FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 pauvre enseignement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Mar 4 Sep 2012 - 12:08

Très honnêtement je doute que le cours de morale laique m'ait apporté quoi que ce soit à l'école. Les parents et l'environnement familial ont bien plus d'influence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Mar 4 Sep 2012 - 14:00

Salut

Steph a écrit:
Très honnêtement je doute que le cours de morale laique m'ait apporté quoi que ce soit à l'école. Les parents et l'environnement familial ont bien plus d'influence.

C'est un fait, mais tu es né tout comme moi dans un environnement sain ou nos parents sont loin d'être des brutes épaisses ou des benêts, les cours de morales sont pas vraiment utiles pour nous, encore que, perso étant très réservé, ces cours m'ont permis de savoir que tout le monde avaient à peu près les même problèmes, et que les même questions qui se posaient, car toujours perso, je finissais par croire que j'étais le seul à connaitre les problèmes lié à l'adolescence et en définitive, les cours de morales m'ont rassuré sur mon compte. Et puis discuter avec les copain de problème existentiel est toujours bon pour intellect.


Ceci dit, concernant la France, s'ils n'ont pas de cours de morale en secondaire, n'ont ils pas des cours de philosophie puisque il y a un test de philo au niveau du bac, de quoi alors discute t 'on en philo dans les écoles Française ? la morale n'y serait pas à l'ordre du jour ?

Le Vieux




_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Mar 4 Sep 2012 - 19:17

Le problème des cours de morale est sur quels critères sont-ils sont basés !
Pour les religions, c'est plus facile, c'est notre interprétation de la parole de Dieu !
Ce qui m'inquiète un chouia, c'est qu'en cas de contestation, on précise que cette parole est incompréhensible, pour nous, pauvres humains...

Là, j'aimerais bien une réponse claire...

Le Vieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Mar 4 Sep 2012 - 19:53

Salut

Anthracite a écrit:
Le problème des cours de morale est sur quels critères sont-ils sont basés !
Pour les religions, c'est plus facile, c'est notre interprétation de la parole de Dieu !
Ce qui m'inquiète un chouia, c'est qu'en cas de contestation, on précise que cette parole est incompréhensible, pour nous, pauvres humains...

Là, j'aimerais bien une réponse claire...

Le Vieux ?


Les cours de morale que l'on donnait à l'école ou j'étais, le professeur donnait un sujet et l'on en discutait entre nous avec le prof, il n'y avait pas de ligne de conduite particulière surtout que l'on déviait souvent vers d'autres sujets comme on le fait sur ce forum, donc pas de critère de base vraiment.

Concernant la religion, les évangiles donc la parole christique, tient plus de la philosophie que d' un livre de loi, contrairement à la Tora ou au Coran même si Jésus nous donne quelques commandements comme celui d'aimer son prochain comme soi même , d'aimer ses ennemis et aimer Dieu ce qui pour ces deux dernier je dois reconnaitre que c'est assez difficile voir impossible.
Ceux pour qui la parole est incompréhensible, ou sujette à contestation c'est surtout parce que la parole ne leur convient pas et va à l'encontre de leur manière de vivre.

Il faudrait des exemples peut être pour que m'efforce d'expliquer , je dois dire que je ne comprend pas tout, il est des textes qui échappent à ma compréhension, sinon pour la plupart, ils me paraissent très clair. Certaines choses me sont impossible de suivre aussi, car trop difficile à vivre.

Le Vieux




_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Mer 5 Sep 2012 - 10:26

Salut

le principal, du moins il me semble, c'est de rester honnête intellectuellement en se disant que l'on peut encore se tromper, évoluer, ou comprendre autrement sans nécessairement s' être trompé.

La compréhension de la religion et de la spiritualité tout comme d'autres idéologie, peut en effet évoluer avec l'âge. Mon point de vue est sensiblement différent actuellement que lorsque j'étais plus jeune et sans doute évoluera t'il encore.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Mer 5 Sep 2012 - 19:49

J'ai eu un prof qui tentait de se baser sur la nature, mais ça m'a semblé peu probant...

Sinon, dans le genre religieux, il y a les « Dix commandements »,
mais même le premier, dans certains cas, me paraît sujet à exceptions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda



Nombre de messages : 2085
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Jeu 6 Sep 2012 - 14:17

narduccio a écrit:
C'est de la faute à Pétain. Pendant une période, les cours de morale à l'école étaient mal vus. Il y a pas mal de gens qui pensent qu'on devrait simplement donner aux enfants la capacité de choisir eux-mêmes la morale qu'ils voulaient suivre. Qu’il ne faudrait pas d'une morale "officielle".
Je suis plutôt d'accord avec ça, pourtant Pétain n'a rien à voir là-dedans.
En fait, dans ce qu'on pourrait "apprendre" en morale, je vois deux niveaux :
- les principes de morale très consensuels, sur lesquels il n'y a pas de débat à avoir tellement c'est évident pour tout le monde (exemple : ne pas couper un doigt à son petit frère pour rigoler) : je ne pense pas qu'un cours de morale puisse apporter grand-chose, surtout que si on tente d'approfondir le sujet, on va tomber très vite sur...
- les principes moraux qui font débat (la délation par exemple), même si parfois ils n'en ont pas l'air (exemple : l'équité). Le contenu du programme sera fortement influencé par les opinions politiques du ministre. C'est d'ailleurs si j'ai bien compris l'un des reproches fait par l'UMP, qui craignent de voir inculquée à l'école une morale gauchiste (en oubliant qu'ils avaient envisagé une réforme similaire quand ils étaient au pouvoir, et qu'on ne doute guère que la morale enseignée aurait été ancrée à droite).

A mon avis, l'enseignement de la morale n'est pas le rôle de l'école, du moins pas sous forme de cours magistraux, mais devrait être laissée aux parents, et aussi à l'ensemble des éducateurs (y compris les enseignants, mais dans un contexte différent des cours dans lesquels il n'y a pas de remise en question).

Cependant, l'exemple donné par Le Vieux de ses cours de morale me semble plus intéressant, mais ce n'est pas à ça que je pense quand on me dit "cours de morale". Reste qu'un débat dans une classe à 35 élèves, ça risque de ne pas être très constructif...
Un cours d'initiation à la pensée personnelle, consacré à développer l'esprit critique des élèves et dans lequel on pourrait porter la réflexion sur des problèmes moraux, recouperait les objectifs d'un cours de morale sans tomber dans le travers du ministre ou du prof qui décide de ce qui est ou non moral.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pauvre enseignement   Aujourd'hui à 15:32

Revenir en haut Aller en bas
 
pauvre enseignement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» volet "enseignement" à l'Université : le parent pauvre
» L'homme riche et le pauvre Lazare
» L'enseignement de la prière dans l'Evangile
» Enseignement: Le sommeil et le rêve par Lama Guendune Rinpoché
» "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: