FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Empreinte profonde ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pem



Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Empreinte profonde ?   Mer 18 Juil 2007 - 21:45

Je ne sais pas très bien où mettre ce sujet alors je le place ici.

La page d'action carbone pour calculer son empreinte CO2 indique les ordres de grandeurs suivants :
Citation :
Le niveau maximal d'émission que la terre peut supporter pour stopper l'accroissement de l'effet de serre est de 1,8 tonne EqCO2 par personne par an.Cela correspond à :
• un aller simple Paris-Pékin en avion
• 10000 km en voiture essence petite cylindrée
• les émissions moyennes annuelles d'un logement récent de 60 m2 dans le nord de la France

Qu'en pensez-vous ?
Autant les deux premiers points ne me surprenne guère (finalement la voiture pollue autant que l'avion, mais en petites touches), autant je sui s effaré par le dernier ; dans ce cas, il faudrait vivre dans un cagibi pour avoir un effet minime ou avoir le droit d'utiliser une voiture ou du matériel électrique.
Pourquoi cela à votre avis ? 60 m² pour une seule personne ? Logement à 25° tout au long de l'année ? Surconsommation ?

PeM, qui n'arrive toujours pas à atteindre la consommation estimée par EDF ni la consommation moyenne d'un parigot en eau


Dernière édition par le Ven 19 Oct 2007 - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4645
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Dim 14 Oct 2007 - 11:49

Une solution pour répondre au point 3, transformer l'habitat ancien en "maison 3 litres".

Une maison actuelle moyenne consomme 210 kWh/m2/an soit 21 litres de fioul par an. Une maison 3 litres n'utilise que 30 kWh/m2/an, ce qui fait 3 litres de fioul. L'émission de CO2 passant de 6000 à 900 kg par an.

http://www.lefigaro.fr/sciences/20061204.FIG000000148_une_maison_qui_consomme_huit_fois_moins_d_energie.html
http://www.lesechos.fr/info/innovation/300188766.htm
http://www.batiblog.com/index.php?post/2007/06/01/Maison-3-litres
http://www.maisonschwoerer.fr/3litres.htm
http://www.moselle.cci.fr/IMG/6_BASF.pdf
http://www.maisonschwoerer.ch/MINERGIE3L.htm

Reste plus qu'à convaincre les propriétaires. Les charges étant payées par les locataires, les propriétaires n'ont pas d'avantages à investir pour réduire les charges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel99



Nombre de messages : 1953
Age : 51
Localisation : Est Parisien
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Dim 14 Oct 2007 - 12:13

Une solution pour répondre au point 3, transformer l'habitat ancien en "maison 3 litres".
Avant de voir transformé l'habitat ancien ça serait déjà beau de voir les nouvelles constructions sur des normes de ce type.

En tout cas merci Pem pour l'info. Les valeurs font tout drôle effectivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4645
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Dim 14 Oct 2007 - 13:06

Des réponses existent aussi pour l'habitat nouveau, mais si tout le monde attend sur l'autre pour avancer, on risque de rester un moment à faire du sur-place ...
Il y a en France 31 308 000 logements répartis en 17 719 000 logements individuels et 13 589 000 logements collectifs.

http://www.insee.fr/fr/ffc/chifcle_fiche.asp?ref_id=NATFPS05201&tab_id=69

En 2005, on a mis en chantiers 392 500 nouvelles construction. N'améliorer que les nouvelles maisons serait un premier pas, mais bien timide. Sans transformer tous nos anciens logements en "maisons 3 litres", il y a moyen de faire de substantielles économies de chauffage et de diminuer notablement nos rejets de CO2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pem



Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Lun 15 Oct 2007 - 20:57

Donc d'après toi, cette équivalence avec un vol Paris-Pékin ne vient que du chauffage (air et eau) de la maison ? Et l'électrique est aussi comptabilisé dans ce calcul ?

J'aime bien l'idée de la plaque de platre avec des gouttes de cire qui captent la chaleur en fondant et la restitue en se solidifiant : c'est une idée géniale à laquelle il fallait penser.

Dommage en effet qu'il n'y ait pas d'incitation aux propriétaires ; il faudra encore attendre un 20aine d'années pour faire les choses en urgence.

PeM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4645
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Lun 15 Oct 2007 - 22:30

pem a écrit:
Donc d'après toi, cette équivalence avec un vol Paris-Pékin ne vient que du chauffage (air et eau) de la maison ? Et l'électrique est aussi comptabilisé dans ce calcul ?

Pour un autre forum, ou quelqu'un disait qu'il fallait utiliser des ampoules à incandescence pour économiser du chauffage, j'ai fait un petit calcul. Il en ressort que pour chauffer un m2, il faut plus de 3000 ampoules à 60W (en moyenne). La personne qui économise 10% sur son chauffage économisera plus que si elle met que des ampoules basse consommation et arrête tout ses mises en veilles. L'éclairage doit être sûrement comptabilisé, mais à mon avis, c'est marginal. Mais, il faut tenir compte des appareils électro-ménagers. Un frigo, un four, des plaques de cuissons, un sèche-linge, ... ce n'est pas marginal. Surtout, les appareils qui servent à chauffer ou à faire du froid. Mais, là-aussi, tout est une question d'usage. Tenir ouverte la porte de son frigo pendant 5 minutes, le temps de choisir son repas du soir est une dépense inconsidérée d'énergie. Il y a moyen d'optimiser sa consommation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pem



Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Lun 15 Oct 2007 - 23:25

Je voulais surtoutparler du chauffage électrique ; le parallèle avec les transport s'appuie sur un chauffage tout fuel. Et l'électricité la dedans ? Mon chauffage eau et air est électrique.

PeM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4645
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Lun 15 Oct 2007 - 23:33

pem a écrit:
Je voulais surtout parler du chauffage électrique ; le parallèle avec les transport s'appuie sur un chauffage tout fuel. Et l'électricité la dedans ? Mon chauffage eau et air est électrique.

PeM

Ce sont des moyennes qui tiennent compte de tous les types de chauffages. Aussi bien charbon qui rejette beaucoup de CO2, que l'électricité qui contribue bien moins ou que le solaire. Le chauffage électrique est en France bien moins contributeur en rejet de CO2. Mais, ce n'est pas une excuse pour ne pas chercher à diminuer les rejets en CO2.


La seule énergie écologique est celle que l'on ne consomme pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel99



Nombre de messages : 1953
Age : 51
Localisation : Est Parisien
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Mar 16 Oct 2007 - 8:58

N'améliorer que les nouvelles maisons serait un premier pas, mais bien timide.
Si ce premier pas n'est même pas fait... pardon, s'il n'est pas imposé comment voudrais tu inciter les propriétaires de logement ancien a faire des modifications structurelles qui sont généralement plus couteuses, moins efficaces et qui peuvent occasionner une nuisance (ou carrément rendre le logement inhabitable) pendant une période plus ou moins longue ?


La seule énergie écologique est celle que l'on ne consomme pas.
- "C'est ben vrai ça" (La mère denis)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4645
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Mar 16 Oct 2007 - 12:47

Michel99 a écrit:
N'améliorer que les nouvelles maisons serait un premier pas, mais bien timide.
Si ce premier pas n'est même pas fait... pardon, s'il n'est pas imposé comment voudrais tu inciter les propriétaires de logement ancien a faire des modifications structurelles qui sont généralement plus couteuses, moins efficaces et qui peuvent occasionner une nuisance (ou carrément rendre le logement inhabitable) pendant une période plus ou moins longue ?

Il y a de nombreuses solutions envisageables, mais elles passent toutes par un recours à une loi qui obligerait que ces travaux soient réalisés.
Il est évident que c'est plus facile pour le logement neuf. Mais comment un président qui comme candidat à annoncé une défiscalisation partielle des emprunts pour améliorer l'accession à la propriété puisse mettre en place une taxation contraignante pour tout propriétaire ou aspirant propriétaire qui ne ferait pas d'effort sur la dépense énergétique de sa maison. Il est plus facile de promouvoir les ampoules basse consommation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pem



Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Mar 16 Oct 2007 - 17:31

narduccio a écrit:
Mais comment un président qui comme candidat à annoncé une défiscalisation partielle des emprunts pour améliorer l'accession à la propriété puisse mettre en place une taxation contraignante pour tout propriétaire ou aspirant propriétaire qui ne ferait pas d'effort sur la dépense énergétique de sa maison.
Peut-être en mettant en place une défiscalisation supplémentaire des propriétés à économie d'énergie et pour tout travaux de mise aux normes écolo, soutient des matériels, etc.

PeM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4645
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Mar 16 Oct 2007 - 22:11

pem a écrit:
Peut-être en mettant en place une défiscalisation supplémentaire des propriétés à économie d'énergie et pour tout travaux de mise aux normes écolo, soutient des matériels, etc.

PeM

Ce n'est pas en offrant 200 ou 300€ d'impôts en moins que l'on convaincra les gens d'investir quelques dizaines de milliers d'euros ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pem



Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Mar 16 Oct 2007 - 22:45

On sait que pour ces investissements, c'est bcp d'argent mis au début et on se rattrappe sur ce qu'on ne dépense pas après. Le pb, c'est d'llonger les billets nécessaire au départ. Toute réduction à ce moment est bonne. Peut-être pas de bon taux d'emprunt, ou une aide quelconque à l'emprunt sera aussi bienvenue, voir mieux accueillie.

PeM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7846
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Mer 17 Oct 2007 - 7:29

pem a écrit:
On sait que pour ces investissements, c'est bcp d'argent mis au début et on se rattrappe sur ce qu'on ne dépense pas après. Le pb, c'est d'llonger les billets nécessaire au départ. Toute réduction à ce moment est bonne. Peut-être pas de bon taux d'emprunt, ou une aide quelconque à l'emprunt sera aussi bienvenue, voir mieux accueillie.

PeM

Evidemment, et c'est d'ailleurs ce qu'on fait quand on veut relancer la construction. Mais vaut souvent mieux caresser les banques dans le sens du poil que de faire valoir des normes écologiques.

Stephane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4645
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Jeu 18 Oct 2007 - 12:11

Trouvé dans le document de travail du grenelle de l'environnement : http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/_files/file_285551_60300.pdf

Citation :
Le bâti consomme 42,5% de l’énergie finale française. La consommation moyenne primaire du parc existant de résidences principales est de 240 kWh/m2/an en 2007 et les émissions de CO2 sont de 93 Mt/an. C’est le gisement principal d’économie d’énergie exploitable immédiatement. Compte tenu des technologies accessibles, il pourrait être demandé au résidentiel-tertiaire une contribution supérieure aux 20% pour compenser des progrès a priori plus difficile à atteindre dans d’autres domaines.
Engager un plan thermique de grande ampleur revient à réduire les besoins d’énergie, accroître le pouvoir d’achat des Français, et répondre à l’enjeu majeur de réduction des gaz à effet de serre.

Citation :
Renforcement des normes à partir de 2010 et relèvement progressif des normes en vue de la
généralisation des bâtiments à énergie neutre ou positive.
- bâtiments publics ou recevant du public : basse consommation ([80/50kWh/m2 primaire), HQE et à énergies diversifiées dans un délai de 5 ans ;
- tertiaire : idem
- logements individuels et collectifs : basse consommation, à énergie passive, énergies diversifiées

Donc, si vous voulez bâtir pas cher, il faut le faire avant 2010. Wink

Pour l'ancien :
Citation :
Un chantier de rénovation énergétique radicale des bâtiments existants bâtiments accueillant du public : programme de rénovation des bâtiments de l’Etat (80 ou 50 KWh par m2 et énergie diversifiée) exécuté dans un délai de 5 ans. Pour les autres bâtiments accueillant du public, modalités à définir avec les autres acteurs publics concernés.

bâti privé : nécessité d’une incitation financière puissante à la mise aux normes accélérée du parc. Etude de la mise aux normes obligatoire lors des cessions de biens (proposition du rapport Pelletier)

conventions avec les opérateurs du parc HLM en vue d’une mise aux normes accélérée (3 à 5 ans) de l’intégralité du parc, en commençant par les 800 000 logements les plus dégradés, principe d’un financement bonifié

Pour certains bâtiments appartenant à l'État et recevant du public ça va être facile : comment isoler le château de Versailles par exemple sans le dénaturer ?

Ils proposent aussi une solution pour le financement :
Citation :
Mécanismes incitatifs : rénovation du crédit d’impôt sur le revenu « développement durable » ; financement par prêts à taux réduit des logements basse consommation ; majoration du crédit d’impôt sur le revenu au titre des intérêts d’emprunt

Si on met ce plan en confrontation avec certaines données externes, il serait possible assez rapidement d'économiser 50% de notre consommation en énergie du au bâti. Ce qui représente une baisse des rejets en CO2 de plus de 40 Mt/an. Mais, il faudrait une volonté très volontariste de l'État. En plus, ce serait un formidable moyen d'accélérer la croissance. Sauf qu'actuellement, la plupart des entreprises leaders sur le marché sont étrangères et que de ce fait, cette croissance se fera au détriment de la France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pem



Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Ven 19 Oct 2007 - 1:07

On voit bcp de reportages en ce moment sur de l'habitat à faible consommation d'nrj. Certaines arrivent à un gain d'un facteur 20 par rapport aux constructions actuelles. Le soucis comme tu l'évoques, ça sera de traiter les immeubles anciens ; comment de pas dénaturer un habitat traditionnel ? Faudra-t-il tout normaliser ?

Il faudrait peut-être aussi changer ces habitudes. Faites l'expérience suivante autour de vous, associez températures et qualificatifs pour chaque personne que vous connaissez :
-10°C, -5°C, 0°C, 5°C, 10°C, 15°C, 20°C, 25°C, 30°C, 35°C
sibérien, glacial, gelé, froid, frais, bon, chaud, caniculaire
Je crois pouvoir affirmer sans peine que la grande majorité des gens ignore la loi physique qui dit que l'eau gèle à 0°C.
Résultat, une surchauffe totalement inutile des batiments et véhicules.
Autre petite expérience avec les mêmes personnes. Cherchez la corrélation entre les personnes qui montent le chauffage , demande de le monter ou se pleine du froid et le nombre de couches de vétements portées.
Il ne s'agit pas de vivre en passe-montagne dans son salon, mais de suivre la règle que j'ai apprise tôt dans mon enfance : hiver = pull, t-shirt = été.


Par ailleurs j'ai entendu à l'émission d'hier soir que la solution préconisée pour réduire les transports (voitures) serait de grouper encore plus les gens de manière à ce qu'ils aient tout sous la main, ainsi pas de nécessité de prendre sa voiture. La très mauvaise note étant donné à l'habitat de campagne parece que tout déplacement doit se faire en voiture : école, boulanger, tennis, équitation, piscine, supermarché, etc.
Je trouve cela bien malheureux ; l'argument n'est pas faux, de même que de vouloir regrouper habitat et lieu de travail pour que l'un chauffe l'autre. Mais c'est une vision très réductrice à mon sens. Les citadins sont peut-être accros à la voiture pour se déplacer, ce n'est pas forcément le cas des capagnards. Dans mon village natal, depuis la maternelle, j'ai toujours fait le chemin de l'école à pied, pareil pour allre au boulanger et les activités sportives se résumaient à ce qu'il y avait sur place pour l'essentiel. Ce fût parfois dommage, mais ça n'a pas fait de moi un tromatisé. Ça m'a sans doute rendu plus intéresssé par la nature et conscient de a charge qu'on lui impose. Évidemment, tout ne se trouve pas sur place et les déplacements sont nécessaires. On essaye de grouper. Mais c'est aussi vrai en ville où si les déplacements sont moins longs, il sont plus courts (moteur froid) et à plus faible vitesse (arrêts aux feux).

J'entends dire qu'il faudra repenser l'organisation de la société de façon à ce que les lieux de résidence et de travail soient proches. Bonne idée, mais comment faire quand toutes les sociétés veulent être à Paris ? On met 30 millions de personnes dans un espace de 75 km² ? À quand le télétravail plus généralisé ?

Je trouve cette idée délirante parce que si elle se concrétise, elle éloignera encore plus les gens de la nature (veront-ils seulement l'air une fois par semaine ?) et ils ne la percevront que comme la cause de cette agglutination du fait du combat contre le réchauffement.

PeM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4645
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Ven 19 Oct 2007 - 19:49

pem a écrit:
Je trouve cette idée délirante parce que si elle se concrétise, elle éloignera encore plus les gens de la nature (veront-ils seulement l'air une fois par semaine ?) et ils ne la percevront que comme la cause de cette agglutination du fait du combat contre le réchauffement.

On a le choix, soit on sacrifie la Nature pour que certains d'entre nous puissent encore se gaver de sa vision. Soit, on sacrifie ce plaisir pour sauver la Nature. De deux maux, il faut savoir choisir le moindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pem



Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   Ven 19 Oct 2007 - 21:18

Tu oublies une troisième solution : sauver la nature tout en pouvant encore en profiter. Mais les efforts seront encore bien plus grands.

Note que si cette proposition est valable dans les pays en voie de développement, ça ne l'est pas trop en France : exode rural, baisse du taux de natalité (donc finalement de la population ?). De la place à la campagne, il y en a sans pour autant construire des pavillons à tout bout de champ.

PeM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Empreinte profonde ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Empreinte profonde ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vous pouvez l essayer:la prise d'empreinte d'un visage à l'alginate
» Venue de Lopeun Tseten à Bruxelles: Le flambeau de la voie profonde
» MARTHE ROBIN : UN CHEMIN DE PROFONDE UNION AVEC LE CHRIST...
» calculez votre empreinte écologique sur la foret.
» Meditation courte mais profonde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Autres-
Sauter vers: