FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
callie

avatar

Nombre de messages : 416
Age : 42
Localisation : Graz, Autriche
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Mar 17 Juil 2007 - 15:20

Bien le bonjour amis belges !

Quelqu'un peut-il m'expliquer ces histoires d'informateur et de formateur dont la RTBF nous parle presque tous les jours?

J'ai cru comprendre que cela faisait de la procédure à suivre pour former un nouveau gouvernement... mais en dehors de ça scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-d-expat.over-blog.net
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6084
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Mar 17 Juil 2007 - 16:36

Salut

La situation Belge est très complexe et en politique on a besoin de beaucoup d'intermédiaires pour arriver à former un gouvernement. Il faut savoir qu'aucun partis à vraiment réussit à dominer les élections.

Suite aux élections qui ont eut lieu en même temps que les élections française, mais ceci est pour l'anecdote.
Le Roi à nommé un formateur en L'occurrence Didier Reynders politicien faisant partie d'un parti ayant eut de très bons résultats électoraux.

Citation :
Le rôle de Didier Reynders consistera dès lors à rencontrer dans les prochains jours les différentes forces politiques du pays de manière à déterminer quelles coalitions sont possibles. (belga/VT)

extrait http://www.7sur7.be/hlns/cache/det/art_491489.html

ensuite on nomme un « médiateur négociateur démineur » qui a pour mission de rapprocher les points de vue, et de voir quels seraient les partis susceptibles de travailler  ensembles, en fait il a aussi le rôle d'un informateur auprès du Roi, à la fin de sa mission il rentre un rapport au Roi, qui choisit enfin un formateur.

Et le formateur a pour mission de former le gouvernement, en général ce sera lui qui sera le premier ministre.

Le Vieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
buck



Nombre de messages : 2588
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Mar 17 Juil 2007 - 17:31

et apres on dit que le systeme francais est complexe :-)

j'adore le terme de demineur ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
callie

avatar

Nombre de messages : 416
Age : 42
Localisation : Graz, Autriche
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Mar 17 Juil 2007 - 18:31

C'est une procédure qui est appliquée à chaque fois qu'il faut former un nouveau gouvernement ou bien c'était juste parce qu'aucun parti n'est parvenu à avoir la majorité?

On forme un nouveau gouvernement tous les combien d'années?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-d-expat.over-blog.net
pem



Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Mer 18 Juil 2007 - 21:18

À propos de gouvernement et de Belgique, j'ai trouvé un lien aujourd'hui sans doute d'un Belge qui est contre l'obligation de vote qu'il y a en Belgique. C'est le premier de la liste.

J'allais créer un fil pour lui, mais finalemen je le poste ici parce que c'est assez proche. Si vous trouver que c'est HS, je le rembalerai.

PeM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
callie

avatar

Nombre de messages : 416
Age : 42
Localisation : Graz, Autriche
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Mer 18 Juil 2007 - 21:31

le vote blanc n'existe pas en belgique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-d-expat.over-blog.net
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6084
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Jeu 19 Juil 2007 - 8:52

Salut

Je ne suis pas très versé en matière politique Belge, la politique chez nous est parfois tellement floue qu'il n'est pas toujours facile de s'y retrouver sans s'y interesser de manière approfondie.

Le vote blanc existe bel et bien, mais on est obligé de rendre son bulletin.

A chaque élection il y a un informateur nommé par le Roi. Cet informateur prend le vent des différents partis et rend rapport au Roi;

Ensuite il y a un formateur. Or cette fois-ci il me semble qu' il y a un intermédiaire supplémentaire. ,Je ne me souviens pas de sa présence lors des élections précédente.s Si j'ai le temps, je fouinerai un peu.

Perso. Je suis pour le vote obligatoire, bein entendu ce serait bien mieux s'il n'était pas obligatoire et que tout le monde irait voter de lui même, mais faut pas rêver, moi même je ne suis pas certain que j'y aurai été à chaque éléction si cela n'avait pas été obligatoire..

Le Vieux comme beaucoup de Belges connait mieux la politique Francaise que la leur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Steph



Nombre de messages : 7850
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Jeu 19 Juil 2007 - 23:23

Je trouve l'idée pas mauvaise du tout, plutôt que de foncer et de former un gouvernement coute de coute pour faire bonne figure devant la population, un gouvernement qui ne va pas tenir la route et qui prendra de l'eau à chaque prise de bec, on prend le temps de confronter les idées et de voir justement les idées communes qui permettront au bateau de résister aux courants.

C'est un processus qui a lieu à chaque élection en Belgique, pour la bonne raison qu'aucun parti n'a jamais la majorité absolue, il faut donc à chaque fois créer des coalitions. C'est un processus essentiel car comme les listes électorales sont différentes au sud et au nord, et que malgré tout le gouvernement est unique, il faut de toute facon mêler des partis flamands et des partis wallons. Ceci dit les compétences nationales sont de plus en plus réduites, on reporte plutôt les compétences sur les régions ou les communautés.

Stephane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
callie

avatar

Nombre de messages : 416
Age : 42
Localisation : Graz, Autriche
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Ven 20 Juil 2007 - 9:46

Et le roi a son mot à dire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-d-expat.over-blog.net
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6084
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Ven 20 Juil 2007 - 11:35

Salut

Citation :
Et le roi a son mot à dire?

OUi et non.

Normalement il est quasi obligé de suivre les "conseils" du formateur, mais il est déjà arrivé que le roi refuse tel ou tel. Je pense que c'est arrivé avec le roi Léopold II. (donc il y a longtemps)
Si le roi refuse, les membres du gouvernement peuvent accuser le roi d'être anti démocrate et ainsi remettre en cause la royauté.
Le roi Bauduin par exemple, a refusé de signer la loi sur l'avortement pour ses convictions personnelles. Afin que la loi puisse être signée, il a du mettre son trône en vacances ou qqc dans le genre. Il aurait été jusqu'a abdiquer,


Le Vieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Steph



Nombre de messages : 7850
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Sam 21 Juil 2007 - 1:00

Le roi n'a plus rien à dire depuis belle lurette, et heureusement!
Qu'il soit déjà bien content des plantureux salaires de la famille royale et de l'admiration de son peuple béat.

Stephane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine

avatar

Nombre de messages : 240
Age : 57
Localisation : Westende-Bad
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Dim 26 Aoû 2007 - 5:24

C'est vrai que la politique belge est un peu spéciale. C'est d'abord du à nos différentes régions. Nous avons quand même quelques gouvernements en plus ... nous avons la région flamande (avec son gouvernement) la région wallonne (avec son gouvernement), le côté allemand (avec son gouvernement aussi - petit d'accord, mais il existe), la région Bruxelles-Capitale (avec son gouvernement) et enfin le gouvernement fédéral (qui supervise les régions).

A ces élections ci, les socialistes (aussi bien néerlandophones que francophones) ont perdu leur majorité dans le pays. Les socialistes flamands ont décidé de se mettre dans l'opposition. Les socialistes francophones n'ont pas pu faire autrement que de rallier leur comparses.
Si ils sont dans l'opposition, il ne peuvent en toute logique ne pas collaborer à la construction du nouveau gouvernement.

En temps normal:
Lors d'une élection, un informateur est choisi par le Roi. Le Roi a l'obligation de choisir l' informateur par rapport aux votes. Il se fait que les libéraux belges (FR + NL) ont obtenu la majorité des voix, mais comme il y a eu plus de votes libéraux FR (en pourcentage), c'est donc un libéral francophone qui est choisi en tant que informateur. Les sociaux chrétiens flamands ont par contre obtenu, en tant que parti NL, le plus de nombre de voix (en nombre).

Le rôle de l'informateur, c'est de récolter les informations que chaque parti veut, et ce dans la proportion des votes obtenus lors de l'élection.
L'informateur doit faire un rapport au Roi.

Le Roi désigne alors un formateur, qui en général, est celui qui deviendra premier ministre et qui doit obligatoirement être du parti qui a gagné les élections en %.
Le formateur est alors censé discuter du programme que le prochain gouvernement met en place.

La Belgique dans une sérieuse crise politique
Seulement voilà, la négociation n'a abouti a rien, car le formateur (NL) a promis de gros changement au niveau constitution avec les partis extrémistes flamands. De ce fait, ils voulait rendre encore plus indépendants les régions (pour vraisemblablement arriver à une scission de la Belgique en 2009 - prochaines élections).

Or, dans la constitution belge, pour pouvoir modifier quelque chose dans la constitution, il faut une majorité complète. Pour modifier/ajouter des lois, en Belggique il faut une majorité des 2/3.
Le formateur (NL), voulait l'accord de tous les partis pour pouvoir modifier la constitution belge (donc préparer la scission de la Belgique) avec une majorité des 2/3, ce que les francophones n'ont pas accordé.

Le Roi a donc accepté la démission du formateur, et va vraisemblablement désigner 2 médiateurs (NL+FR): obligatoirement dans les partis qui ont gagné les élections. La mission des deux médiateurs serait de voir comment relancer la discussion et quel formateur mettre en place pour devenir premier ministre.

scratch J'ai vaguement l'impression qu'il n'y a qu'un(e) belge qui peut comprendre ce que je raconte Crying or Very sad



Citation :
Le roi Bauduin par exemple, a refusé de signer la loi sur l'avortement pour ses convictions personnelles. Afin que la loi puisse être signée, il a du mettre son trône en vacances ou qqc dans le genre. Il aurait été jusqu'a abdiquer,
Il y a dans la constitution une loi qui permet au premier ministre, avec l'accord de toutes les instances du pays (sénat, gouvernement et la Chambre) de dire que le Roi est dans l'incapacité de règner parce qu'il a failli dans son travail (signer une loi en fait partie). Le Roi doit donner son accord pour cela.
Le Roi était donc d'accord, et il s'est mis "hors d'état de règner" pendant 24 heures, le temps pour le gouvernement, le sénat et la chambre, de signer cette loi à sa place.


Citation :

Le roi n'a plus rien à dire depuis belle lurette, et heureusement!
Qu'il soit déjà bien content des plantureux salaires de la famille royale et de l'admiration de son peuple béat.

Stephane
Le Belge est très royaliste. Et je peux t'assurer Stéphane que la dotation de la famille royale coute nettement moins cher que nos quatres gouvernements régionaux, qui ne servent qu'a fiche la pagaille dans un pays aussi petit qu'un mouchoir de poche.

Le salaire du Roi n'est pas si mirobolant. Il est fixé par arrêté royal.
La Liste Civile est fixée 6.048.602 euros pour la durée du règne de Sa Majesté Albert II.
Le montant fixé est lié au pouvoir d’achat au 1er août 1993, c’est-à-dire à l’indice 116,08 des prix à la consommation du mois de juillet 1993.
Ce montant est adapté à l’indice des prix à la consommation lors du dépassement d’un des indices-pivots. Par “indices-pivots” il faut entendre les nombres appartenant à une série dont le premier est 116,08 et dont chacun des suivants est obtenu en multipliant le précédent par 1,02.
Le montant fixé à l’article 1er est revalorisé tous les trois ans à partir de 1994 sur base de l’évolution des traitements réels des services d’administration générale de l’Etat fédéral et des augmentations de cotisations patronales à la sécurité sociale.

(c) La répartition moyenne sur les années 1995-2006 des dépenses de la Liste Civile s’établit schématiquement comme suit :

Dépenses de personnel 66,9 %
Entretien des domaines et meubles 12,2 %
Activités, visites … 5,5 %
Chauffage, gaz, électricité, eau 5,0 %
Fonctionnement de l’administration 2,6 %
Frais de ménage 1,6 %
Parc automobile 4,4 %
Divers (assurances …) 1,7 %

Il convient de distinguer de la Liste Civile les biens privés du Roi: ce sont ceux qui Lui appartiennent personnellement, en tant que particulier, comparable à tout autre citoyen. Il s’agira, par exemple, de biens qu’il pourrait recueillir par voie d’héritage.
Ces biens sont gérés par les modes dont le Roi décide. Ils sont soumis au même régime que les biens de n’importe quel sujet belge, notamment au point de vue fiscal.
Ehh oui, les membres de notre famille royale paient des impots.

Quand on note donc ce que les belges paient pour la famille royale

    Le Roi = 6.048.602 euros
    La Reine Fabiola = 1.115.520 euros
    Le prince Philippe = 788.401 euros
    La princesse Astrid = 272.682 euros
    Le prince Laurent = 272.682 euros

Total : 8.497.887 euros. Je suppose qu'il est inutile de rechercher les couts que les différents gouvernements régionaux (4 quand même) coutent aux belges, surtout quand on pense que la douche d'une ministre dans les locaux de son ministère n'a coûté que la bagatelle de 12.000 euros ...

J'ai bêtement recopié du site de la Monarchie ... mais voilà les choses réelles

Citation :

Et le roi a son mot à dire?

Le Roi a plusieurs fonctions. De l'extérieur, cela ne se voit pas de trop. Mais le droit le plus important, c'est le droit de VETO, bien qu'il ne l'utilise quasi jamais. Le Roi a aussi une obligation de la survie de la Belgique, cela semble bizarre, mais c'est comme cela.

Le rôle du prince Philippe lui, c'est un rôle économique. C'est lui en effet qui ramène les gros contrats internationaux pour la Belgique.
Donc, il ne faut pas vraiment dire qu'ils ne servent à rien ... c'est un peu mal connaitre notre pays!

Plus d'infos par ici http://www.monarchie.be/fr/

Christine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chm.be
pem



Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Dim 26 Aoû 2007 - 12:30

C'est bien la première histoire belge que je ne comprends pas. Very Happy

Citation :
La Liste Civile est fixée 6.048.602 euros pour la durée du règne de Sa Majesté Albert II.
Il n'a pas d'autres revenu ? Cette somme lui est accordé pour le restant de ces jours au moment de son accession au trône ? Même avec une réévaluation régulière, je vois mal comment survivre ainsi sur une durée illimité. À moins que qqch m'ai échappé et qu'il s'agisse d'une dotation annuelle.

PeM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4649
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Dim 26 Aoû 2007 - 12:44

Christine a écrit:
scratch J'ai vaguement l'impression qu'il n'y a qu'un(e) belge qui peut comprendre ce que je raconte Crying or Very sad

Je pense avoir à peu près suivi. Donc, si je comprend bien, le formateur a fait des promesses aux partis extrémistes NL, promesses qui ne peuvent pas être tenus parce les partis FR sont contre. Le PS NL s'étant mis dans l'opposition, il oblige le PS FR a faire de même. Donc, la Belgique connaît une crise ce qui permet, aux autonomistes et aux indépendantistes, de dire que le système ne fonctionne pas et qu'il faut le modifier ...

Vu de chez moi, le formateur à bloqué les gens qui sont pour le status-quo (et qui selon un sondage de ce printemps rassemblaient lus de 60% des belges ...).
Pour s'en sortir, ceux-ci n'avaient que 2 choix :
- accepter de participer à un gouvernement dont le but est de changer la constitution et d'aller vers plus d'autonomie, voire vers l'indépendance des flamands.
- refuser à juste titre de participer et de démontrer que la Constitution actuelle n'est pas viable et qu'il faut la réformer.

Ce formateur doit être champion d'échecs, il les a manoeuvrés finement ... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Steph



Nombre de messages : 7850
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Dim 26 Aoû 2007 - 13:02

Salut Christine, content de te revoir parmi nous.

Il y a selon moi 2 grandes différences entre le roi et le gouvernement, qui empêchent de pouvoir les comparer comme tu le fais:

1) Le gouvernement, contrairement au roi, est élu. On peut discuter du procédé et de sa valeur, mais le fait est là. Le gouvernement représente le peuple de manière aussi démocratique que possible.

2) Un pays peut très bien fonctionner sans famille royale. Sans gouvernement, c'est le chaos.

Les salaires que tu cites sont absolument mirobolants, compte combien ca fait par mois. La famille royale représente le pays à l'étranger, mais c'est un rôle figuratif. Sans eux, il reste quand même le ministre des affaires étrangères, voire le premier ministre. Dans d'autres pays c'est le président, qui gagne notablement moins que le rois et dont les enfants et petits-enfants ne recoivent pas de dot.

Je ne suis pas spécialiste des questions de finance royale, mais je suis prêt à parier ma barre de chocolat Galler contre un tube de moutarde de Dijon que dans tes comptes, tu peux ajouter un tas de frais (gardes du corps,..). Sans compter qu'ils ne doivent pas payer le loyer de leurs modestes habitations, sachant que pour le commun des mortels le loyer (et la propriété) font la plus grosse part des dépenses d'un foyer (personnellement c'est pratiquement 50% de mon salaire).

Bon ben prenons la reine, hein, qui n'a pour ainsi dire plus de rôle à jouer, enfin si quand même pour quelques oeuvres caritatives, faut bien passer le temps: 100 000 euros par mois. C'est quand même confortable hein.
Pour combien d'heures par mois? Ca fait combien de l'heure?

Stephane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine

avatar

Nombre de messages : 240
Age : 57
Localisation : Westende-Bad
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Dim 26 Aoû 2007 - 13:23

pem a écrit:
C'est bien la première histoire belge que je ne comprends pas. Very Happy

Citation :
La Liste Civile est fixée 6.048.602 euros pour la durée du règne de Sa Majesté Albert II.
Il n'a pas d'autres revenu ? Cette somme lui est accordé pour le restant de ces jours au moment de son accession au trône ? Même avec une réévaluation régulière, je vois mal comment survivre ainsi sur une durée illimité. À moins que qqch m'ai échappé et qu'il s'agisse d'une dotation annuelle.

PeM

non, c'est une somme par an, aussi longtemps que son règne dure. Mais cela faisait partie de l'article de loi ... tout en bas je crois, et je n'ai pas été jusque là pour faure un copier/coller Smile
Saches quand même que par exemple certains hommes politiques gagnent plus que le roi, sans parler de grosses fortunes belges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chm.be
Christine

avatar

Nombre de messages : 240
Age : 57
Localisation : Westende-Bad
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Dim 26 Aoû 2007 - 13:51

T'as tout bon sauf ...

narduccio a écrit:

Vu de chez moi, le formateur à bloqué les gens qui sont pour le status-quo (et qui selon un sondage de ce printemps rassemblaient lus de 60% des belges ...).
Pour s'en sortir, ceux-ci n'avaient que 2 choix :
- accepter de participer à un gouvernement dont le but est de changer la constitution et d'aller vers plus d'autonomie, voire vers l'indépendance des flamands.
- refuser à juste titre de participer et de démontrer que la Constitution actuelle n'est pas viable et qu'il faut la réformer.

Ce formateur doit être champion d'échecs, il les a manoeuvrés finement ... Twisted Evil

C'est pas tout à fait ca
Ce formateur était Notaire ... avant de faire de la politique. La classe politique qu'il représente sont les catholiques. En flandres, la population agée en général vote catho. Par tradition.
Les belges ne sont pas "extrémistes" dans l'âme, seulement ils ont un comportement de vote qui est fait pour "choquer" et certains votent à ces partis là.
Or le formateur a eu un language assez dur envers les FR durant toute la campagne. Ce qui fait que les "moyennement séparatistes" se sont ralliés à ce formateur.

Par exemple:
Dans une interview à "Libération", le ministre-président flamand Yves Leterme déclare que les francophones des communes à facilités ne sont pas en état intellectuel d'apprendre le néerlandais.


Le formateur a pour but de mettre un programme politique sur pied, en accord avec les autres partis. Tous les domaines y sont discutés: la justice, le social, le travail, etc ... Et c'est sur base de ce plan de travail que le formateur devient premier ministre et exécute le programme en accord avec toute la majorité.

Les lois se votent de deux manières en Belgique:
1. pour les arrêtés royaux concernant le fonctionnement de la belgique, il faut un accord des 2/3 du senat et de la chambre
2. pour modifier les AR de la constitution belge c'est à dire la base de l'union de la Belgique, il faut la majorité complète 3/3. Un peu comme un garde fou contre une dislocation rapide.

Il se fait que lors des pourparlers, le formateur a exigé que les parties adverses se mettent d'accord à l'avance, que pour modifier la consitution belge, il ne fallait plus que 2/3 au lieu des 3/3.
Les FR ont refusé, car c'était aller à l'encontre de la constitution belge.

Et c'est de là où est né la crise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chm.be
Christine

avatar

Nombre de messages : 240
Age : 57
Localisation : Westende-Bad
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Dim 26 Aoû 2007 - 15:09

Coucou à toi Stéphane,

Steph a écrit:
Il y a selon moi 2 grandes différences entre le roi et le gouvernement, qui empêchent de pouvoir les comparer comme tu le fais:

1) Le gouvernement, contrairement au roi, est élu. On peut discuter du procédé et de sa valeur, mais le fait est là. Le gouvernement représente le peuple de manière aussi démocratique que possible.

2) Un pays peut très bien fonctionner sans famille royale. Sans gouvernement, c'est le chaos.

Pour ton point 1:
Tout d'abord, il faut aller quelques années en arrière pour bien comprendre ce qui s'est passé en Belgique ... Les petits belges que nous sommes ... n'ont jamais voté pour une séparation des pouvoirs (les gouvernements régionaux). On nous les a imposé. Et comme le vote est obligatoire en Belgique ... tu peux comprendre que la démocratie (dans son sens large) n'a pas vraiment été respecté. On a reçu en cadeau 4 gouvernements supplémentaire + le fédéral. N'oublies pas que c'est avec NOS impots que l'on paie les salaires de tous ces ministres et fonctionnaires ...

D'un autre côté, c'est justement parce que le Roi n'est pas élu, que son rôle n'est absolument pas politique. La seule matière en politique qu'il possède c'est de veiller à l'Unité du pays. Il a le pouvoir de "démissionner son premier ministre" (bien que ce ne soit jamais arrivé, il a une obligation légale à veiller sur le bien-être de tous les belges.

Pour ton point 2:
Si il s'agissait d'un pays comme la France, je serais d'accord avec toi. Mais pour la Belgique, ce n'est pas le cas du tout. Historiquement, la Belgique a été créée de toute pièce. C'est la ville de Bruxelles qui s'est révoltée en 1830 contre les francais, les espagnols et les hollandais (car c'était elle qui en a eu marre d'être le terrain de bataille entre ces deux pays) et que pour calmer le jeu, on a pris un terrain à gauche, un terrain à droite, plus Bruxelles et on y a mis un Roi.

Voici comment on raconte cet épisode de notre pays à nos têtes blondes:
Le 31 août 1930, le prince d'Orange (hollande) arrive à Bruxelles. Il y rencontre des personnalités représentant la Belgique.
Quand le prince leur demande : « Mais que veut la Belgique ? »
On lui répond : « La liberté, Monseigneur… »


D'ailleurs notre hymne national, la Brabançonne, décrit bien ce combat. Même que lorsque des journalistes ont demandé au formateur de chanter l'hynmne national le soir des élections ... il a chanté la marseillaise ... c'est pour dire comment il connait bien le pays ...

Donc tu vois Steph, si le Roi n'est plus, la Belgique n'est plus. Si les belges tiennent tant au Roi, c'est aussi que nous n'avons qu'une toute petite histoire (un peu plus de 175 ans, dont déjà 25 ans de séparatisme).
Et économiquement ce serait la catastrophe pour la Belgique. Les communautés ont le droit de décision en matière d’enseignement, de culture, de politique de santé, d’aide aux personnes et, sauf à Bruxelles et dans les communes à facilités, d’emploi des langues. Tout le reste est commun: sécu, judiciaire, etc... .
Donc, je te répond: NON, la Belgique, pour survivre, a besoin de son Roi.

Steph a écrit:

Les salaires que tu cites sont absolument mirobolants, compte combien ca fait par mois. La famille royale représente le pays à l'étranger, mais c'est un rôle figuratif. Sans eux, il reste quand même le ministre des affaires étrangères, voire le premier ministre. Dans d'autres pays c'est le président, qui gagne notablement moins que le rois et dont les enfants et petits-enfants ne recoivent pas de dot.
La aussi tu te trompes. Il y a des hommes d'affaires belges et des politiques qui cumulent des mandats ... qui gagnent bien plus que cela par an... alors que 66% de son salaire ... passe dans des frais du personnel, ce qui veut dire que notre Roi, emploi du personnel. Ce qui lui reste comme argent de poche ... ce n'est vraiment pas beaucoup. Les ministres par contre, eux gardent leur salaire complet, vu que les fonctionnaires, c'est nous qui les payons.

Le rôle du Roi n'est pas si figuratif que cela. La Belgique est reconnue à l'extérieur pour sa "neutralité", et la Royauté intervient souvent dans des conflits intenationaux. Le devoir de réserve du Roi et la Neutralité de la Belgique font en sorte que l'on en parle pas de trop.

Le ministre des affaires étrangères ne peut pas amener des affaires commerciales. Il a un rôle politique, et non un role commercial. C'est le prince Philippe qui ramène les contrats internationaux. Dernièrement il a encore ramené quelques beaux contrats avec la Chine. Quelques autres beaux contrats ...
- Barco: contrat de 14.501.200 euros
- IBA: contrat de plusieur millions de dollar avec la poste américaine
- INBEV: un contrat de 10 ans pour l'exportation de notre bière Stella aux US
- AMOS: un contrat de 18.500.000 euros
... je peux tous les recherche tu sais, mais on voit que le prince philippe rapporte plus d'argent à la Belgique qu'il n'en coute. Si on devait payer un pourcentage sur la totalité de ce qu'il ramène, on devrait payer plus que la fameuse dotation ...

Steph a écrit:
Je ne suis pas spécialiste des questions de finance royale, mais je suis prêt à parier ma barre de chocolat Galler contre un tube de moutarde de Dijon que dans tes comptes, tu peux ajouter un tas de frais (gardes du corps,..). Sans compter qu'ils ne doivent pas payer le loyer de leurs modestes habitations, sachant que pour le commun des mortels le loyer (et la propriété) font la plus grosse part des dépenses d'un foyer (personnellement c'est pratiquement 50% de mon salaire).
Les frais garde du corps etc... sont dans les frais du personnel.
Les immeubles appartiennent à l'Etat belge.
Je vais surement ironiser, mais après tout, c'est un peu comme un concierge qui reçoit un petit salaireet il peut loger contre services rendus Very Happy oufti, si ils me lisent ... Laughing
Il faut aussi savoir que toutes les dépenses de la royauté sont consultable par n'importe quel belge à la cour des comptes.
Tu penses bien que si il fait un pas de travers ... nos extrémistes sortiront bien vite l'info !

Steph a écrit:
Bon ben prenons la reine, hein, qui n'a pour ainsi dire plus de rôle à jouer, enfin si quand même pour quelques oeuvres caritatives, faut bien passer le temps: 100 000 euros par mois. C'est quand même confortable hein.
Pour combien d'heures par mois? Ca fait combien de l'heure?
Et bien là aussi, je vais te dire ... que je ne voudrais absolument pas être à leur place.
D'abord ils ont un agenda surbooké ... ils n'ont pas de vie privée, ils ne sont pas à envier tu sais ... y compris la Reine Fabiola.
De l'extérieur évidemment cela ne se voit pas de trop, car nos journaux n'en parlent pas quotidiennement (devoir de réserve toujours), pour certains qui s'y intéresse, il y a une émission télé qui consacre 1x par semaine une émission d'une heure de ce que nos souverains ont fait...
L'agenda culturel de tous les souverains est également mis sur le site de la monarchie.

Voilà, excuse du long du poste, j'espère que l'on comprend un peu mieux la Belgique ... et j'attends ton baton de chocolat tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chm.be
pem



Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Dim 26 Aoû 2007 - 15:43

Au fait, la dotation n'est pas qu'un salaire, mais aussi une sorte de frais de fonctionnement, pour les tâches du roi et des autres membres de la famille royale, non ?
Dans ce cas il faudrait ajouter ces frais aux salaires des ministres, ou voir comment ils utilisent leurs salaire pour pouvoir comparer avec la dotation, il me semble.

Je ne suis pas spécialement partisant de la royauté (Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira ! Les aristo ... :wink:), mais c'est clair qu'en dehors du cadre doré, leur vie n'est pas spécialement enviable : peu de vie privée, pas de changement de programme, des contraintes officielles, impossible d'avoir une bonne Chimay en short devant le match (heu non, pas devant le foot !), etc. Enfin, c'est leur pb, ils peuvent abdiquer.

PeM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine

avatar

Nombre de messages : 240
Age : 57
Localisation : Westende-Bad
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Dim 26 Aoû 2007 - 15:51

L'abdication du roi n'est pas prévue par la Constitution, pas plus que l'éventualité du refus du prince héritier d'accéder au trône. Ce mutisme de la Constitution ne signifie pas que l'abdication soit inconstitutionnelle. Le roi peut abdiquer pour diverses raisons : état de santé, préférence personnelle, difficultés politiques...

L'histoire politique de la Belgique ne compte qu'une abdication, celle du roi Léopold III, le 16 juillet 1951. Celle-ci s'est située au terme de la Question royale qui avait eu pour enjeu la politique de guerre et l'éventualité du retour en Belgique du roi Léopold III. Après la consultation populaire du 12 mars 1950 qui avait fait apparaître l'existence d'une majorité favorable à son retour (mais avec de grandes différences régionales), et après les élections législatives du 4 juin 1950 qui avaient donné aux sociaux-chrétiens la majorité des sièges dans les deux Chambres, le roi était rentré le 22 juillet. Un mouvement d'opposition émaillé de violences s'était alors déclenché, surtout dans les centres industriels wallons. L'exercice des pouvoirs constitutionnels du roi avait été délégué le 11 août 1950 à son fils, le prince héritier Baudouin, qui devint roi le 17 juillet 1951 au lendemain de l'abdication de Léopold III.

En fait, comme la consitution prévoit un Roi, faut qu'il y en ait un ... sur base politique.

Mais les belges sont royalistes, et jusqu'à présent ce sont les belges qui votent et qui paient les dirigeants. La démocratie simple veut dès lors ... qu'il y ait un Roi en Belgique

CE qu'il faudrait pour sortir de cette crise que l'on fasse un référendum en Belgique. Et là, je pense que le politique belge se rendra compte qu'il a été trop loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chm.be
Christine

avatar

Nombre de messages : 240
Age : 57
Localisation : Westende-Bad
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Lun 27 Aoû 2007 - 14:30

Pour ceux que cela intéresse ...
Il y a une pétition qui circule sur le net ... pour l'unification de la Belgique ...

http://www.lapetition.be/petition.php?petid=408
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chm.be
Steph



Nombre de messages : 7850
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Lun 27 Aoû 2007 - 19:31

Salut Christine,

Je n'ai pas envie de polémiquer avec toi, le fait est que je n'envie sûrement pas ces gens là, mais je serai le dernier à les plaindre également.
Concernant le rôle du roi en tant que mortier qui cimente la Belgique, c'est un fait, mais si tu mets de coté tes désirs personnels et que tu regardes la situation objectivement, tu te rendras compte que la partition de la Belgique est inévitable, avec ou sans roi.
Avec des flamands "nazis durant les guerres et catholiques entre elles" (dixit J.Brel, flamand lui-même) et des wallons qui ne comprendront jamais que pour réussir il faut parler moins et agir plus, la Belgique est bancale depuis longtemps.
Pour le reste, notamment les rappels historiques, je te remercie bien mais j'ai quand même été belge pendant 30 ans avant de devenir viennois, ce qui m'a donné de bonnes bases en histoire de la Belgique Wink

Stephane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine

avatar

Nombre de messages : 240
Age : 57
Localisation : Westende-Bad
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Lun 27 Aoû 2007 - 20:39

Stéph,
Personnellement ... je ne suis pas royaliste. Donc ce n'est pas mon désir personnel. Si tu savais ce que je pense du Roi ... enfin soit, le truc n'est pas là.
J'essaie juste de rester équitable, juste, par rapport à une population belge, tout en essayant d'expliquer leurs désirs vers l'extérieur, c'est tout. Quand on dit par exemple que la royauté coute, (puisque moi je vis toujours dans le royaume de la belgitude), je m'empresse de démontrer le contraire, non pas pour contredire, mais seulement pour enlever un peu ses préjugés, chiffres à l'appui.

Souvent les gens pensent... alors qu'ils ne prennent pas la peine de se renseigner convenalblement. Et je trouve que pour l'harmonie des débats, il est nécessaire de remettre les pendules à l'heure.

Et puis Brel, c'est un mauvais exemple ... d'abord il est bruxellois (jamais été flamand, né a schaerbeek, commune bruxelloise, et quitté BXL pour paris) il était royaliste à mort (mijn belgiënland, mijn vlakkeland). Savais tu qu'il avait chanté le plat pays, rosa, et d'autres de ses chansons en néerlandais... tout en étant bruxellois? Si tu passes un jour à BXL, va voir sa fondation ... il y a de ses écritures qui ne mentent pas. C'est aussi une des raisons pour lequel il s'en enfui de sa terre natale ...

Je ne veux pas polémiquer, je veux juste remettre certaines vérités à leur bon endroit! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chm.be
Steph



Nombre de messages : 7850
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Lun 27 Aoû 2007 - 21:44

Christine a écrit:

Et puis Brel, c'est un mauvais exemple ... d'abord il est bruxellois (jamais été flamand, né a schaerbeek, commune bruxelloise, et quitté BXL pour paris) il était royaliste à mort (mijn belgiënland, mijn vlakkeland). Savais tu qu'il avait chanté le plat pays, rosa, et d'autres de ses chansons en néerlandais... tout en étant bruxellois? Si tu passes un jour à BXL, va voir sa fondation ... il y a de ses écritures qui ne mentent pas. C'est aussi une des raisons pour lequel il s'en enfui de sa terre natale ...

Tu confonds régions et communautés!! Les gens ne se réclament pas des régions, mais des communautés. Demande à quelqu'un d'Eupen, il ne te dira pas qu'il est wallon, il te dira qu'il est germanophone!!!
Enfin pour Bref, je concède que c'est un beau mélange.
Si J. brel a chanté en flamand, c'est bien qu'il était flamand de coeur. J'ai sa discographie complète, il en a chanté quelques unes en flamand (les paumés du petit matin,etc..). Il aimait profondément sa terre natale et la Flandre en particulier (le plat pays, mon père disait, l'ostendaise...), mais méprisait la petite bourgeoisie flamande cagolique dans laquelle il avait grandi (les flamigants, mon enfance). En réalité il était écoeuré par cette classe sociale plutôt que par le nord du pays.
Enfin, s'il est parti faire carrière à Paris (il ne s'est pas enfui!! Ou alors tu peux aussi dire qu'il s'est enfui de Paris vers les Marquises), je te laisse deviner pourquoi...

Stephane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine

avatar

Nombre de messages : 240
Age : 57
Localisation : Westende-Bad
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   Mar 28 Aoû 2007 - 0:59

Steph ... s'il te plait ...
Je vis en Belgique, c'est bête hein, mais tu crois sincèrement qu'après presque 50 ans de vie dans mon pays, je confonde communautés et régions? C'est peut-être google autriche qui te donne les infos? Smile
C'est vrai que cela doit t'ennuyer que je te contredise, je le concois...
Mais pour le moment, la Belgique va mal, il serait bien que seul les gens qui la connaissent s'en occupent. Moi, je ne donnais que l'info par rapport aux question posées. Et je réponds à ceux et celles qui croient connaitre la Belgique, non pas pour les discréditer mais bien pour promouvoir notre petit confetti mais aussi pour remettre l'église au milieu d'un gros village qu'est la Belgique.

Je n'ai pas envie d'aller en détail, cela me fatigue de devoir justifier mes connaissances, surtout que je sais d'avance qu'elles seront encore contredites. Ce n'est pas que j'abandonne steph, je te laisse simplement à tes suffisances.

Et pour Jacques Brel, tu te trompes aussi. J'ai eu la chance de voir sa maison natale, j'y ai même acheté un tableau qu'il a peint (savais-tu qu'il peignait?) Et oui, Brel s'est enfui ... peut-être pas pour les raisons que tu crois, mais il s'est en effet enfui. Mais je ne vais pas t'expliquer pourquoi Steph, puisque tu connais mieux Brel que quiconque ...
J'ai aussi toute sa discographie, mais j'ai la chance d'être ici, dans sa terre natale, et je ne manque quasi pas ... tout ce qui s'organise autour de notre personnage que ce soit conférence, exposition etc. Je suppose qu'il y a la même chose chez toi?

Je ne vais pas analyser tout ce que tu dis Steph, je ne vais reprendre qu'un seul exemple, c'est la chanson les flamingants ... encore pour te démontrer que tu es à côté de la plaque.

Elle a été écrite en 1977 ... au départ des Marquises ... et juste avant sa mort. Il était donc loin de la Belgique, loin de sa politique. C'était un coup de gueule (je vais plutot dire un coup d'amour pour la Belgique) suite à la séparation des régions instaurée par Wilfried Martens en 1970-1971. Il a voulu donnerce coupde fouet à la Belgique avant de partir définitivement. C'est cet homme politique qui a fait en sorte que la Belgique se divise. Et c'est pour cela que Brel l'a écrite. Il voulait avertir la Belgique de la scission ... qui arrive maintenant. Je suppose que tu le savais, mais que tu as oublié de le dire ca...

Brel n'a jamais été flamand de coeur, bien au contraire. J'ai personnellement rencontré des gens qu'il connaissait. Ehhhh oui dans les caberdouch bruxellois on en rencontre des vieux de la vielle.

Par rapport à "mon enfance"... Ses parents étants bourgeois bruxellois (les papeteries Brel à Bruxelles voir liens vu que tu ne me crois pas http://www.dhnet.be/culture/divers/article/114930/la-cartonnerie-du-papa-brel.html Anderlecht étant une commune bruxelloise) enmenaient les enfants à la mer... parce que cela se faisait à l'époque. Et à Ostende en plus. Ville que j'ai habité pendant près de 9 années avant de revenir vers Bruxelles.

Brel n'a jamais été flamand. Et je crois que si'il t'entend, le connaissant, il t'en voudrait énormément de penser cela de lui... Alors, en sa mémoire, il vaut mieux arrêter grand.

il ne faut pas interpreter Brel quand on ne vit pas en Belgique, que l'on a pas connu des proches de Brel, que l'on ne connait pas l'histoire de la Belgique ...

Il serait bien plus sage de ... demander au lieu de croire que l'on "sait"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chm.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.   

Revenir en haut Aller en bas
 
un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» un informateur et un formateur pour un nouveau gouvernement.
» merci pour ce nouveau poste
» Un bain qui est relaxant pour le nouveau-né...et relaxant aussi pour ceux qui le regardent
» Un plan pour un Nouveau Sanhédrin
» Prière pour le nouveau Pape

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: