localisation : CAMPAGNE PICARDE
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 13:02

Je plaisantais...pour les "prédateurs"!! I love you Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5874
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 13:07

salut


PASSEROSEGRIVE a écrit:
Je plaisantais...pour les "prédateurs"!! I love you Embarassed

Je le savais et de toutes manières je ne suis pas vite vexé.

Je pars du principe "si c'est la vérité, bon ben il y a rien à redire et si ce n'est pas la vérité, alors à quoi bon s'en faire"

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passerosegrive



Nombre de messages : 93
Age : 57
Localisation : CAMPAGNE PICARDE
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 13:31

Belle philosophie!...chapeau bas!...

De tels égards vis à vis de" l'avis d'autrui" sont rares et méritent d'être soulignés! flower

Privilèges de l'âge!:-)on revient à notre sujet de départ..."Qu'est-ce que c'est bien d'être vieux!"....euh...non...ce n'était pas ça....quoi que:-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passerosegrive



Nombre de messages : 93
Age : 57
Localisation : CAMPAGNE PICARDE
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 16:01

Je savais que je le connaissais: EUREKA (après vérification...comme les scientifiques:-)

"On commence à vieillir quand on finit d'apprendre" Proverbe Japonais

Alors! qu'en dites-vous "Le Vieux"?? Super....vive l'immortalité!! flower

Que des "Immortels" sur ce Forum!!! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4523
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 18:16

PASSEROSEGRIVE a écrit:
allez! on lance un débat:
Qu'est-ce que la vieillesse?
Comment se sent-on vieux?

Je jour où l'on n'a plus l'envie d'apprendre encore des choses. Il y en a qui sont vieux de naissance.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4523
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 18:18

PASSEROSEGRIVE a écrit:
Je savais que je le connaissais: EUREKA (après vérification...comme les scientifiques:-)

"On commence à vieillir quand on finit d'apprendre" Proverbe Japonais

Alors! qu'en dites-vous "Le Vieux"?? Super....vive l'immortalité!! flower

Que des "Immortels" sur ce Forum!!! I love you

J'avais pas vu qu'il y avait une page derrière. J'ai donc posté mon message avant de lire celui-ci. Laughing Laughing Laughing

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 19:52

PASSEROSEGRIVE a écrit:
"On commence à vieillir quand on finit d'apprendre" Proverbe Japonais

Dans mon coin on dit qu'on apprend encore cinq minutes avant sa mort !
Ce qui contredirait les Japonais vu qu'on meurt rarement de jeunesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passerosegrive



Nombre de messages : 93
Age : 57
Localisation : CAMPAGNE PICARDE
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Lun 11 Juin 2012 - 20:56

Je vois avec plaisir que "mon" premier débat s'engage bien!!!Ouf Embarassed

Entourée de "grands" et "super grands"...je me sens toute petite.... Sad

Courage!!!J'essaie de tenir le coup! I love you

Bon, je suis fière de moi, je manie bien les smileys queen

flower ...un début à tout...et comme j'aime rire!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda



Nombre de messages : 2079
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Mer 13 Juin 2012 - 11:24

Le Vieux a écrit:
Mal partout sauf dans la tête qui va mieux que lorsque j'étais jeune, mieux dans ma peau, plus zen pour reprendre une expression consacrée.
Sans avoir atteint vos âges canoniques, je suis bien d'accord. Quand on est jeune la moindre contrariété est un drame, en vieillissant on relativise. On apprend aussi à s'accepter.
Par contre faut pas non plus trop le dire. Les enfants ont tellement envie de devenir adulte pour faire ce qui leur plait qu'il me semble pas si mal de leur dire qu'ils vivent les meilleurs moments de leur vie, histoire qu'ils en profitent. Surtout que le temps passe lentement pour eux.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
lgda



Nombre de messages : 4515
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Mer 13 Juin 2012 - 11:40

yoda a écrit:
Sans avoir atteint vos âges canoniques...
A te lire, je me rends compte de la justesse de la constatation de Socrate:
« Dans tous les cas, mariez-vous. Si vous tombez sur un(e) bon(ne) époux(se), vous serez heureux(ses) ; et si vous tombez sur un(e) mauvais(e), vous deviendrez philosophe, ce qui est excellent pour l’humain. »

Tu philosophes bien !

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda



Nombre de messages : 2079
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Mer 13 Juin 2012 - 17:20

Pour revenir sur le sujet de départ (et comme je ne sais quoi répondre à LGDA), je pense que le nombre d'élèves par classe est important. Nous avons des programmes plutôt rigides : tant d'heures pour acquerir telle connaissance dans telle matière etc. Bien sûr, en primaire, l'enseignant peut moduler en fonction des élèves, mais reste qu'il a un nombre défini d'heures dans une année pour un socle de connaissances.
Or, dans une classe, tous les élèves ne sont pas identiques. Pour acquérir une leçon, un élève va tout capter en une heure, un autre en aura besoin de bien plus. Ce qui fait qu'on a un cours pour un élève "moyen". Celui qui est plus brillant s'ennuie, celui qui est plus lent ne comprend toujours pas quand l'enseignant est passé à autre chose. C'est vraiment là la limite du système, il n'est pas fait pour les enfants qui sortent du moule... surtout ceux qui en sortent trop !
Ce que font les enseignants, en général, c'est passer un peu plus de temps avec les élèves en difficulté (par contre, ceux qui cmprennent trop vite passent à la trappe). Or, plus le nombre d'élèves est important, moins l'enseignant a de temps à consacrer par élève nécessiteux pour individualiser son enseignement. C'est là je pense qu'il y a un gros problème avec les classes surchargées que l'on connait actuellement (en plus des soucis matériel, comme le manque de chaises).

Il y a aussi une autre explication que j'ai découverte récemment sur les difficultés dans les matières de base : il y a une baisse significative du nombres d'heures scolaires annuelles. Il y a la semaine des 4 jours, mais également beaucoup de réformes antérieures qui ont allégé la semaine et allongé les vacances... En fait, les grands-parents des enfants qui sont actuellement à l'école primaire faisaient en 4 années seulement le nombre d'heures de cours que les enfants font pendant les 5 ans de leur école primaire. On leur demande d'être aussi performants avec 20% d'heures de cours en moins...

Le problème aussi c'est qu'on compare les couts et performance de notre système avec ceux d'autres pays, sans tenir compte de la langue. Un élève espagnol qui sort de l'équivalent du CP sait lire et écrire. Il n'a pas besoin d'écrire des km de dictées ou de réciter "choux genoux hiboux" pour savoir écrire sans faute. Or, ceux qui disent que l'éducation nationale est un gros budget par rapport aux autres pays d'Europe ne tiennent pas compte de ça. Si on veut vraiment comparer, il faut se limiter aux pays francophones...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Mer 13 Juin 2012 - 19:32

yoda a écrit:
Celui qui est plus brillant s'ennuie,
Ben oui et ensuite il oublie de suivre l'étape suivante, ce qui le pénalise...
Mais, faute de moyens, que faire d'autre que de s'adresser à l'élève non moins moyen ?
Vaste question, on ne peut plus se payer un prof uniquement pour un élève, comme jadis dans les familles "bien"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7684
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Mer 13 Juin 2012 - 19:43

Effectivement le problème du nombre d'élèves par classe est une donnée absolument critique mais les politiciens ne savent compter qu'en Euros (ce n'est pas toujours un mal), alors comment concilier le tout?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4523
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Mer 13 Juin 2012 - 20:09

Steph a écrit:
Effectivement le problème du nombre d'élèves par classe est une donnée absolument critique mais les politiciens ne savent compter qu'en Euros (ce n'est pas toujours un mal), alors comment concilier le tout?

En comptant l'argent que l'on perd et pas celui qu'on ne dépense pas.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda



Nombre de messages : 2079
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Jeu 14 Juin 2012 - 13:14

Anthracite a écrit:
Mais, faute de moyens, que faire d'autre que de s'adresser à l'élève non moins moyen ?
Vaste question, on ne peut plus se payer un prof uniquement pour un élève, comme jadis dans les familles "bien"
Peut-être des méthodes d'apprentissage laissant plus d'autonomie aux enfants, dans lesquelles les plus forts pouvaient aider les plus faibles. Avec les classes mélangées dans les campagne, on avait quelques avantages, comme la possibilité de suivre un peu le cours de l'autre niveau. Mais les classes à niveau mélangés me semblent peu viables avec 30 élèves.
Peut-être aussi regrouper les élèves redoublant dans une même classe de rattrapage à faible effectif, pour qu'ils ne revoient que ce qu'ils ont besoin de revoir. Et y apprenent à apprendre, ce qui est le besoin le plus fondamental.
Et si on admet que les élèves ont des besoins différents en temps pour le même apprentissage, des méthodes donnant de l'autonomie, mélangeant les niveaux mais sans catégoriser un élève dans une classe (car un élève ayant des difficultés spécifiques peut se trouver de niveau CE2 en lecture mais CM2 en maths, pourtant il va recevoir des cours du même niveau dans les deux matière avec le système actuel), qui laisserait ainsi la possibilité de faire sa primaire en 4 à 6 ans mais sans doubler ou sauter de classe (qui sont de mauvaises solutions) ne seraient-elles pas possibles ? Il y a un gros chantier à envisager pour repenser le système.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7684
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Jeu 14 Juin 2012 - 15:16

narduccio a écrit:
Steph a écrit:
Effectivement le problème du nombre d'élèves par classe est une donnée absolument critique mais les politiciens ne savent compter qu'en Euros (ce n'est pas toujours un mal), alors comment concilier le tout?

En comptant l'argent que l'on perd et pas celui qu'on ne dépense pas.

et surtout, si cet argent est perdu/dépensé/pas dépensé pendant leur mandat!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Aujourd'hui à 14:34

Revenir en haut Aller en bas
 
pauvre enseignement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» volet "enseignement" à l'Université : le parent pauvre
» L'homme riche et le pauvre Lazare
» L'enseignement de la prière dans l'Evangile
» Enseignement: Le sommeil et le rêve par Lama Guendune Rinpoché
» "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: